les montagnes hallucinées: Articles de presse

Image
Avatar du membre
Zoug
Chimère
Messages : 569
Enregistré le : ven. 1 juin 2012 13:49
Date de naissance : 11 juil. 1967

Re: les montagnes hallucinées: Articles de presse

Message par Zoug » mer. 15 nov. 2017 16:50

L’expédition Starkweather - Moore : De New York au Pacifique.

(Un article de Randall S. Foster)

Chers lecteurs, nous sommes donc partis de New York le 11 septembre 1933 en direction de Melbourne, notre première étape. Nous devrions y arriver vers le 18 octobre.

Après l’agitation, confinant à la frénésie, des derniers préparatifs et des réparations dues à l’incendie de notre entrepôt, le calme de l’océan Atlantique est bienvenu. Malheureusement, certains parmi nous ont le mal de mer. Mais soyez rassurés, ils luttent avec courage contre ce petit inconfort.

L’océan est calme et l’atmosphère parmi les membres de notre belle équipe est studieuse. En effet, les Professeurs Moore et Starkweather, en organisateurs émérites, nous ont organisé de véritables sessions de cours et d’apprentissage sur tous les sujets liés à notre expédition. Il est certain que nous serons prêts à faire face à toutes les adversités grâce à leur prévoyance. Quel plaisir d’avoir de tels chefs !

J’ai eu moi-même le plaisir d’épauler Louis Laroche pour faire des conférences sur l’utilisation des radios. Faire partager mon maigre savoir fut très stimulant.

Le 19 septembre, nous sommes arrivés aux abords de Colon où nous avons attendu qu’un pilote monte à bord de la Gabrielle pour nous faire traverser le fameux canal de Panama. Nous avons ainsi mis une seule journée pour passer de l’océan Atlantique à l’océan Pacifique au lieu d’être obligés de contourner l’Amérique du Sud. C’est fantastique !

Le passage par les différentes écluses, le lac Gatun et le canal lui-même fut impressionnant et réjouissant pour les yeux. Une fois dans le golfe de Panama, une barge nous approvisionna en produits frais, puis nous sommes repartis vers Melbourne.

Quelques heures plus tard, le temps s’est gâté, et votre aimable serviteur fut, à son tour, la proie du mal de mer. Heureusement, ce ne fut que temporaire et le beau temps revint nous rendre visite le 24 septembre.

Aujourd’hui, le 25 septembre, nous avons passé l’équateur et une charmante petite sauterie est en cours pour fêter l’événement. Tout va bien dans le meilleur des mondes et vivement la suite de cette fantastique expédition !
PJ : Un mardi sur deux (voir plus, parce que quand on aime ...) : Friponnes RPG avec Etienneb. En pause :cry:
PJ : Le samedi : Delta Green (c'est reparti !) ou Les montagnes hallucinées avec Fox p.

Avatar du membre
Zoug
Chimère
Messages : 569
Enregistré le : ven. 1 juin 2012 13:49
Date de naissance : 11 juil. 1967

Re: les montagnes hallucinées: Articles de presse

Message par Zoug » mer. 29 nov. 2017 16:39

L’expédition Starkweather - Moore : Un ver dans le fruit.

(Un article de Randall S. Foster)

Mes amis, tenez-vous bien, la nouvelle est étonnante : La Gabrielle a subi une vague de sabotages ! Mais, rassurez-vous, tout est bien qui finit bien.

Tout a commencé le 25 septembre avec une fuite d’ammoniaque dans la chambre froide. Une grande partie de la nourriture qui y était stockée a été détruite et l’équipage a dû travailler avec acharnement pour nettoyer les dégâts. Nous apprendrons plus tard que la fuite n’était pas un accident, mais qu’elle était la conséquence d’un acte de malveillance.

Le 26 septembre, le lendemain, nos amis à quatre pattes, les chiens de traineau furent victime d’un empoisonnement. Les pauvres bêtes sont, pour certaines, devenues enragées sous l’effet de la douleur. Gregor Pulaski, le chef des maitres-chiens, dut se résoudre à abattre les plus féroces. Des traces de strychnine furent ensuite retrouvées dans l’un des bacs contenant leur nourriture.

Le lendemain, de l’acide fut découvert dans l’huile des générateurs, cela commençait à faire beaucoup de coïncidences et nos bien aimés chefs travaillaient à découvrir la vérité.

Et c’est le 29 septembre que furent découvertes des bombes artisanales dans la cale n° 2. C’en était trop, la fouille complète des cabines fût alors ordonnée.

Le capitaine commença par celle de l’équipage pour donner l’exemple. Tout le monde était sur le pont, lorsque des preuves irréfutables furent découvertes dans la cabine du steward Enig.

Le vil saboteur, par désir d’une vengeance injustifiée envers le Professeur Starkweather, a mis la vie de tous en danger. Heureusement, nos responsables veillent au grain et le malandrin a été mis aux fers.

Tout cela nous donnera du travail supplémentaire une fois à Melbourne, mais aucun doute que notre équipe si soudée saura faire face et s’en trouvera renforcée.
PJ : Un mardi sur deux (voir plus, parce que quand on aime ...) : Friponnes RPG avec Etienneb. En pause :cry:
PJ : Le samedi : Delta Green (c'est reparti !) ou Les montagnes hallucinées avec Fox p.

Avatar du membre
Zoug
Chimère
Messages : 569
Enregistré le : ven. 1 juin 2012 13:49
Date de naissance : 11 juil. 1967

Re: les montagnes hallucinées: Articles de presse

Message par Zoug » ven. 5 janv. 2018 20:39

L’expédition Starkweather - Moore : Nous y sommes !

(Un article de Randall S. Foster)

Chers lecteurs, je vous ai laissés sans nouvelles pendant quelque temps, veuillez m’en excuser. Une fois le saboteur démasqué, nous avons continué notre route vers Melbourne où nous sommes arrivés le 12 octobre.

L’accueil enthousiaste que nous y avons reçu nous a réchauffé le cœur et ces quelques jours sur terre nous ont regonflés à bloc. Nous avons la grande chance de pouvoir assister à la Melbourne Cup, la fameuse course hippique. La foule y était impressionnante.

Peu après, le 18 octobre, une fois les dégâts réparés et nos provisions reconstituées, nous sommes repartis pour une traversée de 1600 km en direction l’Antarctique.

Le 23 octobre, nous avons essuyé une première tempête. Nos marins, très expérimentés, l’ont qualifiée de simple avertissement et de mise en bouche, la vraie tempête devant arrivée vers le 26. Pourtant, je peux vous certifier que ce petit coup de vent nous a mis à rude épreuve. Mais nous avons fait face avec courage et détermination.

Le 26 octobre, comme prévu, peu après que nous ayons vu nos premiers icebergs, le baromètre a fortement chuté et vents, neige et glace se sont abattus sur nous avec force. La vaillante Gabrielle a été tellement secouée que dans la cale n° 2, plusieurs moteurs de Boeing se sont détachés et ont fait de gros dégâts.

Heureusement, grâce à la courageuse intervention de plusieurs membres de l’équipe, la catastrophe a pu être évitée. Je me dois d’insister sur la bravoure et l’efficacité de Mademoiselle Whitston sans qui votre serviteur ne serait peut-être pas là à vous écrire ces quelques mots. Qu’elle en soit grandement et chaleureusement remerciée.

Le 6 novembre, nous avons fait une macabre découverte, qui montre bien les dangers de cet environnement extrême dans lequel nous évoluons désormais : le Wallaroo, un chalutier pris dans la glace. Respectant la tradition de la mer, nous avons été voir si nous pouvions aider, mais ces malheureux étaient tous décédés depuis longtemps.

Il nous fallut bien encore huit jours pour atteindre notre objectif, mais ça y est, la Gabrielle a jeté l’ancre. Nous sommes enfin arrivés et nous mettrons bientôt le pied sur ce mystérieux continent, pour la plus grande gloire de la science. Ah mes amis, quelle aventure !
PJ : Un mardi sur deux (voir plus, parce que quand on aime ...) : Friponnes RPG avec Etienneb. En pause :cry:
PJ : Le samedi : Delta Green (c'est reparti !) ou Les montagnes hallucinées avec Fox p.

Avatar du membre
Zoug
Chimère
Messages : 569
Enregistré le : ven. 1 juin 2012 13:49
Date de naissance : 11 juil. 1967

Re: les montagnes hallucinées: Articles de presse

Message par Zoug » jeu. 15 févr. 2018 16:15

L’expédition Starkweather - Moore : Solidarité sur le froid continent.

(Un article de Randall S. Foster)

Mes chers lecteurs, nous venons de passer plusieurs jours à débarquer notre matériel. Chacun a fait son travail avec entrain et efficacité. Nous avons découvert les premiers paysages de l’Antarctique et c’est magnifique. La glace et le givre font apparaître des couleurs d’une grande pureté. Nous avons également eu la joie de rencontrer nos premiers habitants de ces contrées glacées : les phoques et les manchots.

Un premier groupe est parti en éclaireur vers ce qui sera notre premier camp de base à 60 kilomètres. Les avions effectuaient des reconnaissances aux alentours et nous étions tous fort occupés.

Cependant, ce continent inconnu nous rappela que, dans de telles conditions extrêmes, le danger n’est jamais loin. En effet, le 18 novembre une grande faille s’est ouverte près de notre camp. Nous avons dû agir promptement pour sauver non seulement notre matériel, mais aussi les vies de certains d’entre nous. Il nous fallut partir au plus vite pour le camp de base avant que la glace ne s’effondra sous nos pieds.

Nous avons travaillé d’arrache-pied, aidés par un pont aérien, pour tout transporter, mais malheureusement nous avons perdu la moitié de nos réserves de carburant. C’est épuisés que nous sommes arrivés au camp le 19 novembre.

Après un point de situation, chacun est parti prendre un repos bien mérité. Mais, au cours de la nuit, nous avons reçu une alerte par radio. C’était un SOS en provenance de l’expédition Lexington. Nous savions qu’ils avaient également débarqué et qu’ils n’étaient pas très loin. L’homme à la radio appelait à l’aide. Ils étaient en proie à une attaque et nous avons pu entendre des coups de feu.

Le Professeur Starkweather n’hésita pas un instant et prenant le micro, il déclara que nous montions une expédition au plus vite pour aller les secourir. C’est ainsi que nous sommes partis avec deux traineaux vers leur camp situé à une quinzaine de kilomètres.

Arrivés sur place, nous avons constaté qu’une partie du camp était détruite. Mais la cause était établie. Deux membres de leur équipe, souffrants d’une crise de démence due au grand froid, avaient mis le feu à une partie du campement et avaient tiré avec leurs armes. L’expédition Lexington a donc également perdu une bonne partie de son matériel.

Des pourparlers sont en cours pour savoir si les deux expéditions ne pourraient pas fusionner. L’union faisant la force face aux dangers de ce continent mystérieux.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites.
PJ : Un mardi sur deux (voir plus, parce que quand on aime ...) : Friponnes RPG avec Etienneb. En pause :cry:
PJ : Le samedi : Delta Green (c'est reparti !) ou Les montagnes hallucinées avec Fox p.

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu "Les montagnes hallucinées" par fox p »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité