Résumer

Image

Modérateur : Dravonne

Avatar du membre
Maximilien
Gargouille
Messages : 308
Enregistré le : lun. 3 nov. 2014 19:10
Date de naissance : 07 juil. 1988

Re: Résumer

Message par Maximilien » lun. 27 févr. 2017 13:23

Poursuivant nos pérégrinations, en présence de notre nouvelle invitée mage de Jade, nous arrivâmes en la ville de Nouit. Cette dernière, plus une grosse bourgade qu'autre chose, se trouvait entourée par les flots montants de la rivière toute proche. Faute de pouvoir avancer à cause des gardes veillant au bon état du seul pont de la ville, nous décidâmes de laisser notre entrée aux bons soins des transports fluviaux locaux, non sans payer un prix d'actualité.

Une fois à l'intérieur, les talents de l'humble bateleur que je suis, nous permirent de nous faire une idée de l'endroit où se trouvait la bourgmestre ainsi que sa description, néanmoins sommaire. Nous découvrîmes cette dernière en compagnie de gens d'un air quelques peu patibulaire lui servant d'escorte. Ce qui ne manqua pas de surprendre notre groupe, fut le fait qu'elle semblait, de part son attitude et son habit, vouloir se déplacer sans attirer l'attention.

Nous nous confrontâmes à elle et il s'en suivit une traversée les yeux bandée et une attente de nombreuses heures durant lesquelles nous pûmes constater les mœurs ô combien peu attirantes des locaux. Cette "séance de torture" psychologique se termina par la réapparition de la Dame Heaume d'Ombre qui s'était dissimulée parmi les gens encapuchonnés qui nous faisaient face depuis notre arrivée. Finalement, cette mis en scène visait à nous avertir que la loyauté était de mise dans la région.

Nous pûmes par la suite expliquer le but de notre présence à la dame de Nouit qui souhaita tester notre fiabilité en découvrant la cause de la crue récente de la rivière.
Pour tirer cette histoire au clair, après concertation, nous descendîmes le fleuve jusqu'à finalement tomber sur un barrage, manifestement pas naturel ni du fait de quelque petites bêtes à la queue plate.
Tout en examinant l'édifice, nous fûmes attaqués par une créature sous-marines avec des attributs humanoïdes. Nous lui fîmes face, mais la peur ayant pris le pas sur plusieurs d'entre nous, je fus le seul à véritablement m'opposer à cette créature, protégeant les autres du même coup. Cependant, ce fut l'intervention de notre mystérieux archer elfique qui fit pencher la balance entre notre faveur et contraignit la bête à la fuite.

Ce moment d'accalmie nous profitant, nous libérâmes les eaux de leur obstacle et rendîmes compte à notre commanditaire de notre réussite. Cette dernière nous gratifia de ces remerciements non sans un certains scepticisme quant aux conséquences de cette reprise subite du courant en aval et des tensions que les dégâts résultant, occasionneraient.

Ce fut dans un moment de repos bien mérité, que nous attendions la suite de nos péripéties pour trouver des alliés à Hauxenne contre ses ennemis à la peau verte.

Avatar du membre
Maximilien
Gargouille
Messages : 308
Enregistré le : lun. 3 nov. 2014 19:10
Date de naissance : 07 juil. 1988

Re: Résumer

Message par Maximilien » jeu. 9 mars 2017 13:47

Nouit, ville de bien des secrets devait nous faire l'honneur de ses fondements. Sa bourgmestre fit de nouveau appel à nos services afin de résoudre le problème d'un "client" ayant quelques problèmes dermatologiques. Apparemment, quelques phénomènes se manifestaient dans les soubassements de la ville où de nombreuses personnes avaient trouvés la mort dans des conditions qui ne nous ont pas été évoquées.

Acceptant à contrecœur, nous fîmes une pause la journée puisque ces phénomènes inexpliqués ne se manifestaient que la nuit. La terreur de ses catacombes étaient insurmontables et les esprits y étaient nombreux. Nombreuses furent, également, les fois où je pus entendre les voix des morts damnés qui répétaient leurs plaintes et les désires macabres de leurs conditions d'être désincarnés se rattachant au monde des vivants. Mais que font les prêtres de Morr ?

Durant toutes cette traversée, éclairé par les lumières de la magie de Lyssiar, nous nous sentions observés, épiés. A plusieurs reprises, nous entendîmes des objets tomber à terre, sortant de leur emplacement, parfois bien stable, accentuant encore l'aspect terrifiant du lieu.

Finalement, nous aboutîmes à une salle relativement grande où se trouvait un autel. Nous y découvrîmes une statuette de lézard qui n'était pas une vraie statuette. En effet, la salamandre de compagnie du marchand Madimade avait quitté la vigilance de celui-ci et se baladait tranquillement dans ces lieux lugubres en provoquant du même coup, la peur de tous, et le mécontentement des esprits locaux d'après notre magicienne. Nous nous retirâmes avec le fauteur de trouble qui semblait s'être attaché à notre joueur.

L'expérience fût si difficile et intense pour le simple bateleur que je suis, même mon légendaire courage failli être ébranlé et les voix des défunts hantèrent encore mon esprit, pourtant si sain, encore quelques temps.
Ce fut sans compter l'intervention de la belle Dame Heaume d'Ombre, qui joua, une fois de plus, de ses charmes pour me ramener à la raison. Je ne pus me substituer à cette avance et décida d'y répondre en l'invitant à prendre congés de nos ôtes. S'en suivit une fantastique balade nocturne qui se termina par un langoureux baiser attisant la jalousie éhontée du Cathayen qui n'eut d'autre choix que de s'écarter de ma vue et montrer son désarroi face à mon succès indiscutable.

Le gentleman que je suis refusa malgré tout d'accompagner la demoiselle jusque dans sa chambre, alors que la Dame Dwagi avait elle aussi trouvé la compagnie d'un jeune bohémien aux traits étrangement familiers.

Avatar du membre
Rainbow Flag
Ange Poussièreux Léviathan
Messages : 859
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 15:17
Date de naissance : 30 oct. 1989
Localisation : Canterlot
Contact :

Re: Résumer

Message par Rainbow Flag » sam. 18 mars 2017 20:18

L’heure du départ de Nouit avait sonné. Nos compagnon prirent la route vers la ville de Maubourg où Lyssiar désiré s’entretenir avec la dame Valentina. Le temps était aussi maussade que la jeune elfe qui une semaine avant s’était retrouvé a changé encore de couleur de cheveux pour un rose des plus douteux.

C’est en milieu de journée que Ling se rendit compte que la salamandre qui l’avait adopté avait pris un peu trop l’humidité quand il la ressortit, une fois encore, de son pantalon. Après l’avoir mis au sec sous son chapeau, le groupe reprit la route vers le hameau du nord d’Hauxenne.

Quand la soirée vint poindre, l’équipée était arrivé et dans la taverne du lieu vint se reposé. Le ciel s’était calmé à peine fusent ils entré, comme une sorte de pied de nez. Dans l’établissement ils apprirent qu’une hausse soudaine des eaux avait causé moult dommage et entre autre la perte des réserve de la taverne, ainsi que la désolation de l’auberge. Le bateleur de l’équipe pour détendre l’atmosphère voulu pousser la chansonnette, mais reçus en réponse une pluie de chopine et de bol. De son coter Lyssiar fut abordé par un badaud des lui qui lui fit de charmante proposition, que la demoiselle ne sut comprendre, avant de déchanté quand il apprit son identité. Visiblement une rumeur voulait qu’elle fût une vampire, suite à son séjour chez le seigneur Pâlerameaux. Après un maigre repas, fortement payer, avalé les aventuriers se rendirent dans ce qui rester de l’auberge pour y passer la nuit. A cette occasion, Ling se rendit compte de la disparition de la salamandre. Un joli don fut aussi donné à la tenancière qui eut du mal a l’accepter.

Au petit matin, la congrégation répit la route vers la ville de Maubourg, première étape vers le seigneur Cœur Vaillant. La route fut clémente et bien vite ils furent arrivés. Lyssiar, accompagné de Camélia se rendirent au château des Filypov pour voire Valentina tandis que les autre se reposèrent à l’auberge. Un cours entretien avec celle-ci sur le seul moyen de résoudre la malédiction des jumeaux fut conclut alors par l’annonce d’une future quête en territoire kislevit après avoir résolut l’affaire des peaux verte. Le groupe reprit alors la route vers Cavoie où ils pensaient retrouver le sir Cœur Vaillant.

Sur la route, à la nuit tombée, le groupe retrouva la salamandre dans le feu entrain de se prélassée, jusqu’à ses retrouvaille avec Ling qu’elle gratifia d’un jet de flamme a l’entre cuisse. Se fut là le seul fait notable du voyage. Arrivé à Cavoie, Ling partit se racheté un pantalon l’ancien ayant était détruit par la salamandre courroucée. Il put tout de même rattraper ses compagnons qui eux s’étaient de suite dirigé vers la demeure de Pâlerameaux, ceux-ci ayant était retarder par un cortège funéraire. Arrivé au château, ils apprirent les nouvelles du front, entre autre les effets de la magie incontrôlable de Valentyn, et qu’ils iraient voire le seigneur d’Hauxenne le lendemain. S’en suivit une question anodine du chevalier qui causa l’envoler de tout ses vis-à-vis, le sir Quentin compris.
Rainbow Flag, la plus forte de tout les zéro!
_________________________________
Lundi: D&D Darkman
Mardi: ---
Mercredi: Warhammer Trigenn
Jeudi: Kingmarker Darith
Vendredi: Trail of Cthulhu
Samedi: ---
Dimanche: Warhammer Dravonne
_________________________________

Avatar du membre
Maximilien
Gargouille
Messages : 308
Enregistré le : lun. 3 nov. 2014 19:10
Date de naissance : 07 juil. 1988

Re: Résumer

Message par Maximilien » lun. 20 mars 2017 13:42

Les jours de voyage devaient prendre fin un jour ou l'autre.

Nos alliées dirigeantes à nos côtés nous rejoignîmes le front face aux peaux-vertes, curieusement organisés. Arrivés sur place, nous suivîmes le jeune Quentin Cœur-Vaillant jusqu'à la tente où se trouvait son père ainsi que ses conseillers. Après quelques discussions, Lyssiar se souvint que dans la bibliothèque de Pâlerameau se trouvait des ouvrages relatant des chemins dans les souterrains menant autre part dans la région, des zones suffisamment éloignées pour prendre l'ennemi à revers. Le temps que nous sortions, un rocher tiré par un lance-roc avait détruit la tente voisine. Il était temps de reculer le front.

Une nuit trop courte passant, accompagné des dirigeantes des régions voisines, nous mîmes en place notre stratégie, accompagné de quelques combattants de Nouit et de guerriers de Cœur-Vaillant. Nous prîmes chacun position : Ling accompagna son professeur se mettant du même coup à l'abri aux côtés des protecteurs de cette dernière ; Lyssiar accompagna Dame Heaume d'Ombre sur le dos de son compagnon volant ; Camelia, fidèle à elle-même, pris l'adversaire de front (dans le dos) et accompagna les soldats hauxenniens ; votre humble serviteur préféra prendre de bonnes distances, n'étant pas encore bien habitué avec le maniement d'arme plus rapproché.

Le combat fut aussi rude que rapide. Flèches, carreaux et roches volaient dans le ciel tels des oiseaux furieux pour s'abattre sur les combattants des deux camps. Les cris de guerre et les hurlements enragés se faisaient entendre de ci de là. Les corps tombaient sans vie dans un bain de sang qui semblait ininterrompu.
Finalement, le cor retentit achevant une bataille qui n'avait que trop durée.

Mais hélas, il n'y eut pas de quoi se réjouir, car Hauxenne devait connaître de nouveaux jours sombres. Dans une bravoure inégalée, Gilles Cœur-Vaillant, dirigeant et seigneur incontesté de la région d'Hauxenne, s'était battu comme un lion en abattant des centaines de ces créatures hideuses avant finalement de succomber sous le poids de ces ennemis trop nombreux.
La bataille était gagnée, mais les pertes étaient immenses : la moitié au moins de nos forces avaient pu repousser cet envahisseur en contrepartie d'un amoindrissement considérable de leur force.

La nuit qui s'en suivit fut des plus tourmentée. Le fils vit le père mourir, et accepta, pour ses dernières paroles, de prendre épouse et de devenir le nouveau Prince, assurant ainsi la pérennité de la lignée. Chacun encaissa avec plus ou moins de détachement. Pour ma part, il me fut difficile d'admettre qu'une nouvelle fois, je fus incapable d'aider à protéger une personne qui m'était chère. Quentin sombra dans le doute Camélia à ses côtés, Lyssiar soutint notre naine auprès de son bien-aimé avant de recherches le réconfort auprès des affaires administratives et du Sir Pâlerameau, Ling resta le plus détaché du groupe et se plongea dans les chiffres auprès de sa perceptrice. Quant à moi, je serais certainement tombé dans le plus grand des désarroi sans l'intervention de dame Heaume d'Ombre qui accepta ma présence en ce moment critique.
Les jours suivant devaient entendre sonner les cloches de tristesse et d'allégresse. Au matin du deuxième jour, le peuple devait pleurer son seigneur pour le célébrer l'après midi, en la personne du Prince Quentin, Cœur-Vaillant. Les réjouissances annonçaient également la préparation du mariage princier.

A celui qui m'a offert un toit, je jure désormais de servir votre lignée pour que votre mémoire persiste. Gilles Cœur-Vaillant n'est plus, longue vie au Prince !

Avatar du membre
Maximilien
Gargouille
Messages : 308
Enregistré le : lun. 3 nov. 2014 19:10
Date de naissance : 07 juil. 1988

Re: Résumer

Message par Maximilien » lun. 27 mars 2017 13:03

Les jours de tristesse doivent eux aussi passer. Maintenant que le Prince Cœur-Vaillant avait pris ses fonctions, nous nous devions de lui apporter son soutien et obéir à ses directives. La matinée fut fort tranquille, nous en profitâmes chacun pour vaquer à nos occupations respectives, pour ma part, je me sentis obligé de prendre quelques nouvelles de mon mentor, le Sieur Grise-Barbe, que je trouvai affairé à un ménage radical. Nous en profitâmes également pour effectuer quelques courses pour Camélia qui allait bientôt devenir Dame Cœur-Vaillant.
Avant le repas, notre Prince prononça un discours solennel au cours duquel il annonça ses fiançailles à son peuple, ainsi que celle de Ling et la mienne aux demoiselles de Nuit et Dame Heaume d'Ombre, répondant du même coup aux dernières volontés de son père. Il annonça également la nomination de notre magicienne en tant intendante de la bibliothèque de la région et de notre pisteur comme officiellement lié à la cour.

Par la suite, Camélia nous entretint d'une discussion tenue avec le Seigneur : elle souhaitait prendre en charge ses fonctions princières et aider son futur époux dans sa tâche. Il nous incita donc à nous lancer dans une tournée des villages de la région afin de prévenir la population des derniers événements.

Notre première démarche eut lieu dans un petit hameau à l'ouest de la région. Ce passage fut des plus compliqués, car Lyssiar tenait une curieuse réputation de vampire à cause de son affiliation au Sieur Pâlerameau, encore aggravé par la présence d'une chauve-souris qui semblait s'être attachée à la magicienne, baptisée "Cacahouète" par cette dernière. Usant d'un stratagème pour inciter les habitants retrancher en leur demeure à venir nous voir, et grâce à la voix portante de Aradan, nous pûmes enfin nous faire entendre.

Dame Cœur-Vaillant eut donc la volonté de venir en aide à ses gens, préoccupés par des ennuis de sécheresse. Nous décidâmes donc de rechercher l'origine du tarissement du puits, et nous y découvrîmes la présence d'un batracien géant engloutissant toute la source. Une fois la menace éradiquée, nous pûmes, in extremis, nous en sortir en risquant la noyade.

Suite à cela, notre tournée allait se poursuivre. Quelles péripéties nous attendent encore ?

Avatar du membre
Maximilien
Gargouille
Messages : 308
Enregistré le : lun. 3 nov. 2014 19:10
Date de naissance : 07 juil. 1988

Re: Résumer

Message par Maximilien » dim. 16 avr. 2017 16:29

La suite de nos étapes n'allaient de nouveau pas être sans conséquence. Arrivée à Cavoie, les oiseaux de mauvaises augures arboraient déjà leur sombre ramage, et faisait planer sur la ville de toutes aussi sombres augures. Et oui, ses augures étaient aussi pour nous.

Nous arrivâmes dans la cité et commençâmes notre tâche d'annoncer aux habitants l'arrivée d'un nouveau dirigeant ainsi que l'annonce de Lady Coeur-Vaillant comme étant sa future épouse (donc pas exactement encore Lady Coeur-Vaillant).

Durant ses annonces, Aradan décida de nous laisser seuls, manifestement intrigué par quelque chose. Nous le revîmes quelques temps plus tard, lorsque Camélia reçut les doléances des citadins.
Après cela, notre pisteur nous apporta bien des soucis : absence, insultes et même tentative de suicide furent notre lot de ces jours et grâce à la bonne volonté et la patience des dames de Shallya, nous pûmes enfin, peut être, trouvé une solution à la folie qui l'avait pris.

Mais même s'il remit sa survie entre les mains expertes de ces femmes admirables, l'opération qui l'attendait n'était pas sans risque...

Avatar du membre
Ecume
Licorne
Messages : 219
Enregistré le : jeu. 26 juil. 2012 14:03
Date de naissance : 21 avr. 1991

Re: Résumer

Message par Ecume » jeu. 20 avr. 2017 11:40

Le lendemain fut éprouvant, ne voulant pas subir on opération au premier abords, Aradan avait décider de s'éclipser avant que le reste du groupe vienne le cherché. Celui-ci ayant en tête de rejoindre les serviteur de Morr, l'elfe était partie discrètement rejoindre le prêtre a la longue faux dans l'autre temple tendis que le reste du groupes essayait de le retrouvé.

Avec quatre heurs de retards et un rite pour convertir Aradan plus tard, enfin les protagoniste furent de nouveaux ensembles et au bonne endroit. Le médecins de la cours irrité par se rendez-vous raté ne voulut pas du coup pratiqué la première opération. Oui première, cari l en avait prévus deux, et avec l'aide de Lyssiar et Aradan pour le neutraliser, prit de cours istanal pour l'endormir et pratiqué sur celui-ci l’extraction d'humeur qui lui était nécessaire pour ne plus entendre les mort parlé.

l'opérations se déroulât a la perfections, mais Lyssiar dut être réconforté car l'utilisation de son savoir arcanique sur un ami n'était pas sans conséquence, d'autan sur son moral, que sur istanal devenant excessivement violent dans ces paroles. Le sur lendemain des précédente aventure, se fut Aradan, en lui rappelant sa propre décision, qui fut amené a être opéré, encore une réussite, et nous retrouvions enfin notre elfes enjouer et beau parleur. Après quoi il fut prit a partie par dame Ullronnelle pour lui rappelé certaine chose sur ces rêves d'enfance, du coup, les autres durent tenir l'auberge en son absence. Une bataille ranger contre des nains plus tard, et l'intervention de sir palramos qui encore une fois passait justement par la comme par hasard, utilisât de son charme naturelle obscure pour calmé tout le monde.

Le groupes remis de ces blessure aussi bien physique que mental, était enfin près a prendre leur enquêtes au sérieux, allant a la rencontre de ratier, leur nouvelles aventure pouvait commencer.

Répondre

Retourner vers « Warhammer - Multi os Les Coeur-Vaillant by Dravonne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité