Chronique

Image
Avatar du membre
XenophageX
Chimère
Messages : 560
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 12:04
Date de naissance : 06 nov. 1995

Chronique

Message par XenophageX » sam. 24 juin 2017 16:36

IcI la chronique de la Campagne ... Il y aura du SPOIL

Image
vient a moi jackie

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2086
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: Chronique

Message par Selvagor » mer. 28 juin 2017 00:39

Partie 1
Sur les terres du clan de la Grue, un petit groupe de jeunes pas encore samouraï fait route vers la ville de Tsuma. Le costaud Hida Ryuji et son meilleur ami le tetsubo, l'estropié Akodo Eiichi qui n'a pas deux mains gauches, Akodo Ryu avec plus d'une lame dans son sac, le mystérieux masqué Bayushi Yurida accompagné de Hisaho un gamin de 8 ans et enfin la shugenja Kitsune Kimiko et son renard Wapi. Ils aspirent tous à passer leur gempukku lors du championnat de topaze, une prestigieuse cérémonie où seuls les meilleurs sont admis.

Le paysage des rizières fertiles et le temps sont magnifiques et le voyage paisible quand ils font la rencontre d'un vieil heimin avec un gros sac. Alors que celui-ci s'écarte pour laisser passer les futurs samouraïs, il perd l'équilibre et tombe dans l'eau et la boue d'une plantation. Ryu et Ryuji s'élance patauger dans la boue pour l'aider et le sortir avec des affaires. Kimiko s'inquiète de ses blessures mais il ne semble s'être rien cassé. Il n'est d'ailleurs pas trempé au contraire de Ryuji tout boueux. L'heimin se nomme Megumi et propose de nous réaliser une cérémonie du thé en remerciement.

Tout le monde s'installe sur un tapis sous un arbre tandis que Wapi et Hisaho vont jouer plus loin. Ryu est chargé de sortir le nécessaire à thé du gros coffre où il y remarque aussi un magnifique katana. L'heimin explique que l'arme n'est pas à lui et qu'il veille juste dessus. Megumi va chercher de l'eau et la fait bouillir sans utiliser de feu ni les kamis. Lors du service mutuel du thé, Ryuji sert un peu trop vite le thé et éclabousse Megumi mais celui-ci ne semble pas trop ébouillanté. Après quelques échanges de banalité sur les précédents championnats de Topaze, l'heimin décide d'offrir le katana qu'il transporte à Ryu car c'est une personne digne de le porter. Après deux refus, le Lion accepte le cadeau. De même, Megumi fait un second cadeau à Kimiko : une jolie boite contenant des parchemins dont un sort de soin. Honorée, la shugenja acceptera non sans l'avoir aussi refusé deux fois. Avant de partir, l'heimin donne la clé avec l'adresse de sa maison de Tsuma à Ryuji et insiste afin que certains aillent y dormir le temps du tournoi.

Ce donc après cette charmante rencontre pleines de surprises que le petit groupe reprend la route. A proximité de la ville, ils rencontrent Yasuki Jodeiga, un marchand itinérant avec sa charrette de produits. Ce dernier tente de lancer un défi d'adresse afin d'exhiber les talents des différents bushis mais aucuns ne semblent intéressés et le groupe s'en va rapidement.

Arrivé enfin dans Tsuma, ils se mettent à la recherche de la maison de Megumi pour y poser les affaires. Ils passent sans s'arrêter devant un temple dédié au 7 fortunes puis enfin à la demeure de l'heimin. Ils découvrent que cette dernière est plutôt spacieuse avec ses 4 pièces, très bien meublée et décorée pour un paysan. Kimiko reconnait sur une des peintures Mirumoto Puhabo-Natsumu qui serait la première à avoir atteint l'illumination après Shinsei. Quant à Ryu, il reconnait la représentation d'Akodo Masashi, un grand héro Lion qui a tué un immense Oni dans l'outremonde. Le jardin avec une petite mare est calme et serein.

Après avoir posé leurs affaires, Ryu et Kimiko retournent aux temples montrer leurs dévotions envers Benten. Kimiko donnera un peu d'argent à un vieux mendiant qui en échange lui dira qu'il connait bien des secrets et proposent de les revoir une autre fois pour la partager. Puis ils font un détour pour aller chercher à manger parmi les stands alors que les festivités dans la ville commencent. Ryu achètera des brochettes de poisson et remarquera dans la foule deux membres du clan de la licorne dont l'un est de haut rang et qui semble bien s'amuser. Kimiko prendra juste du riz. Ryuji resté à la maison avec Eiichi doit faire la police et vire à coups de baffes des heimins éméchés voulant pêcher dans la mare du jardin. Yurida est allé rendre visite au salon de saké de la ville qui est tenu par des Scorpions. Et tout le monde se rejoint pour manger à la maison...
PJ : Drokgar d'Hagdar (Warhammer) - Togashi Kaze (L5R) - Kitsune Kimiko & Wapi (L5R) - Angela DeVoyal (Coriolis)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

Wistan
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 14
Enregistré le : lun. 12 juin 2017 12:58
Date de naissance : 09 oct. 1984
Localisation : 39110
Contact :

Re: Chronique

Message par Wistan » jeu. 6 juil. 2017 20:25

2 ème partie

Après une bonne nuit de sommeil, du bruit se fit entendre dans la maison de Megumi alors que la lune et les étoiles éclairaient encore le ciel. Ryu Akodo se rendit dans la pièce principale pour découvrir Matsu Tsuko, véritable légende vivante dans le monde des samouraïs, qui prenait son thé. Elle eut évidemment le respect mérité de son rang de daimyo. Elle n’était pas là pour faire de la courtoisie mais pour entraîner les deux lions qui allaient participer au fameux tournoi car l’honneur du clan était en jeu. Le supplice dura la matinée entière jusqu’à épuisement physique et psychologique. Pendant ce temps là, Kitsune marcha jusqu’aux docks pour étudier les parchemins qu’elle avait reçu la veille. Elle rencontra son père, Kitsune Asaki. Les pas de Bayushi Yurida et Hida Ryuji les conduisirent au lotus rouge, la maison du saké locale. Ryuji rencontra Hida Fujizaka, un autre participant au tournoi topaze. Après son entrainement, Akodo Eiichi fit l’aumône au temple pour s’assurer des bonnes fortunes des divinités. Le début d’après-midi fut enfin l’heure des inscriptions donc ils se rendirent au dojo Kakita où un responsable leur expliqua les règles du tournoi. Ryu Akodo apprit qu'il représenterait la maison des Kakita durant le championnat.

Le lendemain après-midi fut un moment exceptionnel pour les cinq compagnons, notamment grâce à l’arrivée de l’empereur sur son navire impérial. Beaucoup de daimyo étaient présents dont Doji Satsume, Bayushi Shoju, Akodo Totuli, Hantei XXXVIII, Hantei Sotorii, ou encore dame Bayushi Kachiko. Tsuma devint la capitale du monde le temps du championnat topaze.

Le jour suivant, le rendez-vous fut fixé au dojo Kakita pour les derniers préparatifs et pour rencontrer les autres participants : Doji Kuwaitai de la grue, Mirumoto Uriko du dragon, Otaku Shiko de la licorne, Isawa Oruko du phénix et Hida Fujizaku du crabe. La première épreuve fut le sumai tandis que la deuxième plus héraldique.

Il fallait acquérir cinq points pour être qualifié pour l'épreuve finale....

Aussarel
Anarchiste Damnyesque
Messages : 19
Enregistré le : ven. 23 juin 2017 23:07
Date de naissance : 11 août 1999

Re: Chronique

Message par Aussarel » mer. 19 juil. 2017 15:15

Partie 3


Viens maintenant l'heure de l'épreuve de course. Tous les participants se retrouve sur la ligne de départ.

Les participants s'élance et très vite Hida Fujicazu et Doji Kuwaitai se retrouve perdu. Akodo Ryu aide Akodo Eiichi à traverser la rivière. Bayushi Yurida se retrouve à la tête suivit de près par Mirumoto Uriko et Otaku Shiko arrivé en haut de la colline chacun récupère à son tour son témoin et redescend la pente. Otaku Shiko perd son équilibre et tombe de la colline elle est sauvé de justesse par Akodo Ryu qui met en avant son sens de la compassion il est bien un descendant d'Akodo. Le Bayushi et la Mirumoto font donc course en tête, suivit de près par Kitsune Kimiko et Akodo Eiichi.
Mais stupeur dans la dernière ligne droite Mirumoto Uriko se retrouve pétrifié elle laisse partir seule Bayushi Yurida qui gagne la course. Kitsune Kimiko et Akodo Eiichi s'arrête et tentent de voire ce qui lui est arrivé, elle souffrirait d'un déséquilibre élémentaire. Ne pouvant pas faire grand chose ils reprennent la route et arrive respectivement 2e et 3e. L’épreuve est finit et ils sont rejoins par les autres participants.

Après un temps de repos vient l'heure de l’épreuve de l’équitation. Les premiers à se faire face sont Akodo Eiichi et Bayushi Yurida 2e confrontation dont la première avait vue le descendant d'Akodo l'emporté. Les 2 participants l'élance c'est un départ canon ils doivent maintenant toucher un cible avec un Bokken ils y parviennent tout 2 avec une certaine aisance vient maintenant le moment de tirer à l'arc dans des cibles disposés à cette effet. 1er tire la flèche passe à coté, il en reste 3. 2e tire :raté pour les 2 . 3e tire et encore une fois c'est un raté pour les 2 malchanceux. On peut entendre un certain amusement dans la foule. C'est la dernière chance pour les 2 adversaires ils échangent un regard et affichent tous 2 un rictus. Dernier tir : et c'est raté pour les 2 aucuns n'aura de points mais ils ont au moins suent amuser le publique.
Les 2 crabes s'affrontent c'est Ryuji qui l'emporte.
Vient au tour de la Kitsune et de l'Otaku de s'affronter. Bien que le membre de la licorne semble favorite on peut vite noter que Kimiko à une certaine connexion avec les animaux. Les 2 femmes se font faces elles s'élancent et réussissent tours à tours à toucher les cibles et c'est dans la dernière ligne droite que Kitsune Kimiko arrive à l'emporter. Akodo Ryu à son tour bat haut la main Doji Kuwaitai.

Vient l'heure de l'épreuve d'étiquette tout les participants réussissent à gagner cette épreuve sauf le Bayushi .

La nuit tombe c'est maintenant le moment de festoyer pour cette première journée de championnat. Les daimyo échangent entre eux ceux de la Licorne et de la Mante rigole et s'amuse au contraire des daimyo du clan des secrets qui restent en retrait . Et comme à leurs habitudes les daymio du clan de la grue et du lion n'échange pas que des politesses et essaye de s'attirer les faveurs du daimyo du clan du blaireau . Mais pourquoi à t il tant d'importance ?
De leurs coté les participants au chapionnat de Topaze font table à part. Ils discutent et il semblerait que Otaku Shiko se soit éprise d'Akodo Ryu et lui demande de la raccompagner mais Akodo Eiichi prend les devants et couvre son compagnon, il serait dommage que la femme de Ryu se rende compte de cette attachement soudain. Petit à petit les convives s'en vont et nos 5 compagnons décident de partir ensemble. Arrivé dans la cour ils voient le daimyo du Blaireau et sa suite massacré. Ils sont arrêté par Bayushi Shoju qui leurs demandent des comptes. Yurida fait des courbettes pendant que ses compagnons donnent des explications. Petit à petit la cour se remplit et Shoju explique qu'il a arrêté les assassins et nomme le karo du daimyo du Blaireau comme coupable il attend que le Champion d'émeraude en personne déclare la sentence. Bayushi Shoju est expéditif et décapite sans se faire attendre le traître. Yurida reste en compagnie de son Daimyo pendant que ses compagnons raccompagnent la Otaku qui marmonne.

Après cette rude nuit, le championnat reprend.C'est l'épreuve du combat.
1e affrontement: Akodo Eiichi se retrouve confronté à Hida Fujicazu. Ce dernier ce montre condescendant et ne prend pas au sérieux son adversaire bien mal lui en prit il se retrouve au sol après seulement 2 coups,Eiichi ne cesse d’impressionner.
Vient le tour de Kitsune Kimiko d'affronter Isawa Oruko duel de Shungenja au Boken. Les 2 adversaires se montrent très agressive et c'est finalement la jeune phénix qui sort victorieuse.
C'est maintenant à Akodo Ryu d'affronter son amie d'un jour Otaku Shiko après un beau combat à l'arme longue, un No Daichi pour le 1e et une lance pour la 2e c'est finalement l'enfant d'Akodo qui remporte le combat mais fait preuve de fairplay et aide sa camarade à se relever.
Hida Ryuji affronte à son tour Doji Kuwaitai et c'est le crabe qui sort vainqueur.
Dernier combat Mirumoto Uriko remise depuis la journée d'hier se voit affronter Bayushi Yurida. Le combat tient en longueur le scorpion semble s'amuser avec son adversaire. Il finit par agacer Uriko qui ouvre sa garde et le charge. Bien mal lui en est prit Yurida profite de cette ouverture pour en finir.

Avatar du membre
malok
Ruloft Roah Hurleur
Messages : 23
Enregistré le : jeu. 4 mai 2017 21:09
Date de naissance : 16 mai 1973

Re: Chronique

Message par malok » mar. 25 juil. 2017 19:10

Les épreuves du tournoi se suivent et ne se ressemblent pas et c'est l'esprit qui est mis à contribution avec un concours d'haiku jugé par Bayushi Kachiro en personne!

Le résultat est sans appel, c'est Kitsune Kimiko qui de ces mots achève ses adversaires (avec une référence non dissimulée a l'incident de la veille):

"Assoiffé d'argent
Un Karo répand le sang
Noyant son honneur"

Après une journée de repos c'est toujours le mental des samurai que l'on test avec des duels de Go.
Akodo Ryu l'emporte aisément face a un HIDA Ryuji perdu devant le plateau de jeu, toujours chez les Akodo c'est Eiichi qui écrase Kitsune Kimiko en 2 minutes à peine quand à Bayushi Yurida, la représente Miromoto ne lui posera aucun probléme.

L'èpreuve qui suit sera du kyujutsu, cible placé à 40m puis reculé a chaque tir réussi des deux duelistes en competition:

-Akodo Ryu et Bayushi Yurida réussissent tous deux leur 1er tir mais ryu céde au second essais face a un Bayushi Yurida en grande forme

-le second duel oppose Akodo Eiichi à une Kitsune Kimiko aux aguets qui fait appel aux juges en remarquant la distance no réglementaire des cibles.
Aprés un 1er tir réussides 2 parties Kitsune Kimiko pose a nouveau une réclamation concernant la corde de son arc qui semble être abîmée s'attirant par la même les foudres du juge, le second tir touche la cible pour les deux participants mais d'extreme justesse pour un Eiichi sèvèrement mis a mal par l'imobilité de son bras gauche. le 3eme éloignement des cible sera fatal aux deux tireurs qui échoueront face a la distance.

-HIDA Ryuji survolera son duel.

La derniere épreuve du Gempuku consistera en la collecte d'oeufs de poissons tsu, un poisson amphibien doté de 6 pattes et nichant dans les arbres, oeufs très recherchés.Les concurrents auront 4 heures pour récolter 3 oeufs chacun, ni plus ni moins.

Dés le début de l'épreuve HIDA Ryuji pars en solitaire semant ses colocataires de fortune, deux groupes se forment alors que Kitsune Kimiko entre en communication avec un groupe de poisson tsu. Akodo Ryu et Bayushi Yurida subtilise les oeufs nécessaires au groupe puis le groupe prends la route de la fin de l'épreuve. Sur le chemin 8 ronins accompagnés d'un shugenja encerclent le groupe, les endorment avec un sort et leur volent les précieux oeufs.
A leur réveil la fin de l'épreuve a déjà sonnée et c'est bredouille que le groupe tente d'expliquer aux juge les raison de leur retard, ceci ne changera malheureusement pas l'avis des juges qui les guideront jusqu'au festin qui clôt les épreuves.

Arrive enfin le tournoi de topaze tant attendu.
Alors que les shugenja finissent de bénir la cour ou auront lieu les duels, l'Empereur contemple les représentant des clans participants au tournoi. Il explique ensuite d'ou vient cette tradition en références au tournoi initiale des kami afin de désigner le 1er Empereur.

1er tour:
-Bayushi Yurida face a Akodo Eiichi remporter par le représentant Akodo
-Kitsune Kimiko contre Isawa Oruku qui se fait surclasser et se retrouve avec la lame de Kitsune Kimiko sous la gorge sans même avoir le temps de dégainer.
Akodo Ryu emporte lui aussi son duel face au second représentant de la famille bayushi en lui entaillant la pommette.

2eme tour:
-le représentant de la famille Doji élimine Kitsune Kimiko laissée dans une tenue en lambeaux à la fin de l'échange.
-Le second duel verra s'opposé les deux représentants de la famille Akodo et c'est Ryu qui, sachant exploité a son avantage le handicap d'Eiichi, ne laisse aucune chance à son adversaire.

La finale oppose donc Doji Kwanane à Akodo Ryu et à la surprise générale la supériorité du Doji n'est pas récompensée et c'est Akodo Ryu qui et déclaré vainqueur et nouveau champion de topaze.

Les émissaires présentent alors aux jeunes samurai leur wakizashi et leur mon personnel et le rituel est effectué.

Tous reçoivent une invitation à la cour d'hivers portant le sceaux du clan phenix.
Akodo Ryu reçoit quant a lui la visite du champion d'émeraude en vue de lui expliquer les devoirs dus a son nouveau statut de magistrat d'émeraude et sa nouvelle mission en lui laissant le choix de son équipe suggérant néanmoins d'utiliser les compétences de ses compagnons...
lundi:campagne L5A, la relève.
mardi:dispo
mercredi:dispo
jeudi:non
vendredi:dispo
samedi:1/2 jdr irl
dimanche:dispo

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2086
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: Chronique

Message par Selvagor » mar. 29 août 2017 11:56

Partie 5

Le tournoi terminé, un certain Kitsuki Columbo vient nous rendre visite dans la maison de Megumi. Il enquête sur ce qui est arrivé à Mirumoto Uriko. Cette dernière va d'ailleurs de plus en plus mal. Sur les lieux de la course, Columbo a trouvé un tube avec les symboles "Montagne" et "Ciel" dessus. Il est très suspicieux envers Bayushi Yurida qui peine à expliquer qu'il n'y est pour rien. Le Scorpion a d'ailleurs perdu un doigt soit disant en cuisinant. Il ne faudrait pas qu'il en perde en autre alors que le Kitsuki le cuisine à nouveau... Peu convaincu, le Dragon finit par nous laisser. Puis nous avons encore la visite de deux Licornes : Shinjo Haru accompagnée de son yojimbo gaijin à la peau foncée. Akodo Eiichi apprend avec surprise qu'il est fiancé à Haru et que sa mère malade est finalement décédée. Une cérémonie funéraire aura lieu sur à Nikatoshi sur les terres du clan du Lion. C'est justement sur la route du château du chêne pâle où nous allons passer notre cours d'hivers.

Les visites enfin terminées, nous nous mettons donc tous en route. A peine sortis de la ville, nous croisons un campement militaire Grue en chemin. Nous hésitons avant de finalement aller voir de quoi il s'agir. Des soldats Daidoji pas très sympathiques contrôlent nos papiers et veulent nous voir dégager sans rien nous dire sur la raison de leur présence. Heureusement les jumeaux Kakita Yoma et Kakita Lena viennent à notre rencontre depuis la tente du général Daidoji Amatsu. Il s'agit de connaissance d'Akodo Ryu : des cousins de sa fiancée et bons duellistes. Ainsi nous sommes invités à passer la nuit au camp, le prochain relais serait trop loin... Le soir se passe tranquillement, on reparle du meurtre du daimyo Blaireau brillamment élucidé par Bayushi Shoju...

Puis quatre jours de marche plus tard, nous arrivons à Nikatoshi, la cité Lion de la permission avec son grand château militaire. Après avoir signifié notre présence au Daimyo, nous allons nous recueillir sur la tombe de la mère d'Akodo Eiichi. Mais guidé par Shinjo Haru, nous reprenons vite la route le lendemain vers la cité du Souvenir, notre prochaine étape. Il s'agit du seul lieu de commerce entre le clan du Phénix et de la Mante. Kimiko se souvient aussi d'une période tragique dans cette cité avec des maho-tsukais.

En chemin encore sur les terres du clan Lion, trois personnes avec des bêtes de trait se pressent à notre rencontre. Il s'agit de membre du clan du Lion dont une femme est blessée. Dans la nuit, ils ont fuit une attaque de créatures sur un village non loin. Il y a eu beaucoup de morts, dont un certain Ako et Molo. Ikoma Arianna a perdu de vue son mari qui serait instable mentalement avec la mort de leur fils. Kimiko s'occupe de soigner Shisa, la blessée. Elle a des traces de griffe et de morsure au cou et sur les bras. Nous allons au village en laissant le yojimbo de Haru avec les rescapés à attendre derrière.

Sur place, une vision d'horreur s'offre à nous avec une bonne odeur de brûlé et de nombreux cadavres mutilés. Yurida parti en éclaireur ne peut se retenir de vomir malgré son masque. Au milieu des cadavres, un heimin mort se tient debout avec un naginata brisé. Après quelques fouilles de maison, aucun corps de bête n'est retrouvé, uniquement des villageois massacrés. Kimiko interroge les kamis de l'air et apprend que les attaquants ne sont pas humain, viennent par les airs et personne ne semble les diriger. Dans une maison, on découvre un vieil homme empalé sur une lance, Haru remarque des traces de poudre beige par terre. La Shinjo trouve aussi sous les cendres une trappe dissimulée qui donne sur un tunnel. Prenant son courage à 9 doigts, Yurida avance dedans en éclaireur. Il repère un bruit de respiration fort. Le scorpion se souvient des enseignements de son sensei : "Frapper en premier, frapper en dernier" et tente de les appliquer. Il n'est cependant pas de taille devant Toka, la vieille chef du village grabataire et terrorisée armée d'une simple louche. Yurida est frappé en premier et en dernier. Il s'écroule assommé selon la voie du scorpion au passif. Heureusement Eiichi arrive à calmer la vieille femme avant qu'elle ne puisse achever le pauvre Scorpion sans défense avec sa puissante "arme". Elle raconte horrifiée avoir fuit dans le grenier durant l'attaque. Elle n'a rien vu des créatures, seulement entendu comme des cris de fantômes partout. Un inconnu aurait mis le feu au village en jetant une torche.

Des samourais du clan Lion était arrivé récemment dans le village, une femme et quatre hommes. Toka y voit un mauvais signe, ils doivent y être pour quelque chose. L'homme mort debout est Molo, pas de trace d'Ikoma Jukui. Encore une fois Haru voit des traces, des empreintes de bottes qui vont vers la montagne. Nous y allons avec des torches alors qu'une nuit sans lune tombe.

En chemin nous sommes attaqués par un gros nuage noir qui se révèle être une nuée de grosse chauve-souris. Les créatures donnent une impression fantomatique avec un effet de décalage dans leurs mouvements. Ryu se fait blesser par l'une d'elle, Haru touche l'une d'elle avec une flèche et elle disparait en fumée noire avec un cri. Yurida et Eiichi en sabrent plusieurs avec toujours fumé et gros cri. Ryu fait de même avec son naumachie. Kimiko attaquée se défend en se lançant feu de pureté sur elle même. Le nuage finit par s'enfuir vers une grotte. Pour l'atteindre, nous devons faire un peu d'escalade mais c'est sans problème.

Dans la grotte, nous nous retrouvons avec des centaines de millier de chauve souris tranquille au plafond. Nous suivons les empreintes de quatre bottes vers une sorte de couloir avec un plafond plus bas. Une crevasse sur le côté gauche est trouvée par Eiichi et Haru, elle donne sur un autre couloir. Yurida part à nouveau en éclaireur même si sa bosse lui fait encore mal. Le couloir débouche sur une petite pièce. Il marche courageusement sans le savoir sur un crâne humain puis découvre pleins d'autres petit crânes. Il y a un tas d'ossement humain bien rangé et entassé. Une sorte de trou de cheminé avec un bassin d'eau en bas. Un brasero éteint avec un vieux récipient d'huile. Kimiko trouve une boite à parchemin en fouillant dans l'eau, un livre en cuir dedans. Il s'agit d'un ancien grimoire codé à part le premier passage...
PJ : Drokgar d'Hagdar (Warhammer) - Togashi Kaze (L5R) - Kitsune Kimiko & Wapi (L5R) - Angela DeVoyal (Coriolis)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

Wistan
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 14
Enregistré le : lun. 12 juin 2017 12:58
Date de naissance : 09 oct. 1984
Localisation : 39110
Contact :

Re: Chronique

Message par Wistan » lun. 11 sept. 2017 17:29

Toujours dans la grotte, cendres et poussières sur le sol, Kitsune étudiait les os plus longuement pour constater qu'ils appartenaient à des jeunes adultes et que le coffret semblait magique. Les samouraïs quittèrent la salle et continuèrent dans le tunnel aboutir à une salle immense où ils entendirent des sanglots d'hommes. Trois lueurs vertes, des spectres samouraïs apparurent devant eux. Ils expliquèrent qu'un mystérieux individu a volé la statuette qui se trouvait sur l'autel. L'homme, Ikoma Joukuy, en sanglot et aux yeux blancs semblait sombrer dans la folie. Il dégaina son katana quand les héros voulurent l'examiner donc Kitsune utilisa la magie, Akodo les art martiaux et Shinjo son arc pour le maîtriser et l'immobiliser. Kitsune découvrit une petite alcove dans laquelle des bruits effrayants s'échappaient. Elle fit un rituel pour apaiser les esprits.

En sortant de la grotte, Joukuy mourut mais son âme rentra dans la grotte, comme attirer par une force magique. La troupe retourna vers la foret et le campement. Un homme sembla manquer à l'appel, parti en quête de renfort, la femme enceinte mit ses mains devant sa bouche en voyant le corps de son défunt mari. Après avoir séché ses larmes, elle remercia chaleureusement les samouraïs. Akodo retrouva le naginata d'Ikoma Joukuy et récupéra trois éclats de jade dans le manche.Ils brûlèrent ensuite le corps avec ses armes.

Ils retournèrent dans la grotte pour sceller le portail à l'aide les trois doigts de jade. Les chauves souris quittèrent définitivement la grotte. De retour au campement, ils virent les renforts, des gardes lions dont Mutsu Tsuko, exigeant pour un rapport. Son second, Kitsuki expliqua le phénomène puis alla fermer complètement le sanctuaire. La troupe d'aventurier reprit sa route vers les terres du Phénix.

Hyorin
Naïade Asiatique
Messages : 150
Enregistré le : ven. 23 mai 2014 22:11
Date de naissance : 28 nov. 1986

Re: Chronique

Message par Hyorin » mar. 19 sept. 2017 00:31

Après un voyage qui dura finalement trois semaines, notre groupe eut finalement en vue la Cour du Chêne pâle, forteresse connue pour être l'endroit où est inhumé un des anciens empereurs du royaume. En arrivant à l'entrée de la bâtisse rouge et noir, chacun présenta son invitation pour pouvoir passer. Le groupe demande également à être présenté au seigneur du lieu pour signaler leur arrivée comme le veut le protocole.
Attendant une réponse, certains profitent de ce temps libre pour restaurer leur équipement de voyage auprès des marchands dans l'enceinte.

Après cette courte attente, un représentant de la famille Shiba (Reikun) et de la famille Karyu accueille groupe et les conduits à la rencontre du Daimyo Asoko Shizu.
Daimyo très amical qui étrangement possède un caractère qui tranche avec les autres daimyos que l'on rencontre. Rencontré dans un escalier, nos samouraïs ont voulu se montrer respectueux en restant en contre-bas de leur hôte mais celui-ci est venu les saluer à hauteur égale. Fort amical, il a conduit notre groupe jusqu'à une salle où les festivités allaient avoir lieu.

On pouvait y rencontrer quelques personnes déjà présentes : Un couple Doji (Aiko et Yujiro), tous les deux forts séduisants, deux hommes Shinjo (Agui et Shujiri), un Hida (Fuya), homme imposant avec un jambe de bois et un Miromoto (Rai). Peu de temps après arrivèrent un homme du clan du scorpion (Bayushi Ejiro) ainsi que deux Kitsune.

Chacun vaqua temporairement à des occupations personnelles avant que tout le monde s'assemble pour le discours du daimyo.

Celui-ci expliqua qu'il était un homme qui prônait la paix et les qualités spirituelles plutôt que martiales.
Ainsi le tournoi organisé serait composé d'épreuves tels que la poésie, la danse, la peinture ainsi que la cérémonie du thé.

Avant que celui-ci ne commença, la séance de cadeau commença.
De notre groupe hétéroclite, le daimyo reçut un set de calligraphie (de Bayushi), un sabre (d'Akodo), l'Haiku remportant le l'épreuve lors du dernier tournoi topaze (de Kitsune). S'ensuivit une représentation des trois Shinjos qui interprétèrent un hymne à la paix en l'honneur de leur hôte.

Celui-ci sembla toucher car, dévoilant la suite de ses projets, il annonça que la sculpture qu'il avait fait faire et qu'il comptait envoyer dans les différents clans pour symboliser l'union des clans commencerait son voyage par le clan de la Licorne.

Après cela commença le tournoi avec ses deux épreuves du jour l'Haiku et la peinture.
L'épreuve de peinture fut arbitrée par Doji Yujiro et vit différentes qualités de tableau.

Aussarel
Anarchiste Damnyesque
Messages : 19
Enregistré le : ven. 23 juin 2017 23:07
Date de naissance : 11 août 1999

Re: Chronique

Message par Aussarel » lun. 25 sept. 2017 16:16

Le lendemain matin, Yurida, Kimiko,et Haru décide d'aller voir le fameux chêne pâle. Ils apprennent alors que les heimins n'ont pas le droit d'entrer dans la cour qui entoure l'arbre. Et c'est d'ailleurs 2 heimins qui demandent de l'aide au groupe de samurai pour retrouver leur fils disparu.
Arrivant devant l'arbre Haru et Kimiko se mettent à chercher des traces de l'enfant. Pendant se temps le Bayushi est au sol.
La membre du clan du renard trouve de son coté la flûte de l'enfant et Shinjo discute avec Mirumoto Rey. Ils se regroupent échangent des politesses et Yurida aperçoit au loin dame Doji Aiko. Il décide d'aller lui parler quand le reste du groupe continu ses recherches.
Après plusieurs minutes à remonter un piste qui s'avéra fructueuse le groupe de jeune samurai trouve le jeune enfant qui se trouve en haut d'un arbre pendant que le Mirumoto monte l'arbre, Kitsune Kimiko aperçoit Asako Shizu sama suivit d' Hida Fuya de l'héritier de la famille Kitsune et d'un certain Ikoma. Après avoir soigné l'enfant qui dit avoir été attaqué par un renard blanc, le groupe de samurai retrouve enfin Bayushi Yurida qui finit par discuter heimin et ressource agricole avec le membre du clan du Lion et du Crabe qui décideront après les festivités du soir de se retrouver et de partager 1 (plutôt 3-4) bouteille de saké.
Le soir venu la femme du Daimyo du clan du Scorpion Bayushi Kachiko rejoint les festivités.
Place alors au concours de Haiku. Font particulièrement éclat Kitsune Kimiko Shinjo Haru et Ikoma Katsu. L' épreuve de Haiku à aussi montrer une certaine animosité entre Mirumoto Rey et Doji Yujiro. Plus en détail Bayushi Yurida et Kitsune Kimiko remarque que l'épouse de Doji Yujiro, Doji Aiko montre un certain plaisir aux actes de Mirumoto Rey.

Avatar du membre
Selvagor
Beketien Exalté
Messages : 2086
Enregistré le : mer. 12 janv. 2011 01:00
Date de naissance : 13 janv. 1981
Localisation : 78100

Re: Chronique

Message par Selvagor » mar. 3 oct. 2017 00:11

Nous rentrons de notre visite du parc pour assister à une cérémonie du thé avec les autres invités. Akodo Ryu renversera un peu de thé alors que les autres se débrouillent pour faire bonne impression. Après nous restons à table pour manger et les gens discutent entre eux. Kimiko fait plus ample connaissance avec Kitsune Retsu et sa yojimbo. Ryu se fait questionner à propos de sa fiancée Yoshiko. Mirumoto Ray semble trouver le temps long à sa table et s'en ira assez vite. Yurida sympathise avec Hida Fuya et Ikoma Keitsu et ils vont boire de l'alcool dehors sans que Shinjo Haru puisse les suivre. Ils verront passer Mirumoto Ray tandis que le cri d'une femme retentit.

Isawa Machiro le karo rassemble tous les invités dans la salle à manger et annonce la mort d'Asako Shizu, assassiné. Personne n'a le droit de partir avant la fin de l'enquête mais hélas aucun magistrat n'est présent. On demande si quelqu'un sait quelque chose. L'Ikoma dit donc avoir vu Mirumoto Rai sortir et les accusations se portent sur lui. Mais ce dernier assure qu'il était dans ses appartements. Le dragon semble agité et certains remarquent une trace de rouge à lèvre sur son cou. Shiba Raikune très prompt arrête le Mirumoto mais c'était sans compter l'intervention d'Akodo Ryu. Il se propose de mener l'enquête en sa qualité de magistrat d'émeraude honorifique.
Nous allons donc enquêter dans la chambre du daimyo où se trouve encore le cadavre. Deux gardes surveillent mais personne n'était présent durant le meurtre. Shizu a été tué de dos en un seul coup avec une lame juste après son bain. Grâce à Kimiko, un êta trouvera un morceau de tissu vert de kimono dans la main du cadavre. Les fenêtres sont bien fermées de l'intérieur, Yurida crochète l'armoire où se trouvent des documents concernant un traité de paix entre Dragon et Phénix. Kimiko relève une empreinte de pas dans le sang.

Il nous faudra interroger la servante qui a découvert le corps mais nous nous rendons dans la chambre de Rai. On y trouve des kimonos verts identiques mais aucun n'est déchiré. Ses chaussures sont de taille plus petite que l'empreinte du crime. Kimiko interroge les kamis de l'eau dans une tasse de thé et perçoit quelqu'un venant prendre un kimono dans la chambre sans l'identifier. Elle perçoit une scène torride entre la Doji et le Mirumoto...
PJ : Drokgar d'Hagdar (Warhammer) - Togashi Kaze (L5R) - Kitsune Kimiko & Wapi (L5R) - Angela DeVoyal (Coriolis)
" Where was your heart when you needed it most ? Hand in hand with your innocence gave up the ghost. "

Répondre

Retourner vers « L5A "La Relève" par XenophageX »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité