British Museum (Encyclopédie)

Image
Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

Le monde en 1890

Message par Yello » mer. 19 avr. 2017 14:08

Le monde en 1890

Image

En Europe, plusieurs empires et nations rivalisent. L'empire germanique de Guillaume II en plein essor diplomatique et économique, l'empire russe dirigée d'une main de fer par le Tsar Alexandre III, l'empire austro-hongrois de François-Joseph et sa mosaïque explosive de nationalités, la République Française qui se redresse de ses échecs en 1870, la jeune république Italienne unifiée, l'empire ottoman qui doit faire face aux nouveaux Etats des Balkans (Grèce, Bulgarie, Serbie, Montenegro, Roumanie), mais aussi le Japon et les Etats-Unis qui commencent à se faire entendre dans le concert des nations. Le monde est dominé par ces grandes puissances coloniales et les Etats indépendants sont rares en Afrique et en Asie (Ethiopie, Perse, Siam...).

Les alliances, ruptures d'alliances, intérêts contradictoires, isolements, unions impossibles réalisées malgré tout et pactes secrets ont rythmé les années 1870 à 1910 jusqu'au bain de sang de la première guerre mondiale. Cet intense jeu diplomatique et militaire - qui pourrait faire passer le Trone de fer pour de la petite monnaie - est développé dans cet article assez passionnant.

L'empire britannique s'est étendu en Afrique noire et rêve de faire la jonction nord-sud entre l'Egypte et l'Afrique du Sud. Il a évincé les Français d'Egypte et du Canal de Suez. Il règne sur les Indes (qui recouvre plusieurs pays actuels : Inde, Pakistan, Népal, Bhoutan, Bangladesh, Birmanie). Le Canada (pas tout à fait le même qu'aujourd'hui, voir plus bas), l'Australie et la Nouvelle Zélande sont des colonies britanniques. L'empire est militaire, maritime et commercial. Les britanniques se sont étendus en Afrique du Sud à partir de la colonie du Cap, mais ils ont du faire la guerre dans des conditions difficiles face aux zoulous, puis livrer une première guerre contre les Boers. En 1885, La chute de Khartoum face à l'armée du Mahdi, au Soudan, a marqué les consciences. L'armée britannique a également essuyé un terrible revers avec l'échec total de sa tentative d'invasion de l'Afghanistan en 1842. Les britanniques prennent leur revanche lors de la Seconde guerre anglo-afghane (1879) qui placera l'Afghanistan dans leur zone d'influence. Le Dr Watson revient de cette 2nde guerre en Afghanistan quand il rencontre Sherlock Holmes.

Il y a plusieurs statuts : les territoires rattachés directement à la couronne britannique (les Indes, Terre-Neuve...), les dominions, qui ont une relative autonomie mais qui sont dans le giron direct de l'empire (Canada, Nouvelle Zélande,...) et enfin les protectorats qui sont officiellement indépendants mais avec une présence militaire et administrative qui marque la zone d'influence des britanniques ( Egypte, ...)

Image

Le Canada est un dominion. Il dispose d'un gouvernement et d'un parlement mais c'est toujours l'Empire Britannique qui décide de à sa politique étrangère et militaire. La Reine Victoria est bien "Reine du Canada". Le territoire est lui même différent : Terre Neuve (à l'est) est resté sous administration directe britannique, les Etats confédérés se sont unis pour minorer les francophones du Quebéc, il existe un différent important avec les Etats-Unis sur le littoral Pacifique et la frontière avec l'Alaska. Donc, c'est comme le Dry du même nom, ça ressemble, mais c'est pas pareil.

Image


Un territoire peut recouvrir une mosaïque de statuts particuliers, avec des principautés indépendantes protégées au milieu de zones d'administration directes, comme en Inde :
Image

L'Asie est un sujet majeur de la politique internationale pour l'empire britannique. Il s'y oppose à l'empire russe en expansion et aux velléités des autres pays présents (Japon, France, Portugal...) alors que les empires perses, chinois et ottomans sont en déclin. La politique d'influence en Asie est nommée Le Grand Jeu.

La question de l'indépendance de l'Irlande déchire les britanniques et fait tomber les gouvernements successifs dans leurs volonté d'imposer l'Union à l'Irlande (chez les conservateurs, qui s'est notamment traduite par la répression du Bloody Sunday) ou d'accorder un statut d'autonomie (proposition de Home Rule par les libéraux).Les Irlandais sont représentés au Parlement par une formation politique autonome : l'Irish Parliamentary Party.
---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

L'Autriche-Hongrie dans les années 1890

Message par Yello » jeu. 26 oct. 2017 12:15

L' Autriche-Hongrie dans les années 1890

Image

La double monarchie d'Autriche-Hongrie : Mosaïque de nationalités, voisinage explosif avec les Balkans, la Russie et l'Empire ottoman, dynastie rongée par les problèmes de successions... derrière les palais viennois et la cour pléthorique de l'empereur François Joseph, les problèmes sont nombreux et l'empire est fissuré... qui sait s'ils ne conduiront pas à une guerre généralisée en Europe ?


Depuis la guerre austro-prussienne de 1866 et la bataille de Sadowa, l’Autriche autrefois dominante sur le monde germanique a pris acte de la position dominante de la Prusse et du nouvel Empire Allemand, unifié sous l'impulsion de Bismarck. La défaite de la France en 1870 a confirmé le rôle majeur que l’Allemagne joue désormais en Europe.

En 1873, une exposition universelle a lieu à Vienne. Elle est sensée entrainer le rayonnement de la capitale autrichienne sur le monde. Mais une bulle spéculative immobilière explose après des mois d’augmentation délirante des prix. Les banques viennoises s’effondrent. Ce sera finalement le point de départ d'une terrible crise économiquequi va se propager à toutes les capitales et dont les effets se feront sentir pendant plusieurs années.

Depuis 1848, et ce qu’on a appelé le « printemps des peuples », deux forces émergent partout sur le continent : les mouvements ouvriers et les mouvements nationalistes. L’Italie devient un Etat-Nation, ainsi que l’Allemagne. L’empire Autrichien demeure une survivance du vieux monde avec un empereur qui règne sur une mosaique de nationalités : autrichiens, hongrois, tcheques, slovaques, polonais, roumains, croates, slavoniens, slovènes, serbes, italiens… qui ont des statuts et des aspirations divergentes.

Image
L'Autriche-Hongrie est un empire uniquement parce qu'il y a un empereur. Au sein de cette organisation composite subsistent des royaumes séparés : le royaume d'Autriche, qui règne sur la Cisleithanie, et le royaume de Hongrie qui règne sur la Transleithanie. Les Hongrois disposent d’un parlement et d’une autonomie au sein de l’empire, avec une dynastie magyare qui continue d’imposer son ordre féodal. L'empereur a un rôle fédérateur au sommet, et il dirige l'armée et la diplomatie.

une mosaïque... prête à exploser

Image
L’Autriche-Hongrie est officiellement une monarchie constitutionnelle, mais le poids de l'aristocratie et la complexité de son organisation interne sont très pesants. L'Empire est en permanence confronté aux intérêts contradictoires des populations qui vivent sur son sol. Les slaves du nord (tchèques, slovaques...) sont jaloux de ce statut particulier de la Hongrie. Ils réclament une troisième entité « slave » dans l’empire. Des mouvements ouvriers importants ont lieu dans ces territoires miniers et industriels, notamment en Bohème.
Au sud, des forces contradictoires s’affrontent. Le démentèlement d’une partie de l’empire ottoman a créé de nouveaux Etats : Bulgarie, Serbie, Roumanie, Montenegro… mais les différents peuples sont toujours répartis sur plusieurs pays. La situation est explosive dans les Balkans.
Le petit Royaume de Serbie revendique la souveraineté sur d’autres territoires où vivent des Serbes, ce qui exacerbe les tensions avec les autrichiens et les Ottomans. Il existe un courant militaire belliciste en Autriche, qui est partisan de la « guerre préventive » contre la Serbie afin de mater définitivement les vues de ce pays sur d’autres territoires. De la même manière, il existe un société secrète militaire en Serbie – La main noire - qui cherche à provoquer l’annexion militaire des territoires serbes se trouvant en Autriche, en Hongrie ou dans l’empire Ottoman.
Le territoire bosniaque fait politiquement partie de l’empire ottoman, mais il a été placé sous administration autrichienne, qui le considère de facto comme un nouveau territoire de l’empire austro-hongrois. Ceci exacerbe les tensions avec l’empire ottoman, mais aussi avec les slaves du sud. Certains rêvent d’Etat séparés (Serbie, Croatie et Slavonie, Slovénie, Albanie…) ; d’autres voudraient constituer une entité unique pour les Slaves du sud, comme le revendique le mouvement politique des Jeunes Slaves.
A l’ouest, des territoires entiers se verraient bien rattachés à l’Italie (les italiens du Trentin, que les Autrichiens appellent le Tyrol du sud) ou à la Suisse. Un différent demeure sur la ville de Trieste. Ceci exaspère les tensions entre l’Autriche et l'Italie.

Diplomatie : le choix de l'alliance avec l'Allemagne

Image
La diplomatie de François-Joseph a scellé son rapprochement avec l’empire Allemand. De façon plus complexe, l’Italie s’est joint à cette alliance sur un plan défensif malgré les différents avec l’Autriche. Fort de ses succès militaires et de sa puissance économique, l’empire Allemand a noué des contacts avec l’ensemble des nations et empires européens pour isoler la France. Ceci a plutôt porté ses fruits, sauf avec la Russie qui se méfie de l’émergence de la puissance allemande. Par voie de conséquence, ceci a éloigné la Russie de l’Autriche, alors qu’elle avait été jusqu’à récemment un allié fort. La Russie s’est rapprochée de la France, et des liens sont tissés entre les Républicains (notamment Français) et les forces républicaines qui émergent en Autriche, dans le but de pousser à un renversement d’alliance contre l’Allemagne...

Un empire fragilisé par les difficultés de la succession

Image Image

L’empereur François-Joseph porte sur ses épaules l’héritage de la famille Habsbourg. Mais la famille impériale est très affaiblie.
L’impératrice Elizabeth (Sissi) est obsédée par sa jeunesse et sa beauté déclinantes. Elle ne supporte pas la vie à la cour et passe la majeure partie de son temps dans des voyages loin de Vienne : dans son palais de Corfou ou ailleurs en Grèce, en Italie, dans le Sud de la France…
Le seul fils du couple impérial, l'archiduc Rodolphe, est mort dans des circonstances extrêmement étranges dans le pavillon de chasse de Mayerling. Suicide ? Meurtre ? Mise en scène ? Il était sérieusement atteint par la syphillis après une vie de débauché. Une jeune comtesse de 17 ans, Marie Vetserrat, a été retrouvée morte avec lui, et des témoins ont rapporté des faits troublants, comme des lacérations sur le corps de l’archiduc héritier de la couronne. Le drame de Mayerling est un événement qui a secoué toute l’Europe, et qui reste mystérieux, d’autant plus que l’empereur s’est assuré de faire disparaître toutes les preuves.

https://www.youtube.com/watch?v=feZUQiujoGI&feature=youtu.be

Dans l’ordre de la succession, le deuxième frère de François Joseph, Charles-Louis, a renoncé à être héritier en faveur de son fils, François Ferdinand, qui est donc le neveu de l'empereur. Mais cette succession n’est pas sans poser de problèmes car François-Ferdinand s’obstine à vouloir faire un mariage en dehors de l'étiquette impériale qui impose de choisir une épouse parmi les héritières de familles royales allemandes . Son tempérament colérique et son goût immodéré pour la chasse (son château comporte 100.000 trophées de chasse) donnent une image assez curieuse de lui. Le frère de François-Joseph, Otto, arrive immédiatement après lui dans l’ordre de succession, mais il est connu pour un comportement scandaleux (il s'est déjà présenté nu dans des brasseries viennoises).



Image Image

Vienne
La capitale de l'Empire est à l'époque l'une des plus grandes et des plus majestueuses villes du monde.

https://www.youtube.com/watch?v=qr-uqT5IYSc

La ville regorge de palais princiers et ducaux, mais elle est aussi la capitale des arts. La musique y est florissante avec de nombreuses salles de théâtres et d'opéra renommées dans toute l'Europe. Johannes Brahms et Johann Strauss Jr règnent sur la musique viennoise. Anton Bruckner est à la fin de sa vie et son élève Gustav Mahler est la nouvelle figure montante de la musique viennoise. L'empereur est un grand mécène pour les artistes. Un certain Gustav Klimt a bénéficié de contrats importants pour rénover les salles des musées et des opéras.

Image
Par ailleurs, un médecin viennois nommé Sigmund Freud peine à trouver une clientèle. Il s'est spécialisé dans les troubles psychiques mais ses premiers exposés devant l'académie de médecine de Vienne n'ont eu aucun succès. Il s'inspire des travaux de Charcot, Bernheim.. et il travaille actuellement à l'analyse de ses propres rêves.


Les Alpes, les Carpathes, le Danube... et leurs mystères

Image

Image Image

Montagnes alpines à l'ouest, massif des Carpathes à l'ouest, grandes plaines continentales, rivages et iles de l'Adriatique, Prague, Budapest, Cracovie, Zagreb, Salzbourg.... et le grand Danube au milieu de tout cela... c'est la terre des vampires, des golems, et un lieu de découvertes innommables pour le défunt Friedrich Whilelm von Junzt...

https://www.youtube.com/watch?v=gojqWy5EFBg&feature=youtu.be
---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

Mythes et légendes de Grande-Bretagne

Message par Yello » mer. 3 janv. 2018 17:06

---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Avatar du membre
Markjan
Modérateur
Messages : 2847
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 01:00
Date de naissance : 18 févr. 1965

Re: British Museum (Encyclopédie)

Message par Markjan » lun. 7 mai 2018 23:00

Un très grand merci pour ce topic très documenté, Yello. C'est une mine d'or, que je me permet de mettre à disposition des investigateurs de ma campagne !
;)

Avatar du membre
coaac
Grouillot Sdompiste sur le déclin
Messages : 8
Enregistré le : dim. 28 oct. 2018 12:11
Date de naissance : 06 juin 1976

Re: British Museum (Encyclopédie)

Message par coaac » dim. 28 oct. 2018 12:39

Bravo Yello,
Un sacré beau travail de recherche.
On se régale à lire tout ceci et à visionner les différentes vidéos.
Cela m'a d'ailleurs donne envie de découvrir la série Penny Dreadful, que je connaissais pas... (shame on me).

Bon courage et surtout... n'hésite pas si tu as davantage à poster sur cette époque passionnante : c'est vraiment très intéressant !

Cordialement,
"Le monde se divise en deux catégories..."

Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

Re: British Museum (Encyclopédie)

Message par Yello » lun. 29 oct. 2018 18:50

Merci pour les encouragements ;)
---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Avatar du membre
Yello
Keerianiste Radical
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 28 avr. 2016 20:29
Date de naissance : 02 mars 1968

Les Fusils en 1890

Message par Yello » mar. 30 oct. 2018 18:48

Image

Image

Image

Image

Image
---
MJ campagne Cthulhu 1890
MJ campagne Terreur sur Londres

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu "Cthulhu 1890's - London by gaslight" par Yello »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités