Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Image
Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » lun. 8 août 2016 14:01

Episode 8 : Des retrouvailles mouvementées

Après quelques mois d’un repos bien mérité où chacun de nos protagonistes vaquait, ça et là, à ses occupations ; le destin réunit à nouveau la troupe d’aventuriers dans la charmante cité de Bryn Shander, chef lieu des 10 cités malgré sa position légèrement excentrée.

Dans l’après-midi du 25 Eleint 1485, Neeva accompagnant une caravane marchande, conduite par un nain prénommé Béorn Steelstrike, arrive en vue des portes de la cité après quelques jours d’un voyage harassant. La porte de la ville ne tarde pas à s’ouvrir pour permettre aux chevaux et chariots de pénétrer la cité. Malheureusement, l’ouverture des portes est également le moment attendu par une troupe de yétis énervés pour s’engouffrer dans la cité et y causer le maximum de dégâts. Les yétis ne font qu’une bouchée des gardes de la ville mais se heurte à une opposition bien plus efficace lorsque nos héros, attirés par le bruit, vienne porter secours à la pauvre Neeva.

Les valeureux combattants rivalisent d’ingéniosité et de talent pour défaire les hordes sauvages de yétis attaquant la cité et parviennent à limiter les dégâts en refermant la porte de la cité et en volant au secours des personnes blessées, notamment une pauvre naine prénommée Helda Silverstream acculée par une troupe de yétis enragés.

Remis de leurs émotions et heureux de se retrouver, l’heure est alors au bilan et au questionnement. Accostés par différents notables de la cité, les enquêteurs ne tardent pas à comprendre que quelque chose de bizarre se trame et que cette attaque n’était pas vraiment le fruit du hasard.

Au cours de leurs investigations, plusieurs personnes reconnaissant en cette troupe de héros un vivier de talents ne tardent pas à leur proposer du travail. L’apothicaire Rierdon leur demande de récupérer une somme d’argent auprès d’un usurier notoire nommé Slim. Le shérif Southwell , soulagé et reconnaissant, leur indique qu’il aura sûrement du travail pour une troupe d’aventuriers aussi aguerris. Helda leur fait part de son intention de rejoindre sa cité d’ici cinq jours et souhaiterait qu’ils l’y escortent.

En « parlant » avec les gens de la cité et les gardes, les enquêteurs apprennent rapidement qu’ici tout est la faute des « barbares ». L’un d’entre eux est d’ailleurs enchaîné en place publique en attente de son exécution pour le vol « supposé » de quelques vêtements. Les aventuriers ont rapidement la puce à l’oreille quant à la relative véracité des accusations et décident d’enquêter de manière un peu plus approfondie.

Le barbare prisonnier, nommé Hengar Aesnvaard, ne semble pas être le premier quidam venu et ne comprend rien à ce qui lui arrive. Il est venu demander de l’aide, mandaté par le roi Jarund de la tribu du Wapiti et s’est selon lui fait accusé à tort d’un méfait qu’il n’a pas commis. On l’accuse d’avoir volé des vêtements et une somme d’argent conséquente à une marchande nommée Brinna Alcoot. N’écoutant que leur … intuition, les détectives se tournent donc vers cette dernière pour avoir quelques compléments d’information et ne tarde pas à comprendre que quelque chose se trame.

Malgré leur ruse et leurs stratagèmes ingénieux, ils ne parviennent pas à découvrir le fin mot de l’histoire et décide de laisser Garett en planque pour confondre les mensonges de Brinna et de son mari. Pendant ce temps le reste du groupe se met en route pour l’auberge du Northlook afin d’y rencontrer Slim et d’y récupérer l’argent de Rierdon.

La troupe ne dénote pas avec la population de l’auberge à la réputation sulfureuse et après une rapide discussion avec l’aubergiste Scramsax, semblant être un aventurier aguerri, ils apprennent que l’auberge devrait s’avérer une mine de contrats lucratifs. Après une bonne vingtaine de minutes à attendre Rierdon à l’intérieur de l’auberge, un coup de pouce du destin les mènera à l’extérieur où l’apothicaire les attend transi de froid afin de leur réitérer sa demande.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » lun. 29 août 2016 00:36

Episode 9 : L’assassin habite au … 2

Après une rapide entrevue avec l’aubergiste les enquêteurs glanent quelques renseignements sur Slim qui résiderait selon ses dires dans la chambre 2.

Une fois à la porte de la chambre, les aventuriers perçoivent des bruits ne laissant aucun doute sur l’occupation de la chambre. Après avoir frappé et attendu un bon moment, la porte s’entrebâille sur le visage bardé de cicatrices d’un individu fort peu chaleureux qui leur apprend la non disponibilité du tant convoité Slim. Neeva, perdant rapidement patience, pousse avec violence la porte et tombe nez à nez avec Slim accompagné de six individus peu sympathiques entourant le cadavre d’un personnage roux et ventripotent. La rencontre se transforme rapidement en rixe au cours de laquelle le rachitique Slim prend la fuite mystérieusement.

Après quelques investigations, le cadavre semble être celui d’un dénommé Aarun ayant rendez-vous en ce lieu dangereux avec une certaine Mithann souhaitant s’entretenir avec lui d’un « problème ». L’interrogatoire d’un des assaillants, fait prisonnier, apprend même aux enquêteurs que Mithann est une prêtresse de la cité.

Une fois dehors, ils retrouvent Rierdon qui s'inquiète de ce qui est advenu de son argent et de ce qui va lui arriver mais ces derniers le rassurent rapidement avant de se rendre dans leur nouveau lieu de villégiature, l’auberge du chat qui tousse gras, afin d’y faire le point sur la situation.

Les aventuriers décident donc de se pencher à nouveau sur le problème de la libération du barbare prisonnier. Et après avoir élaboré un plan très complexe, l’opportunisme de Garett, Luna et Raqarim permet une libération sans heurt de ce dernier.
Le commando d’exfiltration ayant réussi brillamment sa mission, ramène le barbare dans la chambre de Neeva afin que ce dernier puisse « passer la nuit au chaud ». Malheureusement au regard de son état, les aventuriers seront contraints d’attendre plusieurs jours avant de pouvoir s’entretenir avec lui. Pendant ce temps, Rierdon, questionné par Zéphyr et Neeva, leur apprend que Mithan est une prêtresse d'Amaunator dont il a entendu parler qui officierait dans un petit local près de la place du marché.

Vers 2h du matin, un incendie se déclare à l'ouest de la ville et Raqarim décide d'aller voir ce qui s'y passe afin d’en apprendre un peu plus au regard de l’attroupement de gens se dirigeant vers un entrepôt en flammes. Le feu, de couleur verdâtre et ne parvenant pas à être éteint, ne se propage étrangement pas aux autres bâtiments. Raqarim apprend rapidement que l'entrepôt appartient à Dunavan, un commerçant catastrophé que son entrepôt soit en flamme et ne puisse être éteint. Il stocke des objets pour d'autres et a peur des conséquences pécuniaires de cet incendie. Raqarim négocie habillement avec le marchand un contrat pour enquêter. Ce dernier s'est visiblement reconverti de marchand itinérant à garde meuble et possède un second entrepôt. Il donne rendez-vous à Raqarim le lendemain pour consulter son registre s'il le souhaite. Le shérif prend également part au sauvetage et Raqarim en profite pour lui parler et apprendre qu’il pense que le barbare s'est enfuit et est responsable de l'incendie. Le feu serait selon ses dires de nature alchimique ce qui expliquerait son aspect et ses propriétés.

Les aventuriers jouissent alors d’une nuit de repos nécessaire durant laquelle le barbare délire dans son sommeil à propos de la sorcière des glaces. Au lever, après un bref bilan de la nuit, ils se rendent à l'oratoire pour rencontrer la prêtresse d'Amaunator. Dans l'oratoire quelques offrandes sont déposées ça et là mais ils n’y trouvent pas Mithan. Ils apprennent rapidement auprès des commerçants locaux à quoi elle ressemble et ses habitudes et finissent par l'apercevoir discuter avec les gens pour prendre de leurs nouvelles. Elle semble très étonnée de ce qu’ils lui apprennent ; et au regard de la lettre, leur apprend qu'elle voulait rencontrer Aarun à l'auberge de Geldenstag Rest et que visiblement, un faux aurait été fait de sa lettre originale.

Elle apprend aux investigateurs qu’Aarun était un harpiste qui pensait que des hommes rats se trouvaient dans le coin car il en avait été informé par d'autres harpistes. Mithan lui avait fait porter une missive par l’intermédiaire du petit John car elle souhaitait le rencontrer pour l'informer qu'un chasseur demi-elfe, nommé Aglonell, avait découvert d'étranges individus et souhaitait le rencontrer pour en discuter. N’ayant pu rencontrer Aarun, Aglonell est d’ailleurs parti, fâché qu'il ne soit pas venu au rendez-vous.

Après ce riche entretien avec la prêtresse, les aventuriers se rendent chez Dunavan, pour y consulter le registre. Ce père de trois enfants habite une maison relativement coquette et leur apprend que le feu était un feu alchimique et avait servi à dissimuler une entrée par effraction. Il leur apprend également que les affaires d'Aarun sont dans son deuxième entrepôt que les aventuriers se proposent aussi tôt de protéger d’une éventuelle nouvelle intrusion moyennant, pour seul défraiement, le leg de la caisse d’Aarun, que de toute façon plus personne ne réclamerait.

Les enquêteurs se rendent alors à l'auberge du Geldenstag' Rest gérée par une vielle dame nommée Myrtle pour y rencontrer Helda, la jeune naine qu’ils ont sauvé de l’attaque des yétis, et lui poser quelques questions sur Aarun. Elle a visiblement été engagée pour délivrer la caisse à Aarun, ou à Dunavan le cas échéant, depuis Luskan par une dénommée Emryn Dawe, qui l’a d’ailleurs fort bien rémunérée. Helda était au courant de ce que contenait la caisse mais n'en avait parlé à personne hormis Dunavan lors de la livraison de cette dernière.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » mer. 7 sept. 2016 20:24

Episode 10 : La compagnie des garde … meubles

Après avoir pris des nouvelles de l’état de santé du barbare, les aventuriers, s’étant improvisés veilleurs de nuit, monte un dispositif extrêmement ingénieux pour monter la garde dans l’entrepôt : pendant que votre serviteur se pèle à l’extérieur afin de guetter l’arrivée éventuelle d’un groupe de rôdeurs, les autres font une partie de cache-cache à l’intérieur où la température est toute aussi peu élevée.

Après plusieurs heures d’une surveillance de chaque instant, un groupe de scélérats crochète la porte Sud avant de pénétrer dans l’entrepôt et d’essayer d’y dérober la caisse tant convoitée. La troupe de malfrats, constituée de 3 hommes et d’un hobgobelin nommé Marek , est rapidement défaite par les aventuriers, voire même trop rapidement pour les jambes de l’halfelin positionné près de la porte Nord. La rixe se conclut sur la capture d’un des gredins et l’interrogatoire de ce dernier. Il apprend aux enquêteurs que leur planque se situe dans la montagne mais qu’ils utilisent une petite maison en ville afin se cacher avant de pouvoir y retourner. La planque en question abriterait, selon ses dires, une trentaine d’individus dont des hommes-rats, parmi lesquels l’insaisissable Slim mais également un certain Pholter et un certain Shindar originaire de Luskan. Leur dessein serait d’attaquer la ville.

Au fil de discussions et d’investigations poussées, les aventuriers apprennent que la Speaker de la ville, une dénommée Duvessa Shane, risque d’être destituée suite à un vote public motivé par les récents problèmes touchant la cité. Ce referendum est prévu le 31 et semble pencher en défaveur de Duvessa, femme d’âge mûr à l’air déterminé. Une discussion, à propos du barbare captif, avec cette dernière, apprend à Neeva et Luna que Mithan, la prêtresse du Cormyr rencontrée précédemment, l’avait avertie de la conspiration à l’encontre de ce dernier ; et permet l’obtention, par les deux habiles négociatrices, d’une lettre commuant sa peine en bannissement.

A la lumière des brefs éclairs de lucidité d’Hengar, les aventuriers comprennent que la situation du peuple barbare est critique et décident de l’accompagner à son village, situé au nord-ouest en direction du glacier, afin d’élucider le mystère de la sorcière des glaces qui contrôlerait, selon lui, animaux et éléments et causerait beaucoup de tort à ses congénères.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » sam. 24 sept. 2016 14:27

Episode 11 : Au Nord c'était les ... Barbares

A l’aube du 28 Eleint, les aventuriers, accompagnés d’Hengar se mettent en route pour le village de ce dernier. Après d’habiles négociations auprès des gardes de la porte Est et la rencontre impromptue avec Braedin et Hoedin, deux frères de Caer Konig, petite bourgade située en bordure du Lac Dinneshere; la troupe de voyageur se met en route pour un périple de 3 jours dans les montagnes glacées du Valbise.

Ce voyage peu mouvementé, permet aux plus curieux d’apprendre que la tribu d’Hengar est celle du wapiti, une peuplade au style de vie nomade vivant de l’élevage de rennes ; mais aussi qu’ils se partagent le territoire nordique avec trois autres tribus barbares, celles du tigre, du loup bien que partiellement disparue et celle de l’ours.

Le 30 en fin de journée, le groupe arrive en vue du village. Une fois entrés, les aventuriers apprennent rapidement que le village a été attaqué par la tribu de l’ours qui aurait rallié les rangs de la sorcière. Dans le village, ne restent pratiquement que femmes, enfants et aînés. Le roi Jarund Elkhardt et le shaman du village, Mjenir Tormhaalt, leur en apprennent un peu plus au cours d’un bref conciliabule ; selon leur dires, beaucoup de leurs combattants auraient été capturés et emmenés à la mare salée par les troupes de la sorcière qui leur avait proposé de se rallier à sa cause. La sorcière leur aurait proposé de devenir des servants d’Auril, divinité maléfique de l’hiver, comme elle l’avait fait auparavant à Wolfig Barrundson, chef de la tribu de l’ours.

Après de mûres réflexions et la rencontre d’un jeune guerrier du clan nommé Folnor Hagbarthe, le commando de libération se met en route, à dos de rennes, pour la source sacrée, lieu mythique et légendaire ayant abrité un dragon blanc combattu en son temps par Drizzt et Wulfgar.

Quelques heures de voyage plus tard, les vaillants combattants arrivent aux pieds du glacier partiellement découvert de sa glace. Au fur et à mesure de leur progression, la température se fait de plus en plus douce jusqu’à faire transpirer les moins frileux. Après avoir dressé un bilan des forces en présence et des avantages stratégiques pouvant être tirés du terrain, le groupe de stratèges élabore un plan d’attaque soigneusement étudié, une attaque de nuit furtive et ciblée.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » lun. 3 oct. 2016 09:22

Episode 12 : Autant en emporte le … courant

Une fois la nuit tombée, le commando entre discrètement dans le camp afin de s'attaquer directement au chef. Lors de leur approche discrète, un individu extrêmement bruyant débarque en disant "ne tirez pas c'est moi qui revient, la sorcière m'a envoyé". Il s’agit de Soren, revenant du camp du Wapiti. Ce dernier, rapidement désarmé, plonge sans hésiter dans la mare et traverse à la nage jusqu'au passage à l'extrémité est, emmené par un léger courant.

Après son départ et que les gardes soient pour la plupart repartis se coucher, les aventuriers décident de passer à l’attaque et ne laissent aucune chance aux barbares. L’interrogatoire des survivants leur apprend que les prisonniers sont détenus dans la grotte par le shaman Bjami, et une douzaine de furies, membres de sa garde personnelle.

Après avoir utilisé un parchemin de respiration aquatique, les spéléologues en herbe plongent dans les eaux chaudes de la mare afin de rejoindre le trou perçant la paroi rocheuse ; arrivé à la moitié de la mare ils sont rapidement emportés par le courant qui les précipite dans un grand et long tunnel les menant à une deuxième mare d’où le cours d’eau, au courant trop important pour certains, poursuit sa route vers une cascade plus importante. La plupart des aventuriers parviennent à s’extirper sans mal de l’eau mais malgré des efforts surhumains, votre serviteur se voit contraint de suivre le fil de l’eau.

La suite du périple mène, tout de même, les aventuriers à se retrouver quelques dizaines de mètres plus bas dans une grotte baignée d’une faible lumière aux couleurs féériques. Les furies ne perdent pas de temps pour capturer l’halfelin et se préparer à l’arrivée de ses compagnons. Le comité d’accueil, quelque peu belliqueux, privilégie le combat à la diplomatie et malmène quelque peu la troupe qui finit par se débarrasser du premier groupe d’assaillantes.

Les aventuriers ont à peine le temps de se remettre de ce dernier combat, qu’ils entendent déjà poindre les ennuis depuis le fond de la grotte …
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » mar. 18 oct. 2016 18:29

Episode 13 : Le retour au Roipiti

Le Shaman Bjami accompagné de sa garde rapprochée fond rapidement sur les aventuriers qui semblent être en mauvaise posture. Mais l’arrivée bruyante et inopinée de Zéphyr, émergeant d’une balade gourmande dans les bois, permet, une fois encore, à la troupe de combattants de venir à bout de ses ennemis sans autre perte que leur dévoué accompagnateur, Hengar, mort dignement au combat. Continuant leur progression dans le repaire de la sorcière de glace (également nommé par les plus férus de culture « palais de la reine des neiges »), les explorateurs finissent par tomber sur la vile instigatrice de tous ces tourments.

La sorcière, ayant enfermé l’entièreté des prisonniers de la tribu du Wapiti dans des cercueils de glace, attend de pied ferme les aventuriers. Dès leur entrée dans son sanctuaire, cette dernière réanime le squelette du légendaire dragon blanc vaincu en son temps par Drizzt. Le combat, épique mais rondement mené (ou pas …), se conclut sur la mort de la sorcière et le fracas émis par les ossements du dragon heurtant le sol. Dans un dernier souffle, la sorcière de glace adresse, néanmoins, un ultime message à ses adversaires du jour en leur laissant entendre que ce combat n’est que le premier d’une longue série …

Après une nuit de repos, plus que méritée et salvatrice, la troupe de sauveteurs, accompagnée des prisonniers secourus, se met en route pour le village de la tribu du Wapiti afin de les ramener auprès des leurs.

Suite aux remerciements d’usage pour le sauvetage d’une nation, les apprentis chevaucheurs de rennes se mettent en route pour Bryn Shader afin d’y poursuivre leurs investigations sur les querelles politiques intestines de la cité. Sur le chemin, la rencontre, inattendue, avec une trentaine d’hommes partant réquisitionner de la nourriture à la tribu du Wapiti, leur apprend que la speaker de la cité se serait, soi-disant, enfui avec un groupe de traitres correspondant à leur description. Néanmoins, la diplomatie et la persuasion, leur permet de quitter cette cohorte sans heurt en leur laissant le temps de prévenir la tribu du Wapiti de l’arrivée imminente de ces gredins.

Une fois arrivés à Bryn Shader, Zéphyr, le druide bipolaire, y entre en éclaireur afin de glaner quelques informations complémentaires sur les dires du convoi croisé plus tôt. Après un rapide tour d’horizon et le retour du druide auprès de ses comparses, les « traitres » décident d’entrer dans la cité sans se faire remarquer et d’y approfondir leurs investigations individuellement avant de se retrouver le lendemain pour discuter du fruit de celles-ci.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » mar. 1 nov. 2016 17:19

Episode 14 : A la recherche du sold’Aglonell

La nuit du 04, aux alentours de 18h, une réunion au sommet a lieu à l’arrière de l’auberge du chat qui tousse gras. En effet, les enquêteurs émérites dressent le bilan de leurs investigations.
• Le shériff, surpris par la disparition subite de Duvessa et des accusations auxquelles elle fait face, apprend à Raqarim que le palais du speaker a été saccagé et que la rumeur voudrait que trois jours après leur départ, les aventuriers soient revenus en ville pour emmener la fugitive et l’aider à disparaître.
• La visite discrète de Luna au palais du speaker, leur permet de découvrir que le bureau était la cible principale des pilleurs et qu’une victime est à déplorer en la personne de Waldren, le serviteur muet de Duvessa, lynché et torturé dans le but supposé de le faire parler … Les malfrats recherchaient visiblement un parchemin, que la diplomatie de l’enquêtrice de choc a permis d’obtenir ; celui-ci porte le sceau d’un mage, supposé être Vaelish Gant selon des informations complémentaires à prendre avec des pincettes.
• La rencontre de Zéphyr avec Mithann, pensant Duvessa en compagnie des fugitifs, n’apprend pas grand-chose de plus aux enquêteurs. Mais les investigations du druide bipolaire ne restent pas pour autant infructueuses puisqu’il en apprend un peu plus quant à la position exacte d’Aglonell et à l’implémentation d’hommes-rats dans la cité.
• Le reste du groupe, ayant arpenté les différentes auberges pendant toute la nuit, ramène, en plus d’une gueule de bois, quelques informations sur de nouvelles opportunités de contrat et un état des lieux relativement précis de la population du Northlook.

Les aventuriers, assoiffés par leur discussion interminable, décident de se rendre à l’auberge de Scramsax afin de se désaltérer et de discuter avec leurs possibles futurs employeurs. La réaction de leur premier interlocuteur, un mage humain dénotant quelque peu de la population locale, les ramène rapidement sur Terre quant à leur nouvelle notoriété toute relative. Ils apprennent néanmoins que Vaelish Gant serait un mage de la confrérie des Arcanes de Luskan, une association dont la réputation teintée de nécromancie n’est plus à faire. Obar Nevendil, le mage non chaland, finit tout de même par apprendre aux mercenaires d’un jour qu’il recherche un bâton qui aurait été volé dans la tour du Blackstaff à Eauprofonde par le speaker fraîchement élu. La filature de Zéphyr, nettement mieux menée que la précédente (et oui, on en a pris des niveaux !!!), laisse planer un doute sur la fiabilité d’Obar en raison de la métamorphose de ce dernier en un marchand nommé Shindar, l’un des hommes-rats faisant partie du commando de Slim, avant de pénétrer dans l’auberge du Geldenstag Rest pour y passer la nuit.

Leur second interlocuteur, un nain essayant de revendre des bijoux en métal inconnu, ne s’avère guère plus fiable que le premier. En effet, une discussion avec Helda, revenue de son village à cause d’évènements regrettables, apprend aux aventuriers que le métal n’est autre que de la « glace noire », et que son apparition a provoqué un changement de comportement notable dans la population de la vallée des Nains. Ce minerai étrange est apparu il y a environ un mois et sa découverte ainsi que son exploitation ont mené les nains à une guerre intestine. En effet Baerik Hamerstone, un renégat devenu complètement fou, accompagné d’adeptes, a attaqué et mis à sac la mine du clan dont l’oncle d’Helda, Stokely Silverstream est le chef. Elle a donc fui la vallée pour revenir vers Bryn Shader afin d’y demander assistance. Lors de cette discussion, les futurs pisteurs font la connaissance d’un jeune nain nommé Skene, qui propose de les mener à Aglonell. Rendez-vous est rapidement pris pour le lendemain matin, afin de rejoindre rapidement ce dernier, qui devrait les mener à la tanière des hommes-rats.

Le lendemain matin, après un déjeuner copieux pour les uns et une salade de tartes dans la gueule, préparée par un disciple d’Auril et ses acolytes, pour les autres ; les aventuriers se mettent en route pour le Cairn en empruntant la porte Est, où un attroupement anormal attire leur attention. En effet, quelques badauds se sont regroupés pour un cours improvisé d’ornithologie occasionné par la présence inattendue d’un dragon blanc, survolant la cité avant de disparaître en direction du Nord.

Sur le trajet, Skene apprend aux plus curieux que le chemin n’est pas des plus sûrs puisque deux tigres à dents de sabre ont été repérés dans la région. L’odorat développé de Luna lui permet également pendant la nuit de percevoir l’odeur d’un immense feu semblant provenir d’au-delà de la montagne, d’un endroit que Skene leur décrira comme étant le repère de créatures malfaisantes ayant attaqué le Valbise il y a une centaine d’année.

Le lendemain matin, la troupe de pisteurs ne tarde pas à mettre la main sur Aglonell qui les mène promptement au repère des hommes-rats que les aventuriers prennent d’assaut très discrètement.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » lun. 14 nov. 2016 11:32

Episode 15 : J’irai faire un tour du côté de chez … Slim

L’exploration du repère rapidement menée à bien, permet au groupe de sauveteurs de retrouver Duvessa détenue captive et gardée par un loup sanguinaire. Celle-ci explique à ses héros, qu’elle est retenue ici depuis 5 jours après un kidnapping orchestré très certainement par Vaelish. La découverte dans un coffre d’une lettre de Vaelish à Slim confirme les soupçons des enquêteurs ; le coffre contient également deux flasques d’un liquide poisseux et verdâtre ressemblant étrangement à la substance utilisée pour faire brûler l’entrepôt qu’ils gardaient il y a maintenant plusieurs jours. La rencontre de deux hommes-rats lors de cette séance de « dératisation » confirme aux combattants la sensibilité de ces derniers individus aux armes en argent.

Après une rapide discussion avec l’ancienne speaker, les aventuriers décident de mener Duvessa chez Spider à Bois Solitaire afin de l’y cacher le temps de mettre les choses au clair sur la situation géopolitique de Bryn Shader. L’heure tardive contraint néanmoins l’escorte à dresser un camp avant de pouvoir se mettre en route le lendemain.

Le sept du mois, en début d’après-midi, ils déposent Duvessa chez Spider, qui malgré quelques légères réticences accepte d’héberger l’ancienne dirigeante. Les aventuriers se remettent alors rapidement en route pour Bryn Shader afin d’y poursuivre leurs investigations. L’entrée en ville se déroule sans anicroche, la précédente notoriété de nos fugitifs semblant s’être dissipée aussi vite qu’elle était apparue. Les enquêteurs se séparent alors pour la nuit afin de glaner un maximum d’informations et apprennent que :
• la situation en ville ne s’est pas améliorée, le racket a augmenté et la garde ne fait plus rien pour l’empêcher. Certains marchands cherchent dès lors d’autres personnes pour les protéger, comme Cronn, le boucher de la porte est.
• des pirates ont fait leur apparition sur les principaux lacs des 10 cités et ont attaqué certaines d’entre elles, notamment Caer Dineval, Caer Konig et Easthaven. Quelques habitants de ces cités sont venus chercher refuge dans la cité tumultueuse.
• l’exploration en territoire nain n’a pas eu l’issue escomptée suite à l’attaque du contingent par des zombies affamés.
• l’assemblée votante de Bryn Shader, ayant élu le nouveau speaker, est constituée de plusieurs personnes dont Scramsax, Myrtle et le shériff.

Le lendemain, après un bref compte-rendu, les aventuriers décident de tendre une embuscade aux racketteurs en proposant à Cronn de s’infiltrer dans son commerce et d’attendre leur arrivée. Le manque de coordination et l’absence de Raqarim et Neeva, ne permet aux stratèges que de tuer Slim et de capturer l’un de ses acolytes ; le reste du groupe de malfrats, dont un homme rat, prenant leurs jambes à leur cou après la mort spectaculaire de leur chef, occis de justesse par le barde survolté.
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » lun. 28 nov. 2016 09:47

Episode 16 : La société, elle a que des problèmes … la société, elle a mauvaise haleine … la société

Pendant ce temps, en un autre quartier de Bryn Shader, Raqarim aperçoit un groupe de jeunes citadins s’en prenant au passants et renversant les étals des commerçants. N’écoutant que son courage, Raqarim décide de répondre hostilement aux interpellations des fauteurs de trouble qui ne tardent pas à lui faire part de leurs belliqueuses intentions. L’arrivée providentielle et inattendue de Neeva, pendant la joute quelque peu déséquilibrée, met rapidement un poing (oui la faute est faite exprès) final aux tergiversations. Après une fouille sommaire des cadavres, les agresseurs semblent tous être en possessions de colifichets en métal noir similaire à celui extrait des mines naines de la vallée.

Raqarim et Neeva rejoignent ensuite rapidement leurs compagnons sur le lieu du trépas de Slim. Ils décident alors de fouiller ensemble les cadavres à la recherche du même métal mais ne trouve que de l’or au grand désespoir de Luna. Après avoir essayé sans succès de suivre la piste des fuyards, les aventuriers reviennent sur le lieu du massacre et y rencontre le shériff, accompagné d’un petit contingent de ses gardes, entrain de faire le ménage. Une brève discussion avec ce dernier leur apprend qu’ils devront se méfier d’éventuelles représailles.

Les héros de la cité décident de se rendre au Geldenstag Rest pour y rencontrer Helda et lui proposer de l’accompagner dans la vallée de Nains pour y découvrir ce qui s’y trame exactement. Cette dernière est rapidement convaincue par les explorateurs émérites qu’ils sauront lui fournir protection lors de ce voyage. Rendez-vous est donc fixé le lendemain matin pour le départ.

Après une nuit revigorante et méritée, à l’aube du 9 Marpenoth 1485, Helda, Skeene, Bardak et les cinq fantastiques se mettent en route. Après quelques heures d’une marche vivifiante, pendant laquelle Helda faire part de son regret de la destitution de Duvessa, le groupe arrive au pied de la vallée où ils rencontrent des premiers signes ostentatoires d’hostilité. Une troupe de zombis les prend pour cible mais est rapidement exterminée. La progression à travers les chemins tortueux de l’exploitation naine se déroule sans encombre grâce aux conseils judicieux des autochtones. La découverte de la forge principale vide, silencieuse et vacillante confirme les craintes de chacun, il n’y a plus âme qui vive dans l’exploitation minière.

Les explorateurs commencent alors leur progression dans les tunnels du nexus qui ne s’avèrent pas si inoccupés qu’au premier abord …
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Tieu
Puck Dépressif
Messages : 57
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 18:14
Date de naissance : 05 mai 1983

Re: Journal d'un halfelin hors du commun (tome 2)

Message par Tieu » mer. 21 déc. 2016 09:43

Episode 17 : Zombieland

L’exploration des différents tunnels de l’exploitation révèle rapidement la présence d’une population plutôt inattendue. En effet une troupe de zombies nains peuple les différentes zones de cette ancienne cité florissante. La rencontre entre cette troupe et la cohorte, envoyée par Bryn Shader, s’étant soldé par une victoire naine, de frais zombis humains ont grossi les rangs des autochtones.

Lors de leurs différentes rixes les aventuriers rencontrent le seul survivant de l’expédition de Vaelish, un dénommé Paidrinor, transi de peur et n’ayant plus que pour seul obsession que de quitter la vallée et de rentrer chez lui. Il leur apprend que sa compagnie (mené par Baccha, une femme) a rencontré les nains habillés d’armure de métal noir ainsi que leur chef Baerick, de l’autre côté de la vallée. Ces derniers les avaient d’ailleurs avertis qu’ils ne trouveraient que mort et désolation sur ce flanc.

Au petit matin du 10 Marpenoth, après une nuit d’un repos nécessaire et revigorante dans la forge principale, Paidrinor salue la troupe qui s’enfonce à nouveau dans les profondeurs du nexus et quitte prestement la vallée pour tenter sa chance seul sur la route de Bryn Shader. Le groupe de braves découvre rapidement la tanière du mal incarné en un être étrange au visage décrépi par la mort-vivance. Une brève conversation avec cet ancien humain révèle qu’il cherche à récupérer son royaume et qu’il se nommait Akar Kessel, le célèbre magicien ayant vécu il y a un peu plus de 130 ans et possédant un cristal contrôlant les orcs et les trolls.

La brève conversation s’avère rapidement n’être qu’un stratagème pour gagner du temps pendant que ses deux araignées surplombent les importuns et fondent sur eux tel un oiseau sur sa proie. Le combat épique, auquel quelques zombies nains se joignent, se solde à nouveau par la victoire des héros méconnus du Valbise.

L’exploration de la partie Ouest de la vallée étant terminée, une rapide consultation avec Helda permet de décider de la suite des réjouissances : l’exploration de la partie Est peuplée par les nains en armure noire…
Tieu
Dimanche : D&D5 "Icewind Dale" de Vackipleur

Répondre

Retourner vers « D&D 5 "Icewind Dale" par Vackipleur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité