Mission 1 - Les larmes de Mnar

Image
Répondre
Avatar du membre
Valarauka
Djinn Kadessien Tourmenté
Messages : 656
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 01:00
Date de naissance : 19 févr. 1967

Mission 1 - Les larmes de Mnar

Message par Valarauka » mar. 31 mai 2011 04:13

Un résumé de la partie de Samedi le 28 mai
 
Spoiler :

[font=Calibri]Quatre années déjà, quatre longues années agrémentées de modifications génétiques, d’entrainements physiques et mentaux c’est aujourd’hui que je vais savoir si ce choix a été le bon. Nous avons reçu une convocation pour un briefing de mission, enfin je vais aller sur le terrain, non pas que cela me manquait mais faire tous ces efforts ne doivent pas avoir été vains, du moins je l’espère, c’est le début d’un nouveau commencement.[/font]

[font=Calibri]Carlos était là, cela faisait plusieurs années que je ne l’avais revu, lui aussi avait changé. Les mercenaires de Lazlo ne reculent devant aucune dépense. Un autre gars se présenta également un certain Dean, un asiatique, nous étions finalement trois.[/font]

[font=Calibri]En entrant dans la salle de briefing, deux personnes nous y attendaient, notre sergent instructeur Thomas Howl et, à mon grand étonnement, Monsieur Malnarini, je l’aurais imaginé bien loin des opérations du groupe de mercenaires. Il ne nous prêta aucune attention après que nous l’ayons salué, il était dans sa bulle comme à son habitude, certains diraient qu’il est souvent dans la Lune. Après un salut quasi réglementaire du sergent Howl, c’est Monsieur Malnarini qui commença par prendre la parole, et nous lut un texte préparé à notre grande surprise.[/font]

[font=Calibri]Nous étions maintenant incorporés dans l’équipe A-Team 13 Cuivre, et nous étions prêts pour notre première mission d’exploration et de récupération d’un objet archéologique d’une grande valeur, surtout pour un psy. On appelait cela une Larme de Mnar, étrangement cet objet m’était destiné, tout comme les prochaines missions qui allaient permettre à mes deux compagnons d’acquérir des objets provenant d’une très ancienne civilisation aujourd’hui disparue et dont on ne savait pas grand-chose à part qu’ils étaient très en avance sur tous les empires actuels, on ne connaissant même pas leur nom mais la communauté scientifique les appelait « Les Anciens ». Ils avaient laissé derrière eux des vestiges et de multiples objets divers aux pouvoirs et aux capacités étonnantes. Ils avaient disparu sans explication, en tout cas non découverte encore.[/font]

[font=Calibri]L’objet que nous allions récupérer était une larme de Mnar, un cristal qui entre en symbiose avec un psy lui permet de développer et d’augmenter ses capacités psychiques. Personne ne sait vraiment à quoi même ces cristaux servaient aux anciens mais les différentes larmes retrouvées ont démontré des capacités étonnantes, aucune n’a même été répertorié comme néfaste, jusqu’à ce qu’il y en ait une.[/font]

[font=Calibri]La mission était simple, Monsieur Malnarini avait grâce à ses recherches découvert l’endroit présumé d’une de ces larmes de Mnar, une ancienne planète détenant des ruines des Anciens. Oui, on pouvait parler d’ancienne planète lorsque l’on parlait de Domuh, cette dernière plus qu’un amoncellement d’énormes roches depuis qu’un casse-monde Phoenix l’avait déstructurée et vaporisée en morceaux. Sur l’un des astéroïdes restants, il y avait une ancienne ruine où l’on pouvait retrouver une larme, c’est là que nous allions. Le seul danger que nous risquions de rencontrer consistait dans les « gardiens » et les pièges que ce genre de ruines recelaient, là encore on connaissait peu les ruines des Anciens et surtout si les gardiens et les pièges, comme on les appelait, étaient réellement ce que l’on pensait, parfois certaines équipes ne rencontraient pas vraiment de difficultés alors que d’autres se faisaient décimer. Monsieur Malnarini nous conseilla d’éviter de tirer à tort à travers, cette attitude pouvait avoir générer la réaction des gardiens contre certaines équipes.[/font]

[font=Calibri]Nous allions croiser des objets et machines créés par une race dont nous ne connaissons même la forme, les motivations, ni même leurs loisirs. On se ferait peut-être tuer par un simple aspirateur Ancien ou une tondeuse à gazon, allez savoir. On allait faire un tour sur un caillou dénué d’atmosphère et d’apesanteur mais pour cela il nous fallait un taxi.[/font]

[font=Calibri]Le sergent Howl nous l’expliqua après que Monsieur Malnarini nous ai quitté pour regagner son laboratoire. Décidemment c’est un homme étonnant et malgré son côté excentrique, je dois avouer que je l’aime bien. L’équipe A-Team 7 Diamant allait faire un bout de chemin avec nous et nous déposer sur le planétoïde pour ensuite nous ramener jusqu’à ce que l’on récupère notre futur vaisseau, pas encore opérationnel.[/font]

[font=Calibri]C’est donc avec Karah Shin et Millenia que nous allions faire le saut jusqu’à Domuh, Karah était la propriétaire du vaisseau et elle semblait peu encline à servir de simple chauffeur. Millenia, la Princesse de Glace, était très distante et glaciale mais elle était comme elle est d’habitude, rien de plus, rien de moins. Thomas nous accompagnait également, sans doute pour nous évaluer, il nous fit rencontrer nos nouveaux équipements, nos armures lourdes. Pendant que nous nous installions dans nos armures Karah avait quitté le dock et commençait à diriger son vaisseau, un croiseur vers l’espace infini.[/font]

[font=Calibri]Le voyage se passa sans encombre et nous arrivâmes dans le secteur de Domuh, évidemment une mission sans accroc n’existe pas et lors de notre arrivée, une alarme discrète se fit retentir à l’intérieur du vaisseau. Thomas, le premier, nous avisa que quelque chose clochait, il fallait rejoindre la passerelle rapidement. Au poste de commande Karah nous apprit que la planète et ses débris n’étaient pas les seules choses qui étaient présentes, un croiseur Kreed se trouvait dans le secteur. Karah avait passé son navire en camouflage et nous n’avions pas été repérés.[/font]

[font=Calibri]Les Kreeds, une récente association qui détenait 3 planètes réparties sur deux systèmes solaires, il ressemblait plus à des pillards qu’à une véritable corporation. Malgré ils avaient une politique expansionniste et depuis quelques temps ils étaient très actifs. La Confédération gardait un œil sur eux car tôt ou tard il faudrait s’en occuper. Le plan changea, Thomas allait rester à bord pour aider Karah et Millenia pour s’occuper du croiseur Kreed, nous allions descendre à bord d’un Drop pod et investir seul la zone des ruines, d’après leur façon de procéder on pouvait s’attendre à une unité standard soit une dizaine d’hommes. [/font]

[font=Calibri]Thomas nous fit bien comprendre que la négociation était complètement inutile ainsi que de faire des prisonniers, les Kreeds étant assez barjots pour se faire sauter plutôt que de se rendre, sans compter que leur matériel n’était pas des plus fiables quand ils savaient ce qu’ils possédaient. Ils pouvaient créer des catastrophes sans même sans rendre compte. Ils étaient imprévisibles, sournois et retords, on ne devait pas accorder la moindre confiance en eux. Il ne fallait pas oublier également que ce genre d’unité possédait des snipers, et c’était la première chose à s’occuper. Dean semblait d’ailleurs être celui qui serait le plus à même de les repérer tandis que Carlos était plus assaut, son armure lourde de près de 3 mètres en témoignait un vrai char d’assaut.[/font]

[font=Calibri]Karah nous proposa un point d’atterrissage et si tout se passait bien on serait à l’abri des détections. Le drop pod se posa exactement à l’endroit prévu par Karah. Dean activa son camouflage et il disparut à notre vue, il s’approcha alors des ruines pendant que Carlos et moi, nous attendions son retour ou son appel. Dean aperçut deux gardes Kreeds à l’entrée d’un bâtiment des Anciens, ils portaient des scaphandres lourds mais pas d’armures de combat, une chance. Invisible, Dean ajusta avec son fusil, un des gardes et sans problème l’atteignit en pleine tête. La surprise aidant il ajusta rapidement le second garde qui connut le même sort que son camarade. Les deux gardes gisaient sur le sol pendant que Dean nous récupéra, on se précipita alors vers l’entrée des ruines. On aperçut un long couloir fait de marbre veiné parcouru par des arcades dorées à intervalles réguliers. Il y avait pourtant un cadavre à hauteur de la 4ème arcade, et les arcades suivantes avaient détruites à l’aide d’explosif à proton. Sans doute un des pièges des Anciens. Dean étudia les arcades et remarqua des cristaux bleus incrustés sur les arcades. On en déduit qu’ils pouvaient être la cause du décès du Kreed aussi pour ne pas prendre de risques on décida de se débarrasser des cristaux des trois premières arcades, on ne savait pas si elles étaient en fonction mais il ne fallait pas prendre de risques. Dean sortit sa torche plasma et commença à détruire méthodiquement les cristaux.[/font]

[font=Calibri]Une fois terminé, on se rapprocha du cadavre et on découvrit qu’il possédait une arme de sniper, on avait peut-être de la chance après tout. On commença alors à avancer le long du couloir…[/font]
** si j'ai oublier de quoi, n'hésiter à rajouter des choses ou même faire penser vos personnages **
Valarauka (Qc)
-6h de décalage

Disponibilités:
- Samedi et Dimanche

cyanure
Leprechaune Immature
Messages : 96
Enregistré le : ven. 15 avr. 2011 01:00

Re: Mission 1 - Les larmes de Mnar

Message par cyanure » mar. 31 mai 2011 16:53

le M.J. n'a rien a rajoué ,resumé parfait ici :)

Avatar du membre
Valarauka
Djinn Kadessien Tourmenté
Messages : 656
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 01:00
Date de naissance : 19 févr. 1967

Re: Mission 1 - Les larmes de Mnar

Message par Valarauka » lun. 13 juin 2011 03:10

Suite et fin de la mission 1 - Les Larmes de Mnar

Résumé de la partie du 11 juin

 
Spoiler :

[font=Calibri]Au bout du couloir, une chose étrange se produisit, je ressentis une vague d’onde Trauma transmise en partie par les murs de la bâtisse. Une grenade trauma venait sans doute d’exploser et la nature mystérieuse et psionique des murs refléta une partie de cette onde. Heureusement mon armure et la distance me protégea en partie, je n’eus que nausée et étourdissement passager. On continua alors à avancer, on arriva dans une grande pièce.[/font]

[font=Calibri]Au centre deux autres cadavres Kreeds assez méconnaissables et encore des destructions, on put déterminer que 4 objets trônaient au centre de cette pièce sur une estrade surélevé d’une trentaine de centimètres, les deux cadavres se trouvaient au centre des 4 objets ou choses, Dean, toujours invisible examina le tour de la pièce. Au vue des explosions parsemant un côté de la pièce on détermina sans peine par où les survivants étaient partis. Je m’installais pour observer le couloir emprunté par les Kreeds, un doute sur notre discrétion nous fit craindre un retour inattendu des Kreeds, nos ondes radios n’étaient pas toujours sécurisés et discrètes.[/font]

[font=Calibri]Alors que Dean commençait à se rapprocher du couloir, Carlos entreprit d’étudier les cadavres. Pourtant malgré son passé de soldats, il n’avait sans doute jamais quelque chose d’aussi peu ragoutant, on entendit des râles de sa part. Son estomac ne semblait pas apprécier cette vision. Avec difficultés, il nous rejoignit pour continuer notre progression sur le chemin balisé des Kreeds. Dean avec son camouflage optique s’avança dans le couloir pour aboutir à une autre salle où un autre spectacle de destruction s’offrit à lui et avec cela d’autres cadavres de Kreeds, trois pour être exacte.[/font]

[font=Calibri]Dean nous signala que la pièce était sûre, on examina alors la pièce et la bataille qui avait du s’y dérouler. Les trois Kreeds étaient tous morts de façon différentes, le premier avait été littéralement coupé en si fines lamelles qu’il ne restait qu’un tas de chair, de métal et plastique entourer de sang, on ne reconnaissait même pas son équipement de son corps, un vrai massacre. Le deuxième ne possédait qu’un trou de métal fondu sur son scaphandre, c’était l’intérieur qui avait été complètement carbonisé par une puissante décharge d’électricité. Le troisième se trouvait proche une grenade trauma, c’était un psionique et la proximité de la grenade ne lui laissa aucune chance, son cerveau avait grillé sous le choc de l’explosion et ses « amis » avaient coupé son arrivée d’air pour abréger sa vie de légume. Il y a dans les pièces plusieurs fragments de cristaux, sans doute, la chose ou l’être que les Kreeds venaient d’affronter. Dean essaya d’en prendre dans sa main gantée mais la structure même du cristal commença à créer des abrasions sur l’armure comme si une arme mono moléculaire découpait le gant. Les cristaux se désagrégeaient comme si la vie les avait quitté, quel étrangeté et si les Anciens étaient faits de cristaux après tout… nous ne le saurons sans doute jamais.[/font]

[font=Calibri]Encore une fois, les destructions nous indiquèrent par où s’étaient aventurés les autres Kreeds, ils sont courageux, téméraires ou complètement fous ou tout cela à la fois, ils avaient perdus déjà cinq compagnons, abstraction faite des deux gardes de l’entrée, il ne devait rester que 2 ou 4 d’entre eux et pourtant ils continuaient… On continuait aussi. Un autre couloir dévasté.[/font]

[font=Calibri]Cette fois quelque chose avait changé, sans doute averti par nos émissions radios, nos adversaires avaient installé deux mitrailleuses sentinelles, des gardiens automatiques défendant sans âme une zone. Leurs détecteurs pourtant n’arrivèrent pas à remarquer Dean qui s’approcha, dépassa ces sentinelles et commença à déconnecter leurs systèmes de détection. Dean est un expert dans son domaine et sans problème, nous pûmes avancer sans risque dans le couloir et nous arrivâmes dans une autre pièce.[/font]

[font=Calibri]À notre surprise, il y avait vraiment moins de destruction, les Kreeds devaient manquer d’explosifs, ils devaient aussi manquer de personnel car on retrouva quatre cadavres et sans les derniers de l’unité. L’un d’eux avait était comme découpé par des sortes de fouets mono moléculaires maintenant détruits et éparpillés sur le sol comme en témoignait les nombreux restent de cristaux. Les trois derniers Kreeds avaient été, comment dirais-je, écrasé par une force prodigieuse comme un énorme rouleau-compresseur. Au bout de la pièce, une énorme sphère attendait proche des trois derniers cadavres. Le gardien avait gagné et réduit la menace à néant.[/font]

[font=Calibri]Dean s’approcha et la créature ou la chose ne broncha pas, elle ne nous considérait pas comme une menace. On passa à côté et on s’engagea dans un couloir qui nous conduisit à une dernière pièce composée de trois grands ensemble, un premier groupe ressemblait à des demi-ovoïde, il y en avait huit d’entre eux aligné, le deuxième groupe se composait de cubes parcourus de multiples stries, il y en avait quatre disposé en quinconce mais parallèle au premier groupe et ensuite un troisième groupe composé d’un ensemble d’un plateau et d’un anneau énergétique, il y en avait quatre alignés et aussi parallèle aux deux autres groupes. La disposition suggérait que deux ovoïdes correspondaient à un cube qui lui correspondait à des plateaux.[/font]

[font=Calibri]Après une recherche, je perçus à travers une vision holopsy l’existence d’interrupteur sur les différents objets que je devais activer par télékinésie. Les ovoïdes étaient des sortes de lit sur lesquels existaient un matelas gravitique ou quelque chose de similaire, une fois que l’interrupteur était activé. Une sensation très agréable et reposante qui encourageait au repos et à la détente. Naturellement, je commençais à activer ensuite les interrupteurs sur un des cubes, cela ressemblait à des containers de stockage, après deux ouvertures on découvrit trois piles antimatières, tel que décrit pour le professeur Giovanni. Carlos et moi nous nous en occupions pendant que Dean retournait dans la salle précédente pour essayer de réactiver les sentinelles à notre avantage au cas où d’autres Kreeds seraient envoyés.[/font]

[font=Calibri]La chance nous souriait mais évidemment comme tout qui se déroule bien, il devait y avoir un accroc. On commença à étudier le troisième objet, et là aussi la présence de plusieurs interrupteurs m’apparut. Je fis une supposition, erroné cette fois, que cette machine pouvait répliquer des objets. Je plaçais alors une bouteille sur le plateau et j’essayais d’activer les interrupteurs supposant une fois de plus que l’anneau lumineux allait matérialiser une copie de ma bouteille. Pris dans la découverte des fonctions de cette machine, je n’en déduis pas la véritable fonction et j’oubliais la présence de la bouteille sur le plateau. Il s’agissait en réalité d’un générateur de nourriture à partir d’énergie. J’activais sous le regard de Carlos, la machine pour faire apparaitre de la nourriture, malheureusement contrairement à ce que je pensais la nourriture apparut sur le plateau à l’endroit où se trouvait ma bouteille. La coexistence des deux choses ne pouvait exister, la réaction se produisit et une énorme explosion résulta de cette promiscuité. Le choc fut violent mais nos armures encaissèrent une bonne partie du choc, mais je fus sans doute beaucoup plus secoué que Carlos, mon système automatique de soins s’engagea immédiatement.[/font]

[font=Calibri]Et comme un problème n’arrive pas seul, la sphère Amibe se dirigea vers nous et nous engagea sans attente, sa première cible fut Carlos. Cette amibe malgré une grande masse, agissait très rapidement, la première attaque causa pas mal de dégâts à Carlos qui en retour envoya une décharge laser sur la créature. La composition cristalline eut un effet étrange et le laser se retrouva à frapper avec autant de puissance le pauvre Carlos.[/font]

[font=Calibri]Pour aider Carlos, je déchargeais mon psy blaster mais là, la créature ne sembla pas être affectée outre mesure. Elle continua à attaquer Carlos, son attaque cause d’autres importants dommages à notre ami. Son armure passa en mode automatique. Pendant que Dean arrivé sur ces entrefaites essaya d’attirer l’attention de la créature pour permettre à Carlos ou plutôt à l’armure de ce dernier de tracer la route vers la sortie, pendant que je me téléportais dans une autre pièce où je pus rejoindre mes compagnons d’infortune. Tout allait mal, Carlos était salement touché, il était conscient grâce aux drogues que son trauma pack lui avait délivré, il n’avait plus que 6 heures devant avant d’avoir des problèmes.[/font]

[font=Calibri]La mission était compromise, on n’avait pas retrouvé la larme de Mnar et les piles antimatières étaient restées en arrière. On appela alors pour faire évacuer Carlos, tandis que Dean essaya de voir si l’amibe s’était remise en mode veille, ce qui nous aurait permis de retourner dans la pièce. Malheureusement sa tentative ne fut pas couronnée de succès, dès qu’il entra dans la pièce l’amibe se dirigea vers Dean, il dut rebrousser chemin.[/font]

[font=Calibri]Après réflexion et sans doute une intervention des esprits des Anciens (merci MJ), Dean et moi établîmes un plan. Tandis que Dean occuperait la créature, je me téléporterais dans la salle des cubes de stockage en espérant avoir assez de temps pour ouvrir un maximum de casier et ensuite repartir avec la caisse des piles antimatières et j’espérais une larme de Mnar. Dean décida alors de tirer sur l’amibe à grande distance avec son fusil de sniper espérant un effet destructeur. Qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’il aperçut non pas une amibe mais bien deux amibes en avant de la salle « aux trésors ». Pourtant il en resta au plan, après tout, une ou deux amibes à ses trousses quelle différence cela pouvait bien faire. Il ajusta l’une des amibes et ouvrit le feu, une autre surprise nous attendait. Après le tir, une décharge électrique de forte puissance repris la trajectoire de la balle en sens inverse frappant Dean avec force. Il décida alors de s’esquiver tandis que les amibes le prirent en chasse me laissant le champ libre pour me téléporter.[/font]

[font=Calibri]Confiant, Dean fut pourtant surpris de voir les amibes atteindre une grande vitesse d’inertie, il dut battre en retraite plus rapidement qu’il ne l’aurait voulu réduisant d’autant le temps qui m’était accordé.[/font]

[font=Calibri]Une fois dans la salle, je n’avais pas beaucoup de temps, j’ouvris un des casiers et la chance me sourit, la larme de Mnar était là. On était passé à deux doigts de la découvrir à notre première venue. Dean m’avertit alors que les amibes avaient cessé la poursuite et s’en revenaient sans aucun doute. Je n’eus juste le temps que d’ouvrir un dernier casier avant de récupérer la caisse des piles et de me téléporter une autre fois à l’abri. On allait pouvoir appeler notre transport et quitter l’astéroïde.[/font]

[font=Calibri]Millenia nous répondit rapidement et nous ordonna d’utiliser nos systèmes anti-gravités et de quitter le sol de l’astéroïde le plus vite possible. Il se passait évidemment quelque chose de grave. Sans attendre nos trois armures se décollèrent vers le vide spatial au maximum de notre vitesse pour nous éloigner. Après un instant, l’astéroïde sembla se nimber d’une lueur d’énergie violacée et se désintégra instantanément. Les détecteurs de nos armures s’affolèrent, les fortes radiations envahirent notre environnement, nos armures réduisirent une partie mais nous en absorbâmes quand même. On devrait subir un traitement. La navette nous récupéra ensuite et on put reprendre la route du retour vers notre base.[/font]
Encore si j'ai fait des erreurs ou omis des détails, n'hésitez pas à le noter :)
Valarauka (Qc)
-6h de décalage

Disponibilités:
- Samedi et Dimanche

cyanure
Leprechaune Immature
Messages : 96
Enregistré le : ven. 15 avr. 2011 01:00

Re: Mission 1 - Les larmes de Mnar

Message par cyanure » lun. 13 juin 2011 05:29

Un parfait resume du scenario icijuste un tout petit "detail" techinco scenaristique(ce existe cemot?),l'asteroide a disparutdans une lueur "violacée"(mais c'est juste un detail...)

Répondre

Retourner vers « Traveller par cyanure »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités