COMPTE_RENDU DES PARTIES

Image
Avatar du membre
Tharabbor
Guthiste Thermoformé
Messages : 1343
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 18:03
Date de naissance : 24 mars 1968

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Tharabbor » dim. 30 déc. 2018 18:40

Horbal accueillit les personnages présents et ne manqua pas de les installer autour de la table, après avoir fait les présentations avec les autres invités. Les militaires semblaient fermés et ne desserraient la bouche que pour y engouffrer des aliments, les regards un peu vides, sans doute exténués par la fatigue et la préoccupation des combats. Chadim et Al furent placés en face de la guillotine et une fois la glace brisée, constatant que leurs hôtes ne semblaient pas manifester la moindre velléité à leur égard, ils purent admirer, à loisir, le fil aiguisé de la large lame brillante, qui dépassait au-dessus des têtes de Yovanni et Roger.

Au fil de la discussion voici ce que nos amis purent apprendre:
- Le général Yarnn conduit les hommes vers l'intérieur des terres, (les militaires sont restés volontairement évasifs quant à leur destination), pour certains d'entre-vous, les militaires semblaient même un peu embarrassés par la question, comme s'ils ignoraient eux-mêmes ce que comptait réellement faire ce Yarnn, Lasco et leurs soldats.
- Les druides de Sumu sont une réminiscence des pratiques cultuelles anciennes dans la région de l'Andergast.
- Les militaires ont été surpris d'apprendre que les personnages sont au courant du massacre des soldats à Crowsloft. Un second commando s'est rendu sur place et a pu rapporter quelques éléments qui écartent la simple évocation d'un culte relié au Sumu. Mais les militaires n'en diront pas plus.
- Ils précisent quand même que l'Andergast voudrait bien se débarrasser de tous ces rites ancestraux qui n'ont plus leur place dans une contrée civilisée.
- Horbal connaissait l'alliance des trois compères (Tarekk, Obadiel et Freddrik) car c'est lui même qui servait d'intermédiaire avec les forces militaires andergastiennes, lors de certains rendez-vous qui se sont tenus dans le caravansérail.
- La Pomme d'argent était une organisation politique qui visait à protéger la Teshkalie en faisant en sorte qu'elle demeure un allié des Andergastiens.
- Lorsque le Sénéchal a compris que la baronne manigançait à présent quelque chose avec la reine Yollande, il voulut alerter ses amis, mais compris trop tard que la vie de ceux-ci avait basculée sur autre chose. Quelque chose de moins politique, mais de tout aussi dangereux. Un lien nouveau d'origine inconnue qui semblait désormais unir leur destin. En tout cas les andergastiens savent à présent qu'ils ne doivent plus compter que sur le Sénéchal et sa trentaine de cavaliers qui lui sont demeurés fidèles et dont la plupart appartenait d'ailleurs à la Pomme d'Argent.

En fin de repas, au moment où les serviteurs apportèrent un énorme gâteau de riz au chocolat, nappé de caramel, Freddrick leva son vers pour porter un toast "à Wendelmir VI Zornbold, roi de l'Andergast !", comme l'exige la coutume du vassal qui renouvelle ses voeux d'obéissance. Sensible aux révélations faites par les invités et les précisions qu'ils purent apporter quant au cambriolage de son coffre, il rédigea à main levée, sur un coin de table encore propre un laissé-passer qu'il signa et sur lequel il apposa un sceau de cire, marqué de l'empreinte de sa chevalière. Toutefois, en le remettant à Chadim qu'il fixa dans les yeux, il ajouta de sa voix haute : "prenez garde tout de même, plus au sud, je ne suis pas sûr de la sauvegarde que représentera un document signé de ma main. Aux yeux de tous, la Teshkalie est une terre libre et ne se réclame ni de l'Andergast, ni de la Nostria, pour le commun des mortels, mais des gens mieux renseignés pourraient penser autrement !".

Le ventre plein et tout à fait rassurés et honorés d'être cette fois-ci disculpés, les quatre amis quittèrent la salle en fin de banquet, tout à leur joie de cette nouvelle vie qui commençait pour eux. Ils trouvèrent Voron, recroquevillé sur lui-même, endormi devant la porte du couloir qui mène aux cuisines. Après l'affront qu'il avait infligé à leurs maîtres en déclinant leur généreuse invitation au banquet, aucun des serviteurs qui vadrouilla en cuisine ce soir-là, ne le laissa jamais pénétrer plus avant.
Tharabbor, Friendly

MJ - Mardi : Raiders of R'lyeh - LE CHROMOSOME Z

https://www.youtube.com/channel/UCZlroD ... Fsg5AaYuUg

Avatar du membre
Tharabbor
Guthiste Thermoformé
Messages : 1343
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 18:03
Date de naissance : 24 mars 1968

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Tharabbor » sam. 12 janv. 2019 17:29

Depuis le perron du refuge, vous apercevez à quelques pas devant vous, au travers du rideau de pluie qui s'est intensifié, la silhouette du brigand à genou, s'affaisser sur le côté en se vidant de son sang. Chadim est penché devant lui, engoncé dans sa cape de voyage dont le capuchon resserré dissimule une partie de ses traits. il se tient le visage en étouffant quelques sanglots. Repense-t-il à son fils disparu ? Est-il en train de s'en vouloir pour avoir versé le sang du brigand et s'être laissé emporté par son désir de vengeance ? Deux silhouettes de brigands blessés, détachent leurs montures et grimpent dessus comme ils peuvent pour prendre la poudre d'escampette. Vous reprenez vos esprits haletant après la petite escarmouche qui a duré quelques minutes à peine. Le calme revient sur le refuge, troublé par le seul bruit des gouttes sur le toit d'ardoises posées: Flic, floc, flic, floc...
Tharabbor, Friendly

MJ - Mardi : Raiders of R'lyeh - LE CHROMOSOME Z

https://www.youtube.com/channel/UCZlroD ... Fsg5AaYuUg

Grimal
Kobold Dysléxique
Messages : 72
Enregistré le : mer. 18 avr. 2018 11:39
Date de naissance : 31 janv. 1976

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Grimal » dim. 20 janv. 2019 19:21

"Et bien pour un refuge sans souci, on repassera..." se disait Yovanni intérieurement, tandis qu'il essuyait sa lame sur le pourpoint du spadassin qui avait cherché à fuir.
Il se tenait dans l'encadrement de la porte unique et observait Chadim dehors, sous la pluie, en proie à un dilemme intérieur.
Voron s’était approché de Chadim et Yovanni put surprendre des brides de la conversation: ils discutaient de vengeance et échangeaient les principes de leur foi sur le sujet, apparemment, mais cela restait confus pour Yovanni qui ne voulait pas s'interposer

Apres l'affrontement, le groupe était de nouveau entièrement dans le refuge, occupé à panser les blessures subies.
Al essayait, avec peu de réussite, de faire appel à sa magie pour aider les plus blessés, Roger quand à lui nous bénit "par Phex" comme il disait, mais Yovanni restait tres sceptique quand aux pouvoirs des dieux.

Apres le dîner, le groupe s'installa le plus confortablement possible autour de l’âtre. Roger entretenait le feu avec les quelques bûchettes au pied de la cheminé. Sous l'impulsion de Yovanni et Al, Voron révéla qu'une oracle lors de sa présence à Garethi, lui avait annoncé une prophétie et l'avait guide sur les pas de Chadim et du petit groupe.
Al et Yovanni étaient plus entreprenant mais Voron s'interrompit et ne divulguera pas plus d'infos: "une fois le moment venu" disait-il. Yovanni se confortait dans l'idée que le Thorvallois ne leur avait jusque-là pas semblé suspect, et que malgré ces révélations, il restait un combattant sur qui l'on pouvait compter.
Après cet épisode éreintant, pour le corps et l'esprit, le groupe s'octroya un repos bien mérité. La nuit se passa sans encombres.


Le groupe parti au petit matin, par la route du nord qui serpentait au delà de Teshkal. Il y avait étrangement peu d'activités sur la route et aucune rencontre ne vint troubler l'avancée des compagnons.

Tout ce paysage semblait étrange à Yovanni: cette ancienne route pavée bordée de cairn à intervalles réguliers...souvent effondrés, cela ne disait rien de bon. Un peu plus tard, le pressentiment de Yovanni se révéla être exact: les conditions climatiques commençaient à se délabrer, et ce pauvre Yovanni bien plus habitué aux contrées plaisantes...
La route montait en direction d'une colline et le chariot de Roger avait de plus en plus de peine à gravir la route glissante et boueuse.


Alors que le groupe arrivait péniblement au sommet de la colline, des ombres qui se révélèrent après discussions, être des messagers du gobelet d'or semblaient être en bien mauvaises posture...
Al les avait reconnu comme tel grâce à leur accoutrement: tuniques vertes en toile, chapeau mono corne à plume de faisan, bottines ferrées à coques, sac en cuir ventral et wakif et armoiries de leur guilde de messagers sur cet étrange conteneur... Leur visage intrigua Yovanni, ils portaient tous des grandes nattes et leurs tempes étaient rasées.

Ces agents de la guilde des messagers, présents sur plusieurs territoires, avaient été attaqué par trois magiciens à chapeaux à large bords !
Le groupe avait évidemment identifié les mages comme les "collègues" de Al rencontrés au caravansérail, mais aucun n'émit mot!
Les deux troncs calcinés accrochés au flancs de leur chariot ne laissait subsister aucun doute quand à la véracité des faits...

Yorgen (qui était le plus causant des trois lurons) décrivit l'attaque au groupe: ces trois mages leur avait fondu dessus depuis les airs à dos de grands aigles, juste après qu'ils aient découvert, au détour d'un cairn, une pierre...décrite comme une des pierres sacrées
Les trois mages attaquèrent sans sommation et s’emparèrent de la pierre et furent partis au vite qu'arrivés !

La caravane des messagers avait, eux aussi croisé le convoi putride, escorté par les mercenaires, et Yorgen semblait les penser en route pour Linval pour embarquer sur le fleuve. Ils avaient remarqué les breloques et autres têtes réduites.
Selon Yorgen, ces breloques étaient issues d'un temple enterré à une journée de marche environ, sur la route même que le groupe suivait.
Le groupe céda les trois montures supplémentaires des bandits du refuge aux messagers pour faciliter leur route vers la prochaine ville et se quittèrent ainsi, partant dans des directions opposées.



Yovanni n'allait pas s'embarquer dans la fouille d'un temple enterré alors que l'urgence de le prophétie et l'intervention musclée des mages le taraudait au plus haut point!
Mais une fois arrivés face au temple, Chadim insista que Yovanni inspecte le grand escalier de cinq mètres de large qui descendait dans le temple lugubre...Ce qui consolait Yovanni est qu'Al avait décrit ce temple comme une place forte et cache des trésors d'une ancienne civilisation!

La descente fut méthodique et la découverte de l'endroit pouvait commencer, tout semblait délabré et même les murs étaient effondrés
La fouille révéla une statue d'os et tissu et tandis que Yovanni s’avançait vers un des bruits d'eau qui coulait, une créature s'approchait du groupe avec un vacarme étonnant !
Yovanni éteignit aussitôt sa lampe et se cacha du mieux que possible, mais Al et les autres restèrent proche de la torche et le géant de cinq mètres qui passa près de Yovanni lança un rocher géant proche de la source de lumière !

Al fut touché, mais les autres étaient sauf et s’étaient éparpillés, loin de la lumière.
Lundi : Indisponible
Mardi : The Dark Eye (MJ Tharabbor)
Mercredi : Indisponible
Jeudi : Star Wars EotE (MJ Guilac)
Vendredi :
Samedi : Indisponible
Dimanche : Indisponible

Avatar du membre
DanRev
Markjannette Rocailleuse
Messages : 279
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:53
Date de naissance : 15 mai 1978

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par DanRev » mar. 29 janv. 2019 16:02

La masse du cyclope faisant facilement la taille de Chadim, inutile de préciser qu'on se serait bien passé de cet affrontement, hélas Al' en a pris pour son grade, presque une chance qu'il n'ait pas été aplati comme une galette sur le champ.

Roger se place devant son compagnon blessé pour le couvrir, pendant que Chadim dégaine son arc et Voron s'élance à l'assaut. Le tir est précis, s'enfonce dans les chairs du géant et lui arrache un petit grognement...

Ca sent le roussi...heureusement Al' a repris ses esprits et déclenche une magie dévastatrice qui entoure l'ennemi et le restreint fortement. Il bouge désormais au ralenti, ce qui ne l’empêche pas de décoller une droite magistrale à Voron, mais le guerrier Thorvallois tient bon, et part deux fois abats sa lourde épée sur le cyclope. La seconde attaque, un coup de taille bas magistral tranche net la jambe du monstre qui s'écroule au sol, il n'en faut pas plus à Roger pour se précipiter sur cette cible diminuée et lui enfoncer son arme dans le cou.

L'explosion du rocher à entaillé presque tout le monde quand à Al' et Voron, ils ont subit des attaques plus directes et sont dans un sale état.

Pendant ce temps à Vera Cruz. Yovanni lui est resté en retrait pendant tout ce temps et s’intéresse au coffre, Chadim l'admoneste vertement. Voron, Al' et Roger se remettent de leur émotions, et se rapprochent de leurs compagnons. Roger pense que c'est la fin, ses blessures vont s'infecter, cette nuit la fièvre va monter, et demain il sera emporté par une embolie. Chadim le fait s'allonger et sort sa trousse de soins. Yovanni et Al' continuent leur investigations autour du coffre, mais avant qu'elles ne portent leurs fruit, des lourds pas se font à nouveau entendre dans l'obscurité. Le cyclope n'était pas seul !

Yovanni, Chadim et Voron se dispersent dans l'obscurité pendant que Al' et Roger se mettent à couvert derrière le coffre. La flèche de Chadim est particulièrement vicieuse et transperce sa cible de part en part, le déstabilisant au passage alors qu'il balançait un énorme rocher qui s'écrase au loin sans inquiéter personne.

A couvert, Roger essaie d'attirer l'attention du géant au grand désarroi d'Al'. Le carreau de Yovanni trouve également refuge dans le corps de leur assaillant. Ce dernier couvre la distance qui le sépare de Roger et lui assène un terrible coup de masse qui lui fait voir 36 chandelles. Heureusement les attaques combinées de ses compagnons auront raison du cyclope et c'est à Voron que revient l'honneur du coup final.

Cette fois, point de tergiversations, le coffre est ouvert et le butin ramené à la surface pour être examiné par le regard expert d'Al'. Ces lieux étaient autrefois dédié à la lutte contre la non-vie et ses trésors dépasse les attentes des aventuriers. 3 armes saintes particulièrement redoutables contre les mort-vivants, une paire de bracelets en argent sur lesquels sont gravés un aigle aux pattes de lions (un Griffon selon Al') qui augmente la force physique de leur porteur, un chapelet de billes en bois augmentant le potentiel karmique ainsi qu'étrangement, une potion permettant de respirer sous l'eau...

Avatar du membre
Tharabbor
Guthiste Thermoformé
Messages : 1343
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 18:03
Date de naissance : 24 mars 1968

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Tharabbor » dim. 3 févr. 2019 14:15

Poussant la porte de la fermette, vous assistez à un étrange spectacle ! Calé dans un coin de la salle commune, près de la cheminée, la Sophie, coiffée d'un petit bonnet de laine émet un bref bellement en vous reconnaissant. Un peu partout dans la pièce sont accrochés des bouts de vélins sur lesquels des sillouhouettes féminines sont maladroitement dessinées au fusain. Affalé sur la banquette, Garlic ronfle, une filet d'air soulevant par intermittence sa mèche de cheveux.

Une fois réveillé et après que vous lui expliquiez votre désappointement concernant le marais aux esprits et la maladie de Voron, Garlic se précipite vers ses étagères empoussièrées pour revenir avec un petit bocal duquel il extrait quelques racines jaunâtres. Voron doit en mâcher le plus rapidment possible pour recouvrer la santé. Garlic l'installe confortablement sur de gros oreillers qui sentent la biquette et lui laisse le pot afin qu'il continue de se gaver. D'après lui le remède doit faire tomber la fièvre mais cela va prendre du temps et Voron va encore vivre des heures difficiles.

Puis, lorsque vous l'interrogez à propos du matériel qu'il pourrait mettre à votre disposition pour construire une petite embarcation, il vous aide à faire un petit inventaire en piochant à droite et à gauche ce qui pourrait vous être utile.

Trois jours vont ainsi passer, pendant lesquels, vous prenez du repos (tout le monde revient à son max de Life points). Yovani se montre ingénieux quant à la construction de l'embarcation, et il apparaît vite qu'il connait les bases de la navigation et des choses en rapport avec celle-ci. Quelques madriers de bois, de la corde, un rapide plan au fusain. Pour les flotteurs, Yovani vous fait vider quelques grosses citrouilles qui trainaient dans la réserve et qu'il propose de fixer sous la planche principale, construite avec un assemblage de lattes du charriot de Roger, pour faire office de flotteurs.

Le quatrième jour, vous reprenez enfin la route du marais, saluant votre hôte qui vous souhaite bonne route. Une fois sur les berges, en prenant toutes les précautions nécessaires pour ne pas trop souffrir en cas d'embuscade, vous mettez à l'eau le petit radeau et commencez à naviguer sur les eaux noires qui baignent les buttes terreuses. La manoeuvre est longue car l'embarcation de fortune que vous avez construite, ne peut accueillir que deux personnes à chaque fois, sans risquer de se renverser. Voron est Chadim rechignent à s'approcher de l'eau, mais finalement acceptent de monter à bord pour gagner la butte centrale.

Celle-ci est large d'une petite quinzaine de pas. Devant vous une arche de pierres blanches se dresse, à plusieurs coudées au-dessus de vos têtes. Un rapide examen de sa surface vous plonge dans la perplexité. Aucun d'entre-vous ne reconnait la nature exact de la pierre, et son polissage dépasse tout ce que vous avez pu croiser auparavant. Sur le façade avant, sont gravés quelques symboles cunéiformes au dessus d'un cercle noir, qui épaississent encore un peu plus son mystère...!
Tharabbor, Friendly

MJ - Mardi : Raiders of R'lyeh - LE CHROMOSOME Z

https://www.youtube.com/channel/UCZlroD ... Fsg5AaYuUg

Avatar du membre
Dyvim_star
Gargouille
Messages : 307
Enregistré le : ven. 22 juin 2018 11:08
Date de naissance : 20 mars 1975

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Dyvim_star » lun. 11 févr. 2019 16:32

CR du mardi 05/02/2019

Après s'être reposé 3 jours chez notre "ami" Garlic et en en ayant profité pour construire un radeau, nous avons enfin pu retourner au marais pour franchir cette porte magique que nous voyions mais ne pouvions pas atteindre.
Grâce au bateau il nous fut facile d'y accéder. D'autant plus que cette fois il n'y avait pas ces drôles de loups à écaille pour venir nous chercher des noises. Image
Un "loup à écaille"
Face à la porte nous nous sommes retrouvés face à un mystère à résoudre : pas de symbole magiques à activer, pas de texte dans une langue connue pour nous expliquer comment l'activer.
Après avoir fait le tour de la porte et fouillé la zone de terre où le portail se trouvait, nous avons réussi à comprendre qu'elle était déjà activée : Active en permanence même en fait.
Nous avons aussi découvert qu'un étrange grille bloquait le franchissement de la porte dans un des deux sens. Étrange, pourquoi? Tout simplement parce que la grille n'était visible que d'un côté de la porte.

Ne manquant pas de courage, Voron et moi même avons décidé de la franchir. Les autres nous suivirent peu de temps après.
L'expérience ne fut pas des plus agréables : nous nous sommes sentis aspirés par la porte et nous avons été recrachés ailleurs, passablement déstabilisés car nous avons eu l'impression d'être secoué dans tous les sens pendant le "trajet".
Nous nous sommes retrouvés tous les 5 au beau milieu d'une clairière pas très loin d'une autre porte quasi identique à la première. (elle aussi dotée d'une grille visible d'un seul côté d'ailleurs).
Voron eut aussi une désagréable surprise en sortant de la porte. Le fameux casque qui nous permettait de lire les pierres anciennes (mais présentait aussi quelques désavantages) s'était transformé en poussière pendant le voyage ) travers la porte. Une manifestation étonnante de magie que je n'avais encore jamais observé. Aucun autre objet que nous transportions n'avait été affecté, même pas les autres objets magiques. Peut-être une sorte de protection intégrée aux portails... (bien que Voron ne le voit sans doute pas comme ça)
Après avoir pris le temps de nous remettre nous sommes repartis en direction du sud-ouest. Heureusement que certains d'entre nous savent s'orienter en plein nature car aucun sentier ne menait ou ne partait de cette clairière perdue en plein milieu de la forêt.
Après un peu de marche, nous commençâmes à sentir une odeur de fumée. Peu de temps après nous rejoignîmes un large sentier où certains d'entre nous pûmes repérer des traces du passage d'une armée. Une armée accompagnée de mamouths!!

Le sentier, l'odeur de fumée et les traces nous conduisirent à un village nommé Ketanka. C'était notre but en franchissant ce portail. Mes maîtres ne m'avaient donc pas mentis sur ce point.
En approchant de la ville nous remarquâmes par contre qu'il n'y avait aucun bruit. Le village fortifié venait visiblement de subir une attaque. Ses habitants avaient tous été massacrés.
Parmi les centaines de cadavres que nous avons retrouvé au milieu des ruines encore fumantes du village, nous avons pu identifier quelques assaillants et parmi ceux-ci des orques (sale engeance).
Visiblement une armée appartenant officiellement à l'Andergast, en tout cas dirigée par un de ses généraux venait de commettre un massacre.
Nous avons cherché des survivants mais en vain.
Lors de nos recherches nous avons dérangé une bande de goules. Ces nécrophages étaient visiblement arrivés sur place pour se nourrir du monceau de cadavres. J'ai entendu dire que certaines d'entre elles suivent parfois des armées.
Les goules ne seraient pas de très redoutables adversaires si ce n'était le venin que contient leur salive. Celui-ci peut en effet paralyser un homme assez rapidement. De plus leur morsure peut transmettre une maladie qui vous transforme vous aussi en goule à plus ou moins courte échéance.
Voron, Chaadim et Roger, les ont tenu en respect le temps que Yovanni et moi détachions la dernière barge qui restait sur le quai du village.
Nous avons pu nous enfuir grâce à cette barge, relativement indemne. Seul Voron avait été touché et j'ai pu le soigner efficacement avec mes sorts.
Malheureusement les goules nous avaient empêché de prendre avec nous les caisses de ravitaillement qui y traînaient sur le quai. Image
Une goule...
Nous nous retrouvions donc à bord d'une barge sans nourriture ni eau mis à part les maigres réserves que nous transportions.
Yovanni savait heureusement diriger l'embarcation et à la nuit tombée, il a pu nous faire accoster sur la rive. Nous avons pu y faire un feu de camp et nous sustenter tout autant que nous reposer pour la nuit.
Le lendemain nous repartions vers de nouvelles aventures.
Modifié en dernier par Dyvim_star le ven. 15 févr. 2019 17:25, modifié 1 fois.
Ma (courte) présentation...

Samedi ou Dimanche : (tous les 15 jours) Barbarians of Lemuria "Le traître d'Asgard" PJ (MJ Vanak)
Lundi : (tous les 15 jours) Forbidden Lands PJ (MJ Neuralnoise)
Mercredi : D&D5 - "Le vol des dragons" PJ (MJ Guilac)

Avatar du membre
Tharabbor
Guthiste Thermoformé
Messages : 1343
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 18:03
Date de naissance : 24 mars 1968

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Tharabbor » ven. 15 févr. 2019 00:53

Reprenant votre périple le long de l’Ingval, dès le lever du jour, vous faites une halte dans un petit bourg du nom de Shaalm, le temps d’acheter quelques provisions, des barils d’eau potable et de prendre quelques informations auprès des locaux. Renval est le village suivant, un petit bourg d’un milliers d’âmes qui vivent principalement de la pêche et de la construction de briques en terre cuite qui sont revendues à des compagnies d’architectes.

Vous accostez à Renval le lendemain, pour y découvrir des habitants besogneux qui s’acharnent au travail dans les multiples briqueteries où à la salaison des poissons. Quelques pièces judicieusement distribuées vous permettent de déjeuner avec Oromo, un vieux marin d’une soixantaine d’années, fatigué par les guerres incessantes entre les andergastiens et les nostriens. Il confirmera le passage récent, environ quatre jours, d’une armée de soldats, accompagnée par des orks. « Pour sur ! leur capitaine, un certain Lasco, était tout excité ! Le général qui les accompagnait n’est pas sorti de son chariot et nous n’avons pas pu voir sa tronche. On aurait dit qu’ils se méfiaient de tout et de tout le monde ! Les soldats se sont ravitaillés et on traversait le fleuve pour s’enfoncer dans la forêt et gagner Lords’ road. »

Après une bonne nuit de repos, vous avez pisté leurs traces à travers la forêt épaisse, profitant du débroussaillage effectué par leurs éclaireurs pour vous faufiler plus prestement dans les sous-bois. Il a été facile d’emprunter leur chemin, car lorsque leur équipée en s’orientant avec les traces que leurs campements de fortune ont laissé dans la forêt.

Quelques jours plus tard, vous avez pu franchir les portes d’Oak sain et saufs mais épuisés par la traversée des bois. Longeant le Lord’s road, vous parvenez à Egelingsfenn pour y découvrir que la plupart des guerriers ont été enrolés dans l’armée régulière andergstienne et que la cité est momentanément sous la responsabilité de lady Azalya, une jeune prêtresse issue de la noblesse provinciale. Celle-ci vous invitera à séjourner sur son domaine en échange de quelques petits travaux que vous effectuerez sans trop de difficulté. Ce sera l’occasion, pour vous d’apprendre que : une coalition réunit Sorial de sabond et un général andergastien qui s’est acoquiné avec des orks et une petite bande de malandrins sous les ordres d’un borgne. Les espions andergastiens et la dame savent que leur but est lié à la prophétie des pierres et qu’ils cherchent à favoriser l’arrivée sur le plan des mortels de Kraal, un Chevalier extra planaire. Les soldats ont fait route vers le Sud-Ouest, tandis que le dénommée Sorial est planté à Joborn pour exécuter des recherches. Finalement la jeune femme vous fera profiter d’une escorte terrestre qui vous mènera jusqu’aux portes de Joborn.

Joborn est une belle cité qui présente deux particularités. Elle est desservie par deux cours d’eau : la rivière Ornib et le fleuve Ingval. Elle a de nombreuses fois changé son allégeance, passant du camp des andergastiens à celui des nostirens, au grès de ce qui paraissait le plus intéressant pour sa population. Son dirigeant, Ilbor, le baron de Joborn est un homme pragmatique qui s’embarrasse peu de politique et de loyauté. Pour, lui, quel que soit l’alliance de sa ville, l’essentiel est la tranquillité de ses citadins et le maintien des activités de commerce liées à la navigation. Son pragmatisme est d’ailleurs largement partagé par les résidents qui ne souhaitent pas s’investir plus que cela dans les conflits guerriers et les affrontements belliqueux sans fin. Votre petite troupe a pris pension chez Maître Leddon, un personnage haut en couleur, qui tient l’une des meilleures auberges de la ville, dont les balcons donnent sur le port. Après quelques jours pour prendre vos marques, vous êtes parvenus à établir un contact avec une certaine Vilnia, qui pourrait détenir des informations concernant la bibliothèque du temple de St Dorlen où sont consignés d’antiques ouvrages.

Ce soir vous avez rendez-vous au Pilier Gris, un établissement populaire du port qui accueille tous les soirs une faune de marins et de voyageurs dans ses alcôves souterraines, pour y déguster des liqueurs de contrebande ou y rencontrer des filles de petite vertu. Dans l’alcôve principal du sous-sol, l’ambiance est à son comble, l’air chargé des parfums de l’alcool et des odeurs d’herbe à pipe et de transpiration. De petits groupes de marins ou de voyageurs sont attablés, tous plus défroqués les uns que les autres. Des responsables de l’établissement veillent au grain en se faufilant parmi les convives afin de veiller à ce qu’aucun esclandre ne vienne troubler la soirée, pourtant vous avez le sentiment que toute cette faune avinée peut vite s’avérée ingérable.

Vos trois semaines de périple vous ont rapportées 35 points d’Xp, (25 pour Roger).
Tharabbor, Friendly

MJ - Mardi : Raiders of R'lyeh - LE CHROMOSOME Z

https://www.youtube.com/channel/UCZlroD ... Fsg5AaYuUg

Avatar du membre
Floutch
Grolokois des marais Sirupeux
Messages : 155
Enregistré le : mer. 27 sept. 2017 14:48
Date de naissance : 21 nov. 1967
Localisation : Marseille

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Floutch » ven. 15 févr. 2019 08:16

CR du 12/02/2019

Depuis quelques jours déjà nous prenions la température de la ville. Joborn, bien que située sur la zone frontalière entre les deux royaumes ennemis, était une ville tranquille. Ses habitants avaient depuis longtemps appris à s'accommoder des changements d'allégeances pour l'un ou l'autre des belligérants et ils menaient une existence agréable dans cette cité qui demeurait prospère et accueillante.
Cherchant des informations sur Allister Cornwal nous avions fini par rencontrer Vilnia. C'était une femme indépendante qui se plaisait à arborer une tenue et des manières forts masculines mais qui restait très agréable à regarder... Elle nous avait d'ailleurs donné rendez-vous dans une taverne que peu de femme de bonne tenue aurait choisi de fréquenter... Le pilier gris était parfait pour une entrevue discrète. Pourtant, par un hasard qui nous sembla quelque peu inquiétant, nous y croisâmes Amborg. Le colosse qui s'était échappé avec nous des geôles de Teshkal remarqua lui aussi notre présence. Suspectant que sa présence à Joborn pouvait être liée aux affaires d'Obadiel nous prîmes la précaution de voir si il tenterait de nous suivre au sortir de l'établissement. Il n'en fut rien et nous décidâmes d'ignorer l'individu pour l'instant. Après avoir passé quelques minutes avec un dénommé Rico, un colporteur qui s'était débrouillé pour fourguer quelques fioles, Vilnia arriva dans le bouge.
Elle connaissait la ville sur le bout des doigts et son réseau semblait suffisamment solide pour nous éclairer dans nos recherches.
Ce soir là, elle proposa de nous mettre en contact avec un de ses informateurs travaillant à la bibliothèque de Saint Dorlen. Nous lui dressâmes donc une listes de requêtes susceptibles de nous mettre sur la piste d'Obadiel, d'Alisier Cornwall ou du Pater Magistère. Il fut convenu d'un rendez vous avec son informateur dans un lieu secret dont l'entrée se trouvait dans le lavoir de la ville.

Le lendemain soir, alors que la tombée de la nuit chassait les habitants dans leur demeure, nous nous introduisîmes dans le bâtiment. Suivant les instructions de Vilnia nous découvrîmes l'entrée d'un étroit passage souterrain qui s'enfonçait dans les profondeurs des sous-sols de la ville. Roger ouvrait la marche quand nous débouchâmes dans une grande salle obscure. Au centre de celle-ci nos torches laissèrent apparaitre un monticule de poutres de bois désordonnées et autres détritus tout droit sortis des égouts de la ville. Jaillissant du sommet de l'amas, un scarabée géant nous pris au dépourvu. Il dévala la pente et se rua sur nous. Voron eut les faveurs de la bête et essuya quelque morsures de mandibules. Echaudé par les assauts de la créature, Voron s'acharna sur la bête qui finie clouée au sol par la deux-mains du thorvallois comme un vulgaire papillon dans la collection d'un entomologiste...


Image




Peu après, nous arrivâmes au lieu de rendez-vous. Notre homme arriva du plafond et s'est suspendu à des filins, sorte de lianes qui semblaient proliférer dans les égouts, qu'il nous remis un plis.
L'homme avait fait bonne pioche et sa missive répondait parfaitement à nos attentes. Elle valait bien les 25 ducats que nous avait sous-tiré Vilnia:

« Le Pater Magister est une organisation également connue sous le nom de Cercle Noir. Cette secte regroupe des fidèles et se propose d’étudier tous les phénomènes paranormaux qui concernent les plans extérieurs. Les premiers cultistes de l’organisation ont travaillé à une époque pour les autorités de la Nostria. Ils ont notamment construit un réseau de portails magiques. Depuis maintenant une vingtaine d’années, l’organisation a basculé dans la clandestinité, travaillant à une grande œuvre tenue secrète, mais les érudits s’accordent à penser que ce nouveau dessein est en étroite relation avec les contacts avec des plans extérieurs. Les cultistes sont aujourd’hui surtout présents en Nostria, où ils peuvent se dissimuler plus facilement. Le dernier endroit où l’on a aperçu des ressortissants de la secte est la ville de Rovamund, où une partie des catacombes historiques de la cité a été pillée »

Avant de disparaitre l'homme nous révéla qu'il y a trois semaines un certain Obadiel avait fait des recherches identiques aux nôtres dans la bibliothèque. Avaient suivi, quelques jours plus tard, trois mages à la recherche des mêmes informations...

A ces mots, Chaadim, Voron et Yovani échangèrent un regard interrogateur et perplexe... Il semblait que le temps était venu pour Al d'éclairer enfin sa position! Le lien qui mêlait ses trois supérieurs à la prophétie, l'arrivée d'un chevalier immortel aux ordres d'une créature extra-plannaire et démoniaque, était désormais irréfutable... AL allait devoir faire un choix... Nous espérions que celui qui nous avait si souvent sauvé la mise nous serait fidèle... Mais saurait-il s'affranchir de son académie pour nous aider à empêcher que le fléaux ne s'abatte sur l'Avanturie?
Le pouvait-il...? Et le voulait-il seulement...?
Mardi : Raiders of R'Lyeh(MJ Tharabbor)

Avatar du membre
Tharabbor
Guthiste Thermoformé
Messages : 1343
Enregistré le : mar. 12 mai 2015 18:03
Date de naissance : 24 mars 1968

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Tharabbor » dim. 17 févr. 2019 21:08

15 ducats c'est une somme ! Et nous parlons ici de 15 ducats par tête ! C'est pourtant la seule possibilité d'engagement que vous avez trouvé pour pouvoir monter sur la Licorne Rousse du capitaine Sylvia Rothko qui appareillera dès le lendemain soir pour Rovamund. La frégate a fier allure, et il n'y a guère que Chadim pour émettre quelques réserves quand aux capacités du bâtiment à vous faire affronter les vents de l'Ouest. Yovani, après avoir observé le mat d'artimon et jaugé le tonnage du navire, est en mesure de rassurer tout le monde. "Avec un bateau de cet acabit, nous pourrions même nous risquer en mer ! "

chacun profite de sa dernière journée à terre, pour vaquer à ses occupations, dans les nombreuses ruelles de la ville. Vous vous retrouver, à la tombée de la nuit du jour suivant pour embarquer, sous l'oeil amusé du capitaine, que Yovani dévore du regard. Une petite cabine vous est alloué dans la partie avant de la cale. Mis à part le bruit des matelots qui traversent le pont au dessus de vos têtes, l'endroit est douillet. Des hamacs de cordes tressés garnis de couvertures vous attendent. Un petit hublot, que Chadim tient à voir rester ouvert, vous permet d'apercevoir la digue du port tandis que la voilure rouge sang du bâtiment commence à claquer au vent...
Tharabbor, Friendly

MJ - Mardi : Raiders of R'lyeh - LE CHROMOSOME Z

https://www.youtube.com/channel/UCZlroD ... Fsg5AaYuUg

Avatar du membre
Floutch
Grolokois des marais Sirupeux
Messages : 155
Enregistré le : mer. 27 sept. 2017 14:48
Date de naissance : 21 nov. 1967
Localisation : Marseille

Re: COMPTE_RENDU DES PARTIES

Message par Floutch » jeu. 21 févr. 2019 15:26

CR du 19/02/19
L'équipage de La Licorne Rousse, qui s'affairait depuis l'aube, était désormais prêt à larguer les amarres. Le premier timonier, Jeofrey, lançait les dernières instructions tandis que nous prenions pied sur le pont du navire. La cabine qu'on nous avait alloué était confortable et allait nous permettre de faire le point sur nos dernières investigations à Joborn à l'écart des oreilles indiscrètes. Nous passâmes ainsi la matinée à discuter des implications qu'avait sur notre groupe les dernières informations concernant les magiciens gris. Il était désormais avéré, quoiqu'en dise Al, que les trois magiciens gris étaient membres du Cercle Noir et oeuvraient donc à l'avènement de Krall et de son Maître! Restait à découvrir si ils étaient renégats à leur ordre ou si toute l'Académie Grise avait basculé... Al se retrouvait donc dans une position délicate, tiraillé entre son allégeance à ses maîtres de magie et ses camarades de route.

Alors que la frégate faisait route à bonne allure le long du fleuve, elle fut contrainte de s'arrêter à Kalking. Les réserves d'eau avaient été sabotées! Après avoir inspecter la cale et retrouvé un morceau d'étoffe accroché à une esquille de bois fendu, la culpabilité des trois mages ne fit plus aucun doute!
Diable! Qui étions nous pour qu'ils se donnent la peine de nous ralentir? Et pourquoi ne pas tout simplement nous anéantir?

La halte dans le petit port de pêche nous permit de constater que, tout comme à Joborn, l'antenne locale de la guilde des Magiciens Gris avait été désertée et incendiée. L'examen du lieu nous révéla que c'était probablement les magiciens eux-mêmes, qui, prévenu par un pigeon messager, avaient détruit leurs installations et toutes leurs archives avant de disparaitre... Nous apprêtant à rejoindre les quais, nous vîmes débouler un cavalier, un certain Turcill. Reconnaissant son ami Yovani, il lui remit une petite boite contenant une mèche de cheveux et un morceau d'étoffe blanche: Yovani appris ainsi qu'il était devenu père...

Sitôt les réserves d'eau reconstituées La frégate repris sa route. Mais alors que nous arrivions à proximité d'Angasal, nous constatâmes avec incrédulité que le fleuve était coupé! Une énorme barre rocheuse en obstruait le lit. Les eaux s'écoulaient anarchiquement de part et d'autre du fleuve, les berges n'étaient plus que marécages, la petite ville avait disparut sous les eaux en ne laissant plus affleurer que les toits de quelques bâtisses! Sylvia nous débarqua sur les berges et choisit de faire demi-tour pour mettre son navire en sécurité plus à l'est, vers Joborn.

Progressant tant bien que mal vers les vestiges de la petite ville, nous avons pu nous approcher suffisamment pour venir en aide à quelques survivants qui s'étaient réfugiés au sommet d'un clocher. Une fois tirés d'affaire, ils nous racontèrent les incroyables évènements qui avaient semés le chaos dans la région:
Il y a trois jours étaient arrivés à Angasal deux hommes qui répondaient à la description d'Obadiel et de Malko. Ils y avaient rencontré un magicien dénommé Lasval. Ce dernier avait alors procédé à un lâcher de pigeons voyageurs...
Peu après, trois magiciens à large chapeaux avez débarqué en ville à la recherche de tout objet ancien portant des inscriptions. Probablement cherchaient-ils des pierres sacrées... Cela fait, se tenant campés sur les hauteurs avoisinantes, ils avaient déclenché un gigantesque cataclysme. Aidés par une magie phénoménale, ils avaient fait jaillir de terre une gigantesque barre rocheuse dans le lit du fleuve, provoquant une lame de fond qui vint submerger le village. Pour achever leur oeuvre destructrice, ils avaient envoyé sur place une armée d'hommes lézards pour finir d'exterminer les survivants...

Totalement dépassé par les évènements, nous ne savions que faire... Allions nous, envers et contre tous, continuer notre voyage vers Rovamund, pister Obadiel et Malko ou bien partir sur les traces des hommes lézards?
Mardi : Raiders of R'Lyeh(MJ Tharabbor)

Répondre

Retourner vers « The Dark Eye "Nomades" par Tharabbor »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités