Résumés des séances

Image
Avatar du membre
Aliath
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 11:36
Date de naissance : 15 janv. 1974

Résumés des séances

Message par Aliath » ven. 28 avr. 2017 13:17

Séance 1 du point de vue de Kaboom Magesouffre.
Kaboom est heureux de vous conter sa première rencontre avec ses futurs acolytes en compagnie de son « grand » ami Grincedent le valeureux.
Avant de commencer, il faut que je replace cette rencontre dans son contexte.
Grincedent, grand chevalier de son état, dit " Pourfendeur de dragons" et votre serviteur surnommé "L'oeil destructeur" avons été missionné par les plus hautes instances du royaume afin de recruter un groupe d'aventuriers téméraires afin de remplacer les vieux héros sur le déclin. A vrai dire, à qui d'autre aurait pu t-on demander telle mission? C'est donc avec devoir, que nous sommes partis remettre au temple de Clairval une relique.


Nous avions comme point de rencontre une auberge où nous devions recruter notre groupe.
Nous y avons fait la connaissance d’un pied tendre, notre jeune Lars sur qui je peux compter en cas de disette monétaire pour nous payer une bonne bière. C'est un hobbit, nous nous disons "un sans soulier". Un des meilleurs, il est connu à travers les landes pour ses doigts magiques et son rire de chèvre.

La petite Eglantine dit Machin qui aime l'or complète notre équipe. Il faut dire qu'elle est bien agréable à regarder avec sa belle barbe, étrange pour une gnome, elle avait dû être influencée par la coutume des femmes naines, ou peut-être en pince-t-elle pour Grincedent? Après tout c’est un chevalier enfin presque…. C'est une ensorceleuse, il manie un bâton d'éclairs qui foudroie les ennemis et les fait griller. D'ailleurs faudrait que je le teste sur un baril de poudre... Ce qui m’inquiète c'est qu'elle est plusieurs, quelque fois elle devient multiple.. C'est Grincedent qui va apprécié.

Par contre, la région tant vantée par mon ami, laisse vraiment à désirer. Il pleut sans cesse, le brouillard y est permanent et les établissements de boissons y sont vraiment peu accueillant.

Nous avions donc rendez-vous dans l’un d’entre eux pour rencontrer nos futurs compagnons, et notre guide.
Après avoir pris un peu de repos au coin du feu, et consommé une imitation de bière. Nous avons été abordés par la vielle mère de l’aubergiste, une édentée, grande consommatrice d’alcool du nom de Tom (bizarre, je croyais que chez les humains ce nom était masculin).
Mais le destin a voulu que nos sauvions encore une fois le royaume. Nous avons dû mettre fin à un honteux trafique de cornes de licorne (personnellement avec Grincedent on aime bien le cuissot), délivrer notre guide de leur emprise et tuer quelques homme-rats (une centaine). Nous avons pu montrer à nos compagnons, à quel point, la réputation naine de combattant émérite et fin stratège n’est pas usurpé. Grincedent et moi-même avons sauver le groupe ! Mais je dois dire que le pied tendre et la gnome à barbe m’ont impressionné par leur courage, il doivent avoir du sang nain quelque part ces petits!
Lars a eut de la chance, il a encore trouvé un trésor, et la gnome a combattu comme une mouche, elle était partout et nulle part.. Par contre son bâton a fait des étincelles.
Je vous laisse, et vous raconterez la suite des aventures de mon groupe dés demain ou après demain..
Sur Papier:
Joueur sur une multitude de jdr irl..
MJ:
New school: Esteren, Cyberpunk 2030, Patient 13, Deltagreen, Amnesya 2k51, Bloodlust Métal,
Old School: Hawkmoon, Strom et Elric, Runequest Cthulhu, .....
En Virtuel:
Lundi: (MJ) Campagne Brigade Chimérique
Mercredi: Chroniques Oubliées (Joueur Kaboom), et MJ Campagne Brigade Chimérique en alternance.

Avatar du membre
Kallysten
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 13
Enregistré le : mar. 11 oct. 2016 20:02
Date de naissance : 09 sept. 1962

Re: Résumés des séances

Message par Kallysten » ven. 28 avr. 2017 14:49

Kaboom ! KABOOM !! Rah où est-il passé celui là... Jamais là quand on a besoin de... Ah mais vous êtes là vous ? Qu'est ce que vous voulez les charognards ? Je vous préviens j'ai pas un rond pour vous... La suite de l'histoire ? Quelle histoire ? ... Oh ! Le gars Kaboom vous en a compté de belles je parie. Dîtes moi tout.

...

Je vois. Nan enfaite je vois pas du tout cornebidouille ! Qu'est ce que c'est que ce ramassis d’ânerie. Lars ? Une aubergiste qui s'appelle Tom ? Et ma foi pour la barbe d'Eglantine je ne saurais dire mais je la voyais moins velue... Bwarf laissez tomber je vais poursuivre mais d'abord que quelqu'un me paye un verre.

...

Donc nous en étions au démantèlement de ce qui fut sans doute le plus gros réseau de contrebande de corne de licorne du marché noir ayant existé. Peut être le second mais en tout cas ce fut un gros morceau. Une sale affaire oui. Aujourd'hui encore je crains que surgisse de ce passé un mauvais bougre en quête de vengeance pour ce que nous leur avons fait. Quand je repense aux mois de travail acharné pour monter cette souricière... Mais je m'égare, laissons ça derrière nous voulez vous.

Notre petite troupe de quatre braves avait pour ambition de rallier Clairval au plus vite malgré les intempéries, nous avions donc fait appel à un guide du nom de... Ge... mo ? Geko ? Genko ? Oh je sais plus. Ca alors ça ne veut pas me redire. Je l'ai sur le bout de la langue pourtant. Je suis sûr que ça commence par un "G". Bref ce monsieur G. nous a conduit à travers une forêt inhospitalière et bourbeuse, où les insectes sont plus gros que des chats. Si madame, je l'jure ! Même que Horatio c'est fait... Oui Horatio le semi-homme, c'est pas Lars, un certain "Du-Pont-aux-Loutres", ça vous dit quelque chose ? Moi nan plus remarque. Toujours est-il que le gamin c'est fait piqué au vif, ce qui a bien sûr enflé, enflé pour lui rendre le braquemart aussi épais que son bras gauche. Si madame ! On a vérifié. Même que pour dégonfler, comme Eglantine voulait pas c'est Kaboom qui a du... Rofl z'aviez qu'à pas amener vos gosses madame ! Pas ma faute à moi si je suis historien dans l'âme, je sais pas caché la vérité vlà tout.

Bon où j'en étais moi. J'ai la gorge sèche garçon, apporte moi de quoi me rincer et pas de saloperie coupé à l'eau ou j'irai à mon tour t'en faire boire mais dans le baquet des chevaux ! GERO ! Bon sang par ma barbe je crois que c'est Gero son nom. Ah je me sens mieux ça me taraudait cette histoire de nom. Donc bon an mal an on finit toujours par arriver à destination et c'est près de Clairval que notre guide nous a lâché. Ma mission secrète devant... Qu'est ce qu'il y a petit ? Oh la belle pinte je te remercie. *GLURP GLURP GLURP* Ça fait du bien par où ça passe nom de nom ! J'ai connu une auberge où elle était brassée par... Hey ! On se calme. Je vais la finir mon histoire z'inquiétez pas.

Bon... Je devais allez voir Karoum le grand bâtisseur on a donc fait un détour par le temple. Si fait qu'on entre, pas un rat. On appelle, rien. Y faisait sombre, à peine une lueur dans la sacristie mais ça pouvait être un rayon de soleil. Dans le doute je fais quoi ? Bah j'y vais, hey on sait jamais si le vieux Karoum est devenu dur de la feuille y nous a peut être pas entendu. Je fais deux pas. Et là je sais pas pourquoi j'ai senti le coup fourré. Je m'arrête alors que mes compagnons poursuivent... ET BIM !! Vlà qu'un torrent jaunâtre commence à leur pleuvoir dessus. Si fait madame, c'tait de la pisse. Tudiou, je lève les yeux et je vois une vingtaine de gobelin qui se jouait de nous en ricanant. A voir mes amis ainsi humilié mon sang n'a fait qu'un tour. Je reviens en jurant vers le colimaçon, je manque de m'écharper sur un vicieux qui m'attendait, je tranche à l'aveugle et je continue mon ascension sans me préoccuper des cries de ma victime, j'arrive en haut je commence à les prendre par paquet de trois et les bazarder par dessus la rambarde, à peine le temps d'hurler les affreux. Et là je vois Kaboom qui pointe son troublion vers ma trogne. Je rabats de justesse ma ganache vers le sol et j'entends le coup partir. ZBAM ! L'autre jojo dans mon dos qui allait me saigner se fait répandre la cervelle sur le marbre, je cris "SUS" à mes compagnons et déjà la magicienne et le court sur patte arrive à ma rescousse. Un vrai bain de sang, Le ptit se faufile entre les verts pour les égorger tandis l'autre les renvoie à la poussière de manière très littérale voir trop si vous voulez mon avis. C'est inhumain ce qu'on leur fait subir mais quand on remarque après que Kaboom est éclaté le dernier d'entre eux les profanations qu'ils ont fait aux statuts du temple, je dirais que leur mort a été trop douce. Poisseux du sang de nos ennemis, on se traine jusqu'à l'entrée du temple...

Où nous tombons nez à nez avec Krush, demi orc et héros de Clairval en son temps, le colosse de fer en chair et en os qui fut mon maitre par le passé. Il nous apprend que Karoum a disparu et que seul le bourgmestre sait où il peut s'être fourré pour ne pas être encore rentré alors que le solstice est passé. Laissant le temple à ce brave Krush qui ému de nos retrouvailles à versé une larme je crois ce gros nigauds au grand cœur, on arrive à Clairval et...

Ah ! Kaboom ! Je te cherchais justement, viens par ici mon saloupiaud, c'est quoi cette histoire d'ardoise non payée que j'aurais au poney qui tousse, j'ai jamais foutu les pieds... Quoi gamin ? La fin de l'histoire ? Un prochaine fois, je... Kaboom revient ici !!

Avatar du membre
Aliath
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 11:36
Date de naissance : 15 janv. 1974

Re: Résumés des séances

Message par Aliath » jeu. 4 mai 2017 12:49

Merde qui roule n'amasse pas mousse, que me veut Grincedent?...
Ehh, la petiote, elle est toute pâlichonne suite à l'histoire de la serveuse au gros lolos...
Y nous a raconté, que 15 gamins avaient disparu, y'a longtemps et que même c'était un kippeee n'apinge...
Oh, cela a l'air bon ce que tu bois... J'y trempe ma langue pour goûter... Pas dégueux, redonne moi mon cigare relique...
Alors je continue, les 15 marmots y ont été enlevé par des méchants... Et qu'ils zétaient prisonniers dans le château la-bas avant le nouveau daron.
Alors 5 gars (les futurs héros) sont entrés par les sous sols pour les libérer et y parait qu'il y avait de la magie noire ou grise...
Et y sont arrivés les 5 héros de ton patelin...
Si on avait été là, on aurait défoncé la porte ni une ni deux tout le monde au tapis... Les nains et les naines sont les meilleurs.
Et après j'ai pas trop suivi, j’essayais de récupéré le morceau de poulet tombé dans la barbe... Je l'ai trouvé avec un morceau de saucisson de l'ote jour.
La Eglantine machin tout en or, elle a du boire un coup de trop, elle est devenue toute grise comme si elle allait vomir... En bon Gentlemen, je me suis écarté car je me suis lavé la semaine dernière...
Regarde, on dirait qu'elle est perdue.... Ah, non c'est pas elle désolé, c'est le hallefing là..
Elle est assise à coté...
Et sinon, regarde la-bas, il y a un humain qui se prend pour un lanceur de couteau...
Vais le chauffer pour gagner qqs pièces, et pour voir ce qu'il a dans le froc en toute virilité...
Garde ma niaule, et pisse pas dedans..
Sur Papier:
Joueur sur une multitude de jdr irl..
MJ:
New school: Esteren, Cyberpunk 2030, Patient 13, Deltagreen, Amnesya 2k51, Bloodlust Métal,
Old School: Hawkmoon, Strom et Elric, Runequest Cthulhu, .....
En Virtuel:
Lundi: (MJ) Campagne Brigade Chimérique
Mercredi: Chroniques Oubliées (Joueur Kaboom), et MJ Campagne Brigade Chimérique en alternance.

Avatar du membre
Fo
Kobold Dysléxique
Messages : 70
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 01:00

Re: Résumés des séances

Message par Fo » jeu. 4 mai 2017 15:23

Extrait du carnet de voyage d'Eglantine Bimpbledinedor :


l’AUBERGE© de Clairval – 1ère nuit :
Ce soir, je suis fatiguée, rincée, épuisée. J’ai dû prendre sur moi quand la serveuse s’est mise à raconter … comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire conte pour faire peur aux enfants !

J’ai beaucoup bu. Pourvu que ça m’aide à ne pas faire de cauchemars.


l’AUBERGE© de Clairval – 1ère matinée :
Sans nouvelles de Maëla, j’ai décidé de rester temporairement avec Kaboom, Grincedent et Horacio. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je les aime bien. On forme plutôt une bonne équipe et ils ont un côté indéniablement ridicule et particulièrement distrayant ! Un peu de légèreté ça fait du bien.
Pas plus tard que ce matin, alors que nous prenions le petit déjeuné, Kaboom s’est porté volontaire dans un concours de lancer de couteaux ! Alors qu’il n’y voit rien ! Vous y croyez ? Ne le répétez pas mais je l’ai surpris plusieurs fois à s’adresser à l’arrière de mon crâne quand il voulait me parler…

Sauf qu’il a complètement ridiculisé ce type, Malek. (Je me demande s’il utilise un autre sens que la vue pour viser juste ?). Kaboom lui a proposé de récupérer sa mise en dansant les fesses à l’air sur la table. Vous pensez bien que Malek a refusé.
Alors son ami, un certain Karl, s’est ramené. Tout en provocation, il insinuait que les nains étaient des lâches ! Il voulait une revanche au bras de fer. Vous auriez dû voir la réaction de Grincedent. Un régal ! J’étais captivée par le spectacle.

« DIIING ! Première manche remportée par le valeureux Grincedent, défenseur de la cause naine. DIIING ! Deuxième manche encore remportée par Grincedent.. mais où va-t-il donc s’arrêter ? DIIIIING ! Mais quel coup de théâtre mes amis. Karl reprend la main alors que celle de Grincedent semble s’être pris un mauvais choc. Aie Aie Aie ! DIIIING ! … eeet c’est la victoire de GRINCEDEEENT ! »

C’est là qu’une voyante est arrivée. Je me suis prise au jeu et on s’est retrouvé autour d’une table un peu excentrée. Ses yeux se sont révulsés et elle s’est mise à parler d’une voix d’outre-tombe. C’était vraiment étrange. Elle m’a prédit un « destin exceptionnel », elle voyait beaucoup d’eau, un homme d’âge mûre très séduisant et… la Mort. En disant cela elle est tombée dans les pommes et un homme est venu l’aider en nous faisant barrage « Tatiana a besoin de se reposer. » nous a-t-il dit sur la défensive. On ne s’en était pas rendu compte, dites ! Mais sa prédiction… je ne sais pas trop quoi en penser.


Village de Clairval – 1e après-midi :
La ville est restée couverte d’un genre de crachin désagréable toute la journée. Quel temps lugubre. Nous avons profité de l’après-midi pour aller faire quelques courses.
Sur la place, un marchand proposait un genre de nouvelle confiserie. Il appelait ça du chocolat. « Toutes les femmes vont aaaadorer ! Surtout les femmes.. les femmes.. »
Qu’est-ce qu’il avait ce marchand à nous faire passer pour des créatures oisives et sans volontés ? Nous croit-il si faible d’esprit ? HA ! Certainement pas moi ! Eglantine Bimpbledinedor n’a rien de facilement manipulable, parole de gnome. Il peut toujours sauter sur une jambe en se grattant le nez avec ses autres doigts de pieds que je n’y toucherais pas à son chocolat. Horacio a subtilisé quelques barres qu’il a partagé avec les deux nains et je peux vous dire qu’ils ont eu l’air d’apprécier tout autant que la grand-mère toute ridée qui tournait autour du stand (+2 à tous les prochains jets pendant 10min).

Une fois ravitaillé, on a été voir le Bourgmestre (sa bibliothèque est impressionnante ! Il faudra que j’y retourne à l’occasion). Mr Carillon ne savait pas plus que Krush où trouver Karoum. Comme il semblait bien embêté, on lui a proposé d’enquêter. Un peu. Alors on a été voir la carrière qui se trouve derrière le temple. La maison de Karoum était perchée sur un promontoire rocheux. Volets et porte fermée.
C’est là qu’Horacio nous a montré quelques-unes de ses compétences ! Il a ouvert la porte fermée à clef en un tour de main. Entre nous, d’accord, ce n’est pas vraiment poli de fouiller la maison de quelqu’un pendant son absence. Mais c’était pour la bonne cause ! On cherchait juste des indices. Rien de vraiment probant… tout ce qu’on a pu découvrir c’est qu’il recherchait une relique particulière, mais impossible de savoir où précisément. Horacio a refermé la porte, et j’espère vraiment qu’il n’a rien subtilisé.

On s’est dit que cette histoire de relique pourrait rafraichir la mémoire de Krush. Qu’éventuellement il apprécierait un peu d’aide pour retrouver un ami. Au lieu de ça, il nous a renvoyé dans les choux, comme une bande de sales gobelins. Aucune reconnaissance ! Même pas pour l’aide qu’on lui a apporté au temple. Un héros lui ? Laissez-moi rire. Juste un vieil orc aigris qui se croit tout permis. C’est vraiment décevant.

En ville, Horacio a surpris un gamin qui tentait de lui faire les poches. Il s’est attaqué à la mauvaise personne ce petit blond frisé, mal éduqué ! Le petit s’est mis à hurler en accusant Horacio de l’agresser alors qu’il le tenait juste par le poignet. La mère du sale gosse a débarqué. Au lieu de remettre son fils à sa place elle s’en est pris à Horacio. Tous les habitants du village commençaient à nous regarder de travers. On avait beau témoigner de ce qui s’était réellement passé, la mère était plus têtue qu’une mule. J’ai voulu négocier avec l’enfant, ce fameux chocolat contre la vérité, mais les autres avaient déjà tout manger.

C’est alors que ça m’a frappé. En regardant autour de moi, je me suis rendue compte que tous les enfants du village étaient traité en enfants-roi. Comme si les adultes craignaient que leurs enfants disparaissent à nouveau s’ils les éduquaient correctement. C’était juste… méprisable.
J’ai été acheté une barre de chocolat et on est rentré à l’AUBERGE©.


l’AUBERGE© de Clairval – 2ème nuit :
C’est l’horreur ! J’ai l’impression que tout recommence. Mes cauchemars redeviennent réalités et cette nuit je me sens m’effondrer.
On s’est réveillé en sursaut au milieu de la nuit par un hurlement. Le marchand misogyne s’était pris un carreau dans la cuisse. En relevant la tête, j’ai aperçu une silhouette, s’enfuir avec une arbalète. J’ai tenté un coup de bluff. J’ai envoyé un message mental pour lui faire peur. Mais c’est une voix de gobelins qui m’a répondu… alors je me suis mise à courir sous la pluie pour les rattraper. Les 3 autres s’étaient déjà engagé dans la course-poursuite.
Quand je suis arrivée, deux gobelins armés d’arbalètes gardaient un trou dans la palissade où un troisième gobelin tentait de se faufiler avec difficulté. Alors on les a juste éliminés. Kaboom et Grincement ont récupéré leurs armes, et leur corps aussi… pour qu’on ne nous colle pas cette histoire sur le dos.
Kaboom s’est mis à faire des remarques sur ma chemise de plus en plus trempée. Il était vraiment temps de rentrer !
C’est là qu’on a entendu ce second hurlement en provenance de village. C’est là que l’horreur a recommencé. Un enfant venait à nouveau d’être enlevé. Ma tête s’est mise à tourner et j’ai été prise de nausées. Le père de l’enfant voulait se lancer à la poursuite de son fils et le Bourgmestre refusait d’ouvrir les portes en pleine nuit. Trop dangereux pour le village…
Des souvenirs ont commencé à remonter, je suis rentrée boire quelques verres pour essayer de les chasser.


Village de Clairval – 2e matinée :
La nuit a été horrible. Je me suis levée plus résolue que jamais à retrouver l’enfant.
Ce matin le village était agité. Au comble de l’ironie, le soleil s’était enfin levé. Chacun faisait le bilan des pertes de la nuit. Quelques vaches, quelques poulets disparus… et ce petit garçon. Un certain Louky.
Les villageois ont commencé à s’armer de pelles et de fourches. La foule était en colère et bien décidé à partir chercher Louky. Mais en arrivant devant les portes du village la foule s’est arrêté. Au début on a pas vraiment compris pourquoi… toutes ces longues jambes bloquaient la visibilité.
Un homme bloquait le passage et j’ai entendu sa voix raisonner par-dessus la foule. Le genre de voix rauque de celui qui en a vécu d’autres.
- « Villageois de Clairval […] Vous lancer dans une telle expédition est un trop grand risque pour vos vies […] La présence de ces 4 nouveaux arrivants est un signe du destin[…] Kaboom, Grincedent, Horacio, Eglantine, venez, rapprochez-vous que je reconnaisse les traits de vos visages. »
En m’approchant, j’ai reconnu le nouveau Baron. Un vieil homme aveugle, qui a dû être séduisant en son temps. Un genre de vieux-beau. Je me suis souvenue de ce que la voyante m’avait prédit. Et si l’homme de sa vision était tout simplement le Baron ? La foule s’est légèrement apaisée et on s’est retrouvé officiellement en charge de l’affaire.

On a commencé à suivre la piste. Les traces de pas boueuses des Gobelins partaient en direction de l’ouest, vers le Temple. Au détour d’un bosquet, on est retombé nez à nez avec le Baron, assis sur une grosse pierre. Il avait l’air de nous attendre, ses deux mains rigoureusement posées sur le pommeau de sa canne.
- « J’ai une ou deux choses pour vous » Nous a-t-il-dit en sortant de son sac 4 fioles de métal. « Une gorgée de cet élixir soignera vos blessures, chaque fiole en comporte 3 ».
(1gorgée = 1d8+5 pv)
Avant de donner sa fiole à Horacio, le Baron s’est arrêté et lui a posé une question de morale. La réponse d’Horacio n’a pas dû être suffisamment convaincante. Le Baron ne lui a finalement rien donné.
- « Je connais les Gobelins, et le comportement de ceux-là n’a rien d’habituel. Ne tapez pas et ne tuez pas sans raisons. Votre but est de retrouver un enfant, pas d’éliminer les petits nuisibles ».
Il a eu l’air de sourire en coin, comme s’il était satisfait de sa rhétorique, et puis il est parti.

Avatar du membre
Aliath
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 11:36
Date de naissance : 15 janv. 1974

Re: Résumés des séances

Message par Aliath » mer. 17 mai 2017 18:38

Qui qui a pas fait le résumé?
Qui qui a oublié que l'on a pas joué la dernière fois...
C'est Kaboom
Sur Papier:
Joueur sur une multitude de jdr irl..
MJ:
New school: Esteren, Cyberpunk 2030, Patient 13, Deltagreen, Amnesya 2k51, Bloodlust Métal,
Old School: Hawkmoon, Strom et Elric, Runequest Cthulhu, .....
En Virtuel:
Lundi: (MJ) Campagne Brigade Chimérique
Mercredi: Chroniques Oubliées (Joueur Kaboom), et MJ Campagne Brigade Chimérique en alternance.

Avatar du membre
Scarelock
Kobold Dysléxique
Messages : 72
Enregistré le : mer. 3 nov. 2010 01:00

Re: Résumés des séances

Message par Scarelock » mer. 31 mai 2017 18:01

Bien installé sur sa chaise, juste à coté de la cheminée, Horatio alluma distraitement sa pipe avant de porter son regarde sur l'assistance. Une dizaine de petits Halfelin étaient assis en cercles a coté de lui attendant impatiemment la suite de son récit.

" Où en étais je déjà ?"

Sans se faire prier les enfants s'exclament:
"Le vieux comte radin tonton ! Vous alliez chasser les gobelins !! Ouais les gobelins !!"

Avec un sourire Horatio repris:

"En effet, nous étions parti retrouver les gobelins et le petit garçon qu'ils avaient enlevé, cependant les difficultés ont commencé dès la sortie du village en effet nous étions tous les quatre de bon citadins habitués aux routes pavés et aux panneaux de signalisation. Pas vraiment des chasseurs ou des forestiers"

D'une voix innocente un des petit demanda:
"Vous vous êtes perdus ?"

"Oui et pas qu'un peu !
Il faut dire que le moindre buisson nous barrait la vue et même si nous étions plus proche du sol que des humains beaucoup de traces s'étaient effacées à cause de la pluie. Il nous a fallut une grande partie de la journée pour retrouver ces petits gredins, qui avaient entre temps rajouter le rapt d'innocente vaches à leurs méfaits !

Les gobelins avaient décidés de camper dans les ruines d'un vieux moulin après avoir mangé la moitié d'une vache ! Visiblement la marche et la bonne chère leurs avaient donnée a tous l'envie de faire une bonne sieste puisqu'ils dormaient tous lorsque nous sommes arrivés."

Relâchant un quelques anneaux de fumées Horatio poursuivi:

"Je vous ai déjà dis que les nains étaient des personnages grossiers ?"

"Et pas très malins !!" S’écrièrent avec joie les enfants.

"En effet ! Sitôt à l’intérieur des ruines Grincedents avançait toutes armes dehors en direction du fond de la pièce tandis que Kaboom avait abattu d'une flèche un malheureux gobelin au sommeil plus léger que ses congénères. Tout semblait parti pour un bain de sang avant que je m'interpose !"

"Pourquoooooooi ??"

"Et bien tout d'abord ça aurait pu être risqué pour l'enfant et ensuite ses pauvres créatures n'avaient pas l'air bien vaillante, mais plutôt complétement misérables. Heureusement le chef des gobelins, celui qui portait un kilt bigarré ..."

"Un kilt ??"

"Oui visiblement un symbole social important pour les gobelins. Bref leur chef et moi avons discuté, non sans mal car je ne maitrisais pas encore le dialecte gobelin. Il nous à appris que l'attaque venait d'un autre groupe de gobelin et qu'eux même avaient été chassé après la prise de pouvoir d'un chef d'une tribus adverse. Après avoir mené d'habiles négociations leur chef m'a fournit un guide pour nous conduire à leurs ancien repère, une bonne chose que j'ai empêché les nains de massacrer tout le monde !

Notre nouveaux guide Nok-Noks, du nom de sa tribu, nous guida jusqu’à une grotte dissimulée à une journée de marche "un doigt lumière" en gobelin.

A l’intérieur nous avons croisés un énorme warg qui a bien failli manger votre oncle avant que mes camarades ne le mette en fuite ! A force de fouiller nous avons trouvé le chef des Cranes Creux, en effet il portait un kilt rouge bien plus impressionnant que ses congénères. Encore une fois j'ai pu persuader mes camarades de discuter un peu avant de sortir les armes.

Le chef gobelin a fait venir plusieurs interprètes qui ont pu nous apprendre que Louki, le petit garçon disparu n’était pas ici, mais très certainement au coté de Mox son ami gobelin. Le chef n'était pas très commode et semblait s'énerver de plus en plus jusqu’à ce qu' Églantine, qui m'avait pourtant semblé quelqu'un de raisonnable jusque là décide de le foudroyer sur place avec sa magie !"

"Haaan !! C’était comment !!"

"Et bien un grand éclair et pouf ! Le gobelin s'était transformé en un petit tas noir et fumant, croyez moi les enfants ne jamais contrarier une femme surtout si elle est magicienne. Visiblement sa tribu ne devait pas trop l'aimer car bien loin de protesté ils ont tous poussé de grands cris de joie ! Le chaman de la tribu en particulier semblait très content de pouvoir récupérer le commandement et ne protesta même pas lorsqu'on délesta la salle du trône de ses trésors.

Finalement nous sommes retourné à Clairval, nous n'avions pas retrouvé Louki, mais nous avions éliminés un dangereux chef gobelin épargnant ainsi au village de nombreux ennuis futur ... Bien il est temps d'aller au lit, je vous raconterais la suite demain, en particulier le passage avec la dryade qu'a mis en fuite ce balourd de Grincedent !"

Avatar du membre
Kallysten
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 13
Enregistré le : mar. 11 oct. 2016 20:02
Date de naissance : 09 sept. 1962

Re: Résumés des séances

Message par Kallysten » sam. 24 févr. 2018 03:31

"Ma douce Lycia,
Qu'il me semble loin le temps où pour la dernière fois nous partagions une nuit ensemble, quand dans un sourire triste tu me voyais partir au loin de Vireux alors que gonfler par l'honneur d'arborer tes couleurs je me sentais prêt à conquérir le monde. Tu m'avait offert ce marteau qui aujourd'hui porte les séquelles de nos multiples combats, je crains que le sang qui l'a souillé ne puisse jamais tout à fait être effacé tout comme ma mémoire ne peut oublier mes actes et ton absence. Ce sera toujours là en toute occasion..."

Dis donc ma jolie, tu me prends pour de la bleusaille, pas moyen qu'elle pige un broc de ce ramassis de foutaise. Nan mais tu m'as vu ? J'ai l'air de parler comme les bouquins ? Et puis je sais même pas ce que ça veut dire "séqueulle" alors comment veux tu... Pâquerette ! Attends ! Te barre pas je voulais juste de la jolie plume mais là... Bon elle est partie fâchée la bougresse. Susceptible ces artistes, c'est pas croyable ! Alors on demande un ptit coup de main de rien du tout et si on dit un mot vlà ti pas que ça part en bouillie d'avoine... Pas étonnant qu'elle se soit pas encore trouver un gars pour sa paillasse avec un tel caractère de cochon. Bon bah je suis bin avancé avec ça moi maintenant... Déjà que ça coûte un bras ce papelard ! La prochaine fois je vais lui refourguer de la fausse trébuchante à ce vieux gâteux, sinon à ce rythme je reviendrai devant Lycia à la fois héros et mendiant. C'est quand même un monde ça ! Je ferais mieux de ranger tout ce bordel... Gloïn !! Une mission chevaleresque t'attend !!

...

Mais qu'est ce que ça fout là ça ! Hum Gloïn tu peux venir une minute... Nan laisse le linge ça peut attendre... Voilà, alors... hein de quoi ? Nan nan c'est bon j'ai pas besoin d'un massage, nan écoute moi. Ce matin je t'ai demandé de t'acquitter d'une mission d'importance ce me semble. Oui exactement ranger ce qui pouvait trainer dans cette pièce. Bon. Et donc tu m'expliques ça ? Oui ce bouquin là qui traine encore, il faut pas faire le travail à moitié mon vieux sinon tu finiras mi-chevalier mi-... je sais pas quoi mais je t'assure cornebidouille que ce sera pas du joli. C'est pas parce que notre groupe de fier à bras se nomme "Les Demi-portions" qu'y faut saloper la besogne en tranchant dans le lard quand bon te semble. Je me fais comprendre ? Quoi le carnet de bord de la compagnie ? Qu'est ce que c'est que ces sornettes, jamais entendu parler. Hum... bon fais voir. Humm... "Auberge de Clairval deuxième jour : Kaboom provoque un gnome manchot au bras de fer..." ... Humm... "Note : Attention, il semble qu'Horatio pique dans la caisse du groupe pour s'acheter du saucisson, il faudra penser..." Et bah merde alors, j'avais pas refoutu le nez dans ce machin depuis... Disons que ça a eu le temps de prendre la poussière. Mais tu as raison mon brave faut que je me replonge là dedans, ce sont les annales de notre compagnie ! Un trésor ! Hein ? Non rien à voir Gloïn, rien à voir du tout... Laisse moi maintenant j'ai à faire et ta lessive ne va pas se faire toute seule.



Bien des choses se sont passées depuis la dernière fois que ma plume s’est posée sur cet ouvrage, trop de sang et trop peu d’encre, il risque d’en manquer. Je tiens à faire remarquer malgré que Pâquerette m’ait dit de pas le faire que cette entrée en matière a de la gueule nom de diou ! C’est d’ailleurs elle qui m’a aidé à l’écrire, on s’est rabiboché après une ou deux lampées. Ça lui monte tellement vite à la caboche à la ptite qu’elle était déjà à faire des embrassades à tout le fourbis qui veillait encore dans la gargote. Une brave fille. On l’a rencontré alors qu’on partait de Clairval avec les gars, livrer de la marchandise à la frontière. Une salle affaire que de mener ce chariot dans ce bourbier, la saucée de flotte qu’on a pris nous en a fait baver mais c’est sur le chemin, à Vireux que j’ai rencontré ma belle Lycia alors j’en prends mon partie ça valait le coup de s’en casser une dent pour si belle récompense. Si y a bien un dieu qui zieute là haut y fait parfois bien les choses.

Enfin il est taquin aussi le sort parce qu’une sale nouvelle nous attendait à l’arrivée. Des peaux vertes, du costauds et en nombre. Le vent tournait et ça sentait pas meilleur qu’un pied déchaussé de Kaboom. Autant dire qu’on l’a joué finaude, on a écharpé ces gredins un par un, pas un qui n’en a réchappé. La petite barde a chopé une suée sur le premier assaut essuyé mais il semble qu’Horatio l’est remis sur patte dieu sait comment. La chef de l’avant poste était dans état pas bien meilleur que les gars qu’on a retrouvé aux geôles. Mais ça nous a quand même appris qu’une armée d’orcs était en chemin, Vireux en danger, et donc Lycia. Un coup de sang m’a traversé, il n’y avait pas une seconde à perdre. J’ai lancé un appel à l’aide à Clairval tandis qu’Horatio et Kaboom ont remis en état les deux couillards au rempart, on a chargé les monstres qui ont fait des trous dans les rangs des affreux qui sont arrivés à la nuit tombé sur un faux signal de notre part, tel des mouches à merde vers un feu de joie, y se sont brûlés plus que la peau des fesses dans l’affaire.

Mais un essaim pareil ça vous lâche pas comme ça, y en avait trop et on a du se replier en hâte sur Vireux. Là la demoiselle capitaine a donné des ordres, j’ai donné les miens, on a fait ce qu’on a pu pour que la motte sur laquelle le village était juché tienne jusqu’à ce que miracle s’en suive. Le mauvais sang a gagné nos rangs, Paquerette a fait ce qu’elle a pu pour donner du baume au coeur à ces pauvres habitants qui n’avaient pas l’étoffe de soldats pour la plupart mais qui avait le coeur gros comme mon poing. Chienne de vie, elle nous aura tous jusqu’au dernier, mais pour nous c’était pas encore l’heure de bouffer les pissenlits par la racine. Ce qui s’est pointé à notre porte en revanche eux y z’avait déjà goutté pas de doute. J’en revenais pas de mes yeux qu’une horde de mort vivant vienne nous la mettre dans l’os alors qu’on avait d’autre chat à fouetter. Pour sûr, c’est coriace cette vermine, ça vous fait croire que vous l’avez plus dans les gambettes mais tournez lui le dos et vous en avez jusqu’au cou et qui vous griffe pas aussi tendrement que les demoiselles de la maison de la Huguette, bien que ça crie aussi fort quand le dard les transperce dans mon souvenir. Les peaux vertes eux ont fini par arriver alors qu’on se remettait péniblement de ce premier assaut, Horatio et Kaboom se sont occupés de leur foutu sorcier qui nous brisait autant le moral que les roubignoles. Mais si on a tenu les remparts et ébouillanté le gros des premières vagues, le nombre jouait en leur faveur à ses fumiers. La porte a cédé, j’ai ordonné le replie mais c’était peine perdue. Prêt à donner ma vie pour la cause j’ai tenu l’écume aux lèvres avec mes compagnons pour gagner du temps, pas question d’aller tailler la bavette avec la faucheuse si tôt. J’en prends mon partie qu’elle a du croire que j’avais sonner à sa porte ce jour là, mais la capitaine de l’avant poste en a décidé autrement, elle a pris pour moi un coup que même ma vieille guimbarde de métal n’aurait pas supporté. Paix à son âme, je bois à présent à chaque fois ma première lampée à sa bravoure, et la deuxième à la providence qui amena l’armée de mon ancien mentor pour sauver nos miches d’une mort certaine.

La suite fut une boucherie sans nom mais dans le jargon il paraît qu’il faut dire victoire. Par ma barbe si c’est une victoire tant de perte et tant d’amertume j’espère ne pas survivre pour connaître la défaite. Après un tel baptême du feu, on estima que je valais la peine d’être fait chevalier, Karoom en personne me fit l’honneur, depuis le temps qu’on le cherchait il avait dégoté cette armée naine en prévision sans doute d’une invasion orc. Mais son retour tant attendu ne fit pas autant de bruit que nos exploits, nous étions de retour à Clairval, et nous étions plus que des braves, sans vraiment s’en rendre compte et par la force des choses, nous étions devenus des héros.

Avatar du membre
Siobhan
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 10
Enregistré le : jeu. 6 juil. 2017 23:23
Date de naissance : 21 sept. 1989

Re: Résumés des séances

Message par Siobhan » sam. 24 févr. 2018 17:22

Montée sur des caissettes, Pâquerette dominait son public, la chevelure au vent et ses lèvres étirés en un large sourire. On l'acclamait, réclamait le récit de ses aventures, mais en bonne Diva, elle savait ménager le suspens, prenant quelques instants pour accorder son ukulélé. La voix puissante de la barde se fit enfin entendre, alors que raisonnaient quelques notes de musique.

« Vous voulez savoir qui sont les héros de Clairval ??!
OUIIIIIII, criait la foule en délire. »

La donzelle ne put réprimer un petit air satisfait face à tant de hardeur et d'encouragements. Elle se racla la gorge et annonça que la composition à venir était à la gloire de ses compagnons de voyage.

« Un petit groupe de héros combat le mal !
Les Demi-portions sont les héros de Clairval !

Il y a tout d'abord le cerveau,
Je vous présente donc Grincedent.
Bien que voyageant en poney,
C'est quand même un grand chevalier.
Aussi fort et robuste qu'une armée,
Personne ne pourrait jamais l'égaler.
Il n'en reste pas moins un sensible,
Et, quoi qu'on dise, fleure bleue au possible.
Quand Lycia lui envoie une lettre,
Il rougit et ne sait plus où se mettre.
Il rattrape souvent nos bourdes
Aux conséquences possiblement lourdes.

Un petit groupe de héros combat le mal !
Les Demi-portions sont les héros de Clairval !

Vient ensuite le tour de Kaboom,
Là où il passe, ça fait un grand BOUM !
Faut pas croire, c'est une fine gâchette,
Lorsqu'il dégaine, les ennemis ne font pas la fête.
Il n'a pas toujours les yeux en face des trous
Et bouffe parfois des crottes, comme des cachous.
Un troll a, un jour, faillit nous faire la peau,
Car le nain n'a pas vu qu'il voulait juste boire de l'eau.
Mais lorsque le groupe se retrouve en danger,
Il est l'un des premiers à se bouger.
Il n'y a qu'à regarder sa ceinture
Remplie des canines de toutes sortes de raclures.

Un petit groupe de héros combat le mal !
Les Demi-portions sont les héros de Clairval !

Lui, je le pensais être MON héros,
Puis j'ai apprit qui est vraiment Horatio.
Il s'est plut a batifoler avec l'ennemi,
Une dague dans le dos pour ça l'a puni !
Il n'en reste pas moins un guerrier vaillant,
Quand dans le dos il attaque les trolls mourants.
Il est celui qui se prend tous les dégâts,
Dès qu'un piège se trouve dans le coin.
Ce portrait n'est peut être pas très reluisant,
Mais faut pas croire, c'est un grand savant.
Dans le groupe, c'est lui le plus agile,
Avec une rapière, il n'y a pas plus habile.

Un petit groupe de héros combat le mal !
Les Demi-portions sont les héros de Clairval !

Et la dernière, c'est Aliénor machin-chose.
Mignonne, mais purée, qu'est-ce qu'elle cause.
Ya des moment où j'aimerais être sourde.
Un mot de travers et à coup sûr, elle boude.
C'est une magicienne puissante et studieuse,
Mais certaines fois teeeellement odieuse.
Quand elle commence à marmonner des trucs,
Quelqu'un va se prendre une flèche de feu dans le uc.
C'est qu'en combat elle ne rigole pas, la petite
Faut voir comment elle met ses ennemis en fuite.
Un conseil, ne vous fiez pas à son jeune âge,
En un instant elle vous ferait bouffer le pâturage.

Un petit groupe de héros combat le mal !
Les Demi-portions sont les héros de Clairval ! »

La dernière note raisonna enfin sur cette chanson qui en avait fait rire plus d'un. Des applaudissements se firent entendre et le public en réclama une autre. Pâquerette agita la main et signala l'arrivée d'une pause, tout en promettant de leur raconter une prochaine fois comme Horatio s'était mangé une dague dans le ventre et comment Aliénor avait faillit brûler l'intégralité d'une auberge.

Avatar du membre
Aliath
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 11:36
Date de naissance : 15 janv. 1974

Re: Résumés des séances

Message par Aliath » mer. 7 mars 2018 17:32

Faut faire taire cette barde, quelques fois, il me fait mal aux oreilles (mais je l'aime bien, car elle va m'apprendre à lire)...
J'vais vous dire la suite de notre voyage, qu'on pourra appeler bientôt épopée...
Alors que je dormais dans ma chambre d'auberge, en pleine nuit, j'ai entendu un vieux cri comme si on m'émasculer un hobbit...
Je saute de mon lit, prends mes pétoires et je bondis tel un nain acrobate dans le couloir... Merdouille, que je me dis j'ai pas pris mes binocles et je suis presque tout nu (bonjour Mesdames...).
Et là, je vois notre vieil ennemi Smoffi (je crois) sortir de la chambre d'Horatio, et s'enfuir...
Je me porte au secours de notre cher hobbit, qui avait bien été émasculé (j'aime bien ce mot, c'est Pâquerette qui me l'a appris en parlant d'Horatio)...
Vu que le vieux nain prend la fuite, je rentre dans la chambre d'Horatio, qui se tient l'entre-jambes en gémissant.
Je vois alors notre gnomessse préférée machin du 3e rang de la chambre du ciel à la veste cramée lancer une de ces boulasses de feu dans le couloir....
Elle va foutre le feu à l'auberge la fille. :lol:
De la fenêtre, je tire sur le nain qui a privé de sa virilité notre ho"bite". je le touche, mais il continue à fuir...
C'est là, que Grincedent en pagne le chasse dans la rue... Enfin, je crois, c'était un peu loin pour moi. Mais ce que je suis sur c'est que le Barde de la soirée (le petit blond puceau qui fait crier Pâquerette), surgit et abat notre nain maudit... c'est suspect pas moyen de l'interroger...
Je regagne alors le couloir pour aider à éteindre le feu que la gnome avait foutu à l'auberge...
Bref, notre Horatio est alors recousu et on peut aller se coucher....

Le lendemain, on part vers le sud pour aller vers un pic où l'on doit trouver un elfe avec un gant en argent (je ne comprends rien à cette légende, mais sans moi et Grincement le groupe ne serait rien), donc je suis.....

Après être passé dans un village, on a continué dans une foret (avec toujours cette flotte, qui nous tombe dessus). Le soleil ne connaît pas dans la région... Horatio semble aller mieux, mais il parle plus différent maintenant je trouve. Pendant le voyage, Pâquerette m'apprend à lire.
On a commencé par une phrase: les naines pour nous les gnomes (y parait que c'est une phrase d'un colporteur qui vendait de la poudre pour sentir bon sous les bras)... N'importe quoi...
On tombe sur une bande de barbares dont j'éclate le chef en deux coups de feu et les autres sont mis hors d'état de nuire par Grincedent. Bref, du tourisme quoi
Et voilà qu'on rencontre après un groupe de femmes en robe qui nous offre l'hospitalité dans leur campement. Elles nous proposent de manger un vieux ragout qui pue... Vu ce que les hobbits nous font manger, je n'en peux plus. Avec Grincedent, on décide de terminer notre saucisson en regardant Horatio... Je ne sais pas pourquoi...
Et voilà que ce dernier change de couleur et à gerber partout comme un tuyau dans le cul d'une vache qui a la chiasse.... Le spectacle est épouvantable, cela sort de partout, du nez, du dessous, j'ai jamais rien de plus horrible. Pâquerette elle aussi change de couleur, mais c'est une dame elle reste digne...
Et là, on réalise: ces femmes si accueillantes ne savent pas faire la cuisine...
De derrière des buissons sort une sorcière (enfin une femme qui lance des arcs électriques), avec un bonhomme qui lance des couteaux partout...
Grincedent, fidèle à lui-même se rue dans le tas, Paquette aussi (enfin, elle y était déjà), Horatio essaie de vomir sur un cheval (je ne sais pas pourquoi), et la gnome du troisième étage attaque à coups de boule de feu la sorcière.
Moi, j'ajuste mon tir sur la sorcière et paf dans le mil.... Mais mes balles la traversent... j'ai du mal ajusté mes binocles.
Ma Pâquerette met hors état de nuit une dizaine de femmes, et poussant un cri de jouissance comme j'en entends si souvent :P
Mon ami Grincedent, quant à lui, se défend comme un diable et se fait érafler le bouclier.
Horatio continue à vomir, aucune tenue ce hautbite.
Pis tout à coup, la sorcière disparait en gaz suivi de notre gnome du second sphincter. Au même moment, une horrible odeur envahit les lieux. J'ai un doute sur sa provenance: Horatio ou le sort de pet des magiciennes.
Les femmes à terre, le bonhomme aux couteaux s'enfuit, mais est rattrapé par le barde de mariage croisé la veille. Elle nous dit qu'il nous suivait....
Je n’aime pas me faire suivre par des hommes blonds et avec toutes leur dent, et Grincedent non plus...
On soigne le pauvre Horatio du Pont aux fuites....
Là, le barde: « A m'a range », qu'il s'appelle nous raconte que c'est un espion d'ailleurs il porte une belle étoile en or.... Et qu'il veut l'aide de notre groupe dont la renommée n'est plus à faire.... Tout le monde accepte, car il dit que les méchants, ils trafiquent de la fausse monnaie. Et comme on a plein le chariot, on se dit que c'est le moyen de se venger...
Pour cela, il faut aller dans leur camp, en se faisant discret pour atteindre leur chef... La discrétion cela me connait, on va passer inaperçu.

Arrivé dans la vallée qui mène au Sanctuaire, le passage est gardé par des hobgobelins qu'on atomise...
Nous voilà face à un sanctuaire à 60 m d'altitude, on est dans la merde...
Sur Papier:
Joueur sur une multitude de jdr irl..
MJ:
New school: Esteren, Cyberpunk 2030, Patient 13, Deltagreen, Amnesya 2k51, Bloodlust Métal,
Old School: Hawkmoon, Strom et Elric, Runequest Cthulhu, .....
En Virtuel:
Lundi: (MJ) Campagne Brigade Chimérique
Mercredi: Chroniques Oubliées (Joueur Kaboom), et MJ Campagne Brigade Chimérique en alternance.

Avatar du membre
Aliath
Nymphe Frileuse
Messages : 141
Enregistré le : sam. 2 mai 2015 11:36
Date de naissance : 15 janv. 1974

Re: Résumés des séances

Message par Aliath » mer. 14 mars 2018 19:00

Bon, ben, je vais continuer vu les autres ne font qu’senguelués..
Alors, Am’arrange pas le trou du cul nous dit que pour grimper en haut du sanctuaire, il faut emprunter une nacelle… Une sorte de gros panier à cheval, et que l’on hisse en haut..
Evidement, y’a que ces humains pour fabriquer des choses en hauteur… Nous, les nains, c’est plus pratique, on creuse…
Faut causer dans un tuyau et dire le mot de passe pour nous monter…
Prenant mon courage à deux mains, je crie dans le tuyau : y’a kikun ?
Et là, on me répond : mot de passe, j’avoue que l’idée de tirer dans le tuyau est passée par ma tête… Mais est vite repartie…
Je regarde les autres avec un air sérieux, genre dangereux, et intimidant…
« J’ai oublié le mot de passe »…
Grincedent, se précipite sur le tuyau pour dire « moi aussi »…
Heureusement qu’Horatio était là… Il le donne dans le tuyau. Chers zamis lecteurs, je ne vous donnerai pas le mot de passe, car c’est secret, et que j’ai oublié en plus….
On commence à monter, et plus on monte plus ça tangue, et plus j’ai envie de flatuller… Vu que Paquette est collée contre mon corps, avec Aliènor, je me retiens…
Et la nacelle se balance, et plus j’ai le ventre qui se retourne…
Bref, arrivés en haut, devant une terrasse donnant sur plusieurs entrées gardées et fermées par des herses.
Arrange bien qui prend la parole pour dire quelque chose que je n’ai pas compris…. On nous montre nos chambres et on nous dit faut des corvées. Grincedent et Paquerette sont envoyés nettoyer l’étable de l’hypogryphe (c’est classe), et nous faire la sieste en montant la garde…

Retour dans la chambre avec Amarange bien de reluquer les fesses des filles, qui nous explique que l’on doit attendre pour passer à l’action…
Retour aux corvées, et retour le soir avec Am’arrange bien qu’il ait disparu…
Les jours s’écoulent au même rythme : nous on trime le jour, et Amma Range copule la nuit….
Grincedent, Aliènor, et moi décidons qu’elle doit partir explorer sous forme de pet le bâtiment..
De retour, elle nous dit qu’à part un vieux moine, c’est vide….

En cela recommence, corvée le jour et Am’arrange nique la nuit…
Aliènor semble perdre la raison, elle répète que cela fait des mois que nous sommes là…. Comme si les jours s’écoulaient plus vite que nous en avions l’impression. Sur le coup, j’ai cru à un désordre mensuel…. Mais à réfléchir, cela semblait vrai, et aidé par Aliènor, j’ai dû convaincre nos acolytes à coup de baffes de la gueule…
Tout le monde finalement, se range de mon côté, et nous entamons l’exploration du sanctuaire…
On découvre une fontaine qui n’existait pas et dont de l’eau magique augmente la puissance de certains…
Au tant vous dire que l’on fait des provisions, pendant qu’ Aliènor vole au plafond..
Puis nique au moine-ninja-sorcier de la chambre repérée par la gnomide. Sitôt pénétré le bougre nous fait apparaître un autre Grincedent ? Je l’aime bien le Grincedent, mais là deux c’est trop….
Pendant que Pâquerette nous coupe la chique avec un sort, j’attrape le vioque par les couilles et lui tord…. Oh la tête, il pleure la gonzesse, comme si elles lui servaient à quelque chose.
A force de lui taper sur la gueule, il finit par tomber dans les pommes le vieux chnoc, avec ses noisettes dans mes mains.
On devait lui demander un truc, mais on n’a pas pu.
Bref, on continue l’exploration avec le moine-ninja-magicien et eunuque sans lunettes bâillonné et ligoté dans sa chambre….
Sur Papier:
Joueur sur une multitude de jdr irl..
MJ:
New school: Esteren, Cyberpunk 2030, Patient 13, Deltagreen, Amnesya 2k51, Bloodlust Métal,
Old School: Hawkmoon, Strom et Elric, Runequest Cthulhu, .....
En Virtuel:
Lundi: (MJ) Campagne Brigade Chimérique
Mercredi: Chroniques Oubliées (Joueur Kaboom), et MJ Campagne Brigade Chimérique en alternance.

Répondre

Retourner vers « Chroniques Oubliées Fantasy : "Anathazerin" par Manithou »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités