PJ - Steeve Mook (by Ro3)

Image
Répondre
Avatar du membre
Markjan
Modérateur
Messages : 2826
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 01:00
Date de naissance : 18 févr. 1965

PJ - Steeve Mook (by Ro3)

Message par Markjan » dim. 22 avr. 2018 17:14

STEEVE MOOK, anglais, 35 ans en 1893, libraire

Image

Description : Élégant, tactile, regard profond.
Idéologie et croyances : Occultisme - Astrologie
Traits : Sensible (professionel), Manipulateur (personnel)
Personnes importantes : Son père, qui lui a appris à convaincre les gens
Lieu significatif : La tombe de son Père à Constantinople
Bien précieux : Sa médaille de l'armée impériale de l'empire britannique

Avatar du membre
Rule of Three
Beholder Comptable Tzigane
Messages : 5029
Enregistré le : mar. 15 avr. 2008 01:00
Date de naissance : 31 mai 1974

Re: PJ - Steeve Mook (by Ro3)

Message par Rule of Three » lun. 7 mai 2018 23:20

Steeve Mook est un drôle d'animal, enfant d'une jeune femme, fille d'un Lord désargentée et alcoolique et d'un jeune escroc turco-arménien fuyant sa patrie natale (avant même la première Constitution arménienne, accordée le 24 mai 1860 par le sultan ottoman à ses sujets arméniens). Le père de Steeve était un vrai escroc mais peut-être avait-il malgré tout senti que les choses allaient mal tourner...

Il gardera de sa petite enfance l'amour de sa mère pour la littérature et les leçons de son père sur l'esprit humain (et les façons d'abonder dans le sens des gens pour les amener là où cela ramènera le plus d'argent). Steeve eu donc une enfance et une adolescence joyeuse mais plutôt hors norme. Entre deux discussions, il put même se rendre compte que le point commun entre ses parents venait certainement d'un amour des livres d'ésotérisme. Il passa ainsi de nombreuses nuits à lire à la lueur de la bougie les ouvrages que cachait sa mère dans un coffre dont il parvint à trouver la clé...

Puis vint l'indépendance et son enrôlement dans l'armée britannique. Ses parents ne voulurent finalement pas qu'il puisse être aussi libre qu'eux mêmes l'avaient été. Education dans les meilleurs écoles, maison dans un beau quartier. L'appel de l'aventure et des royaumes lointains, le désir de quitter un foyer peut-être trop protecteur. Qui peut savoir exactement ? En tout cas, on peut dire qu'il gardera en mémoire le regard désapprobateur de son père au moment de son départ. Nul doute que les atrocités qu'il vit là bas le changèrent à jamais. Il dut plus d'une fois utiliser les talents de son père pour parvenir à survivre, à convaincre ses compatriotes de ne pas sombrer au plus profond de leur inhumanité.

A son retour, quelques années plus tard, il apprendra que la relation entre sa mère et son père s'est dégradée à cause de son départ. Sombrant dans l'alcoolisme, il finit par violenter son grand-père, pauvre, raciste mais encore un peu influent. Ne sachant comment réagir, coincer entre son père et l'amour de sa vie, sa mère ne put que tenter de recoller inlassablement des morceaux qui ne pouvaient pas être réparés. Son père dut quitter la Grande Bretagne et mourut quelques années plus tard en Turquie. Du peu qu'il en sait, son père travailla certainement pour le gouvernement turque, notamment à l'établissement de l'alliance entre la Turquie et l'Allemagne. Il mourut en 1890 au Yemen, lors du premier soulèvement contre l'Empire Ottoman.

A son retour à Londres, Steeve reprit la librairie de sa mère. Ses aventures en Orient, sa connaissance d'une partie des ouvrages occultes de l'époque et surtout sa grande organisation dans la tenue concrète d'un stock de livres lui permet enfin de rentrer dans la société secrète.

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu "Terreur sur l'Orient-Express" par Markjan »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités