Saison 1 - Journal de Campagne

Image
angeldust
Pourfendeur Thyrien
Messages : 1413
Enregistré le : ven. 3 févr. 2012 11:10
Date de naissance : 05 déc. 1988

Saison 1 - Journal de Campagne

Message par angeldust » mer. 23 sept. 2015 12:00

Ici le résumé de chaque partie.
Mon site

MJ Qin (Campagne TianXia)
MJ Appel de Cthulhu (Campagne Les Masques de Nyarlathotep)
MJ Warhammer (La Campagne Impériale - Hammer of Fate)
PJ Pathfinder (L'éveil des Seigneurs des Runes)
MJ Vampire (Campagne "Géhenne" - "Le Faiseur de Pluie")
MJ SENS

angeldust
Pourfendeur Thyrien
Messages : 1413
Enregistré le : ven. 3 févr. 2012 11:10
Date de naissance : 05 déc. 1988

Re: Journal de Campagne

Message par angeldust » mer. 7 oct. 2015 17:53

De la part de Manon:
En ce soir du premier février, la pluie fait rage à la Nouvelle Orléans. Un jeune homme, élancé
et attrayant, se dirige en évitant tant bien que mal l'averse vers le Cross Road, le bar d'Eliot Daze, un
vieux de la vieille qui connait bien le quartier et les habitués de son bar à qui il sert toujours un
excellent Bourbon. Théodore Caufield s'installe donc à une table où il attend que quelques compères, Joy
Saylor et Black Sad, viennent le rejoindre après avoir offert une représentation jazzy plutôt appréciée. "Il
pleure dans le cœur de Théodore comme il pleut sur la ville"
sont les paroles qui animent ce début de
soirée. On noie son chagrin dans un verre de whisky et tente de réconforter Théodore de sa
déplaisante journée. Ainsi va la soirée, au rythme des verres qui s'entrechoquent et des allées et venues
d'Aimé, le serveur du Cross Road très apprécié et très dévoué.

Tard dans la nuit, Théodore reçoit un message de sa meilleure amie, Chloé Price, une journaliste
passionnée et obstinée. Elle doit le rejoindre au plus vite au bar, elle semble détenir des informations
croustillantes à en juger par son empressement. Mais la bande ne la verra jamais. Un crissement de
pneu, un cri de femme. Tout semble indiquer qu'elle a été enlevée à deux pas du bar sans que nos
compagnons n'aient pu faire quoique ce soit pour empêcher cet accident.
Une traque de la voiture étant impossible, le groupe décide pour les uns d'attendre la police
pour les prévenir de ce drame afin que les forces de l'ordre aient tous les atouts en main pour mener
l'enquête, pour les autres de se rentrer à l'appartement de Chloé : tous les indices sont les bienvenus !

L'appartement n'a souffert d'aucune effraction. Tout est rangé, comme à l'habitude de la jeune femme.
Un rapide coup d'œil dans la messagerie du téléphone et de l'ordinateur et l'équipe est déjà sur une
piste : le LN ou plutôt le Lady's night. Personne ne sait rien de ce club, mais l'équipe décide de s'y
rendre au complet en prenant soin avant de partir d'emporter l'ordinateur et un petit morceau de papier
qui dépassait de la poche d'un jean en train de sécher.

Devant le club, impossible de rentrer ! Après une nuit d'investigation au Cross Road,
le groupe d'amis arrive à mettre la main sur Ronald Smith qui
faisait partie d'une secte, les Elus de la nuit, secte très prisée de la Jet Set qui semble avoir attiré la curiosité journalistique de
Chloé. Ce drôle d'oiseau en apprend un peu plus aux amis de la disparue : le Lady's Night est tenu par
un oiseau de malheur : Francis Calage, un télé-évangéliste, qui utiliserait des techniques médiévales de
ponction du sang et de breuvages ancestraux pour guérir d'un divorce ou de la perte d'un emploi !

Par ailleurs, les membres de la secte semblent arborer un symbole cabalistique (d'origine alchimiste)
comme signe de distinction.

Alors que Smith délivre tout ce qu'il sait de cette secte et de cet éminent personnage, une brique
fracasse la vitre du salon de Smith mettant en alerte tous les assoiffés d'indices !
Mon site

MJ Qin (Campagne TianXia)
MJ Appel de Cthulhu (Campagne Les Masques de Nyarlathotep)
MJ Warhammer (La Campagne Impériale - Hammer of Fate)
PJ Pathfinder (L'éveil des Seigneurs des Runes)
MJ Vampire (Campagne "Géhenne" - "Le Faiseur de Pluie")
MJ SENS

Avatar du membre
Samash
BenScottiste obstiné
Messages : 472
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 14:53
Date de naissance : 01 févr. 1991

Re: Journal de Campagne

Message par Samash » mer. 21 oct. 2015 22:52

Alors que Ronald Smith commence a aborder ses connaissances autour des "Elus de la nuit", une brique vient fracasser la vitre du salon de l'appartement de ce dernier.

Quatre loubards pénètrent dans l'appartement de Ronald. L'un d'entre eux, dans une frénésie certaine, saisie son arme de poing, un Luger, et commence à tirer sur nos protagonistes. Eliot, Joy et Black Sad seront touchés. Ronald Smith, lancée par l'impulsion d'Aimé, essaye de prendre la fuite. L'un des agresseurs essayent de les stopper dans cette impulsion. Notons que Black Sad "doigt de fée" en profite pour dérober les clefs de la voiture d'Eliot.

Ce dernier, décidant de stopper net son assaillant, retrouve toute sa jeunesse et un frisson qu'il n'avait pas connu depuis longtemps commence à le parcourir. Passant en position de boxe, ce dernier commence son match face à son ennemi. Malheureusement, du fait de la douleur suite à l'impact et à son match, Eliot ne retrouve pas toutes ses sensations.

A la vue de Ronald et de la moitié des protagonistes s'enfuyant, deux des assaillants font marche arrière dans le but d'intercepter nos compagnons à l'entrée de l'immeuble.

Theodore, sautant sur l'occasion de cette mince perplexité, décide de fouiller la salle de bain afin de trouver de quoi se défendre, et surtout, de quoi protéger ses amis. Ce dernier y trouve un briquet et un aérosol. L'assaillant forcené n'ayant plus de cartouche et pendant qu'Eliot arrive finalement à se défaire de son adversaire, Theodore jaillit sur le forcené et propulse un jet de flamme sur le dit forcené.

Au même moment, après que Black Sad, Joy, Aimé et Ronald aient rejoint la voiture, Black Sad, volant en mains, décide de foncer dans la cour intérieure afin de récupérer Eliot et Theodore. Tout se passe alors dans une fraction de seconde, Theodore dans le coffre, Eliot pendant le volant, sous le sifflement des coups de feu. Eliot démontre alors toute sa dextérité au volant et en profite pour mettre à plat l'un des loubards.

Afin de soigner les blessés, nos protagonistes se rendent à l'hôpital le plus proche pour que les amis touchés, physiquement et moralement puissent être pris en charge. La police arrive alors sur les lieux et c'est Theodore qui se charge de prendre le premier contact avec Eric Ford, inspecteur en charge de l'affaire. Ce dernier interroge tout de même chacun des habitués du Crossroads qui lui dresse un portrait plein de vérité de ce qui vient de se passer.

Après avoir été soignés et/ou s'être reposés, Joy, Aimé, Black Sad, Eliot et Theodore retourne à leur QG, le Crossroads. Sirotant à leur habitude un verre de bourbon offert par Eliot et déposé par Aimé, nos protagonistes en profite pour interroger une dernière fois Ronald avant de le laisser s'envoler vers sa future destination. Plusieurs éléments ressortent de cet entretien :

-Pour pouvoir entrer dans le Lady's Night, , une carte de visite accompagnée du signe cabalistique peut être utilisée ;

-De plus, il est possible d'accéder au club en utilisant l'entrée d'un immeuble adjacent au club ;

- Pour assister aux prières telles que décrites par Ronald, un des videurs du club doit disposer des photos des participants ;

- Enfin, Francis Calage, membre éminent de la hype orléanaise, dispose d’un bateau, « The Liberty» où ce dernier organise des soirées plus privée.

Par la suite, nos protagonistes raccompagnent Ronald à la gare routière en lui demandant, sous les conseils d'Aimé, d’établir une nouvelle identité. Jack il sera, et travailler dans une ferme il devra.

Les habitués du bar décident alors d’aller enquêter à la Marina pour voir si The Liberty est à quai. Le navire classique orléanais étant à quai, et vide, Theodore, Black Sad et Aimé, décide d’aller explorer le bateau à la recherche d’indices sur la disparition de Chloé et sur le fait de peut être trouver un moyen de rejoindre les séances privées de Francis Calage. Joy et Eliot reste alors en retrait pour alerter nos trois compères si des individus venaient à s’approcher du bateau.

Sur le bateau, les portes sont bloquées par des lecteurs de cartes magnétiques, empêchant de ce fait, Black Sad et ses amis d'avancer. C'est à ce moment précis, pendant qu’Eliot essaye tant bien que mal d’expliquer à Joy les vertus des frites au bourbon, que des individus, les mêmes ayant agressé nos protagonistes s’approchent du bateau. Après avoir alerté nos pseudo "marins", nos amis s'écartent du bateau afin d'avoir une vue au loin des mouvements autour de ce dernier.

Après un certain temps, nos protagonistes aperçoivent Francis Calage, homme chic, à la coupe gominé et aux habits pourpre et noir. Ce dernier tient à son bras une femme plus âgée, mystérieuse. Après avoir rejoint le bateau, accosté par les fameux loubards, maintenant sous l'emprise de l'alcool, Francis Calage semble très mécontent.

Après quelques réflexions, Aimé décide d’appeler le numéro de l’évangéliste présumé afin d’avoir peut être une chance d'entrer en contact avec ce dernier dans le but de se rapprocher de Chloé.

Après cet épisode, nos aventuriers se rendent alors au Lady's Night et décident de se diviser en deux groupes.

Joy et Black Sad, duo sur scène comme dans le crime, passeront par l'immeuble adjacent, pendant qu'Eliot et Theodore suivront Aimé arborant son tatouage reproduisant le symbole cabalistique. Seul Aimé arrivera à entrer au sein du club. Theodore et Eliot décide alors de rejoindre nos musiciens afin d'accéder au club.

Pour pouvoir rejoindre Aimé, nos aventuriers doivent alors passer par les cuisines du Lady's Night. S'en suit certainement l'une des meilleures "interprétations" que la Nouvelle-Orléans est connue.

Nos amis entrent alors au sein du Lady's Night sur un rythme de trans-techno effréné. Une ambiance oppressante se fait alors ressentir et celle-ci s'amplifie chaque minute.

Après avoir exploré le club à la recherche de Chloé et identifié le videur disposant des photos, que Theodore n’a pas réussi à convaincre en montrant la carte fournie par Ronald, Un individu se prénommant Franck accoste d’un « Salut, Beau Gosse » Black Sad.

Aimé s’interpose alors entre les deux danseurs, Joy y suspectant une certaine jalousie. Nos amis, sentant une menace invisible, décide de quitter ce lieu de débauche que constitue le Lady's Night.

Après avoir démarré, Theodore distingue que la caméra semble retransmettre le départ de la voiture. Par mesure de précaution, ce dernier invite ses amis à passer la nuit chez lui, dans le but, premièrement de se reposer et, par la suite, d'établir une nouvelle stratégie.

Vers 5 heures du matin, le téléphone portable d’Aimé sonne. N'ayant pas décroché, ce dernier écoute sa messagerie. C’est l'inspecteur Ford. Ce dernier et demande à parler d’urgence à Eliot. Aimé le rappelle. Une terrible nouvelle vient d’arriver, il y a eu un incendie aux Crossroads, le bar du tenancier, fierté d’une vie, a sombré sous les flammes...
"Look at what she did to my Gibson - Only Lovers Left Alive"

Avatar du membre
Samash
BenScottiste obstiné
Messages : 472
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 14:53
Date de naissance : 01 févr. 1991

Re: Journal de Campagne

Message par Samash » jeu. 29 oct. 2015 22:16

Le Crossroads est parti sous les flammes. Eliot est sous le choc de la nouvelle. La fierté de sa vie a été réduite en fumée...

Spéculations et énigmes autour de la cause de cet acte criminel débutent auprès de nos amis. Eliot, accompagné de Theodore, décide de se rendre, la boule au ventre, au Crossroads, pour retrouver l'inspecteur Eric Ford. Pendant ce temps là, Joy, Black Sad et Aimé, restent en retrait afin d'intervenir rapidement si cela s'avèrerait nécessaire.

L'Inspecteur Eric Ford demande alors à Eliot, tout en lui faisant comprendre qu'il avait surement mis le nez là ou il ne fallait pas, une description totale de son enquête avec ses amis pour retrouver Chloé Price, la meilleure amie de Theodore. De plus, l'inspecteur recommande fortement qu'Eliot et Theodore soit placé sous protection policière. Ces derniers décident alors de falsifier les papiers et d'accepter la protection policière en vue de protéger leurs amis, qui, par la même occasion, se rendent chez Joy.

Après avoir découvert l'appartement de Joy, nos amis décompressent... Cependant, le fait que leurs amis soit dans une situation fâcheuse les poussent à intervenir. Theodore s'organise alors avec Joy dans le but d'échapper à la police, ce que feront Eliot et Theodore par la suite.

Nos amis décident alors d'aller explorer le Lady's Night de jour, dans le but de trouver des indices concernant la disparition de Chloé. Une ambiance calme et sinistre s'est installée au sein de la boite. Nos amis saisissent cette occasion dans le but d'explorer la cave souterraine, telle que mentionnée par Ronald Smith. Après être descendu, nos amis assistent à une sorte de rituel, présidé par une homme à la cape pourpre. Cette homme tient un couteau et semble prêt à sacrifier une femme sur un autel.

C'est alors qu'Aimé crie d'une manière désespéré un "Non" attirant l'attention sur lui et sur ses camarades. S'en suit alors une course poursuite au sein des escalier étroit entre les membres de la secte et nos compagnons. Aimé et Joy en feront notamment les frais. Ils seront cependant sauvé par Eliot, profitant de cette occasion pour envoyer un cocktail molotov sur les poursuivants.

Après que la porte ait été verrouillée, nos amis font face à Francis Calage et à ses sbires. Ce dernier dégage une aura certaine et présente deux belles canines. En plus de jouir de capacités surhumaines, Calage jouent avec nos compagnons, notamment Joy. Théodore, essayant de provoquer Calage dans le but de protéger Joy, est la victime de Calage. Ce dernier, après avoir mis à mal Aimé et relâché Joy, se jette au coup de Theodore et le vide de son sang. Alors qu'Aimé et Black Sad abattent un par un les sbires de Calage, Eliot arrive à la rescousse et dégage Calage du corps inconscient de Theodore. Eliot en subira les conséquences et sera grièvement blessé. C'est alors que Black Sad décide de mettre le feu au Lady's Night, entrainant une réaction de peur de Calage. Alors que ce dernier disparait, nos amis s'enfuient et retournent chez Joy. Ils ont maintenant la certitude que Calage détient Chloé, ce dernier y ayant fait allusion au sein du Lady's Night.

Malgré l'état des plus faibles d'entre eux, nos amis décident de se rendre sur The Liberty, afin de trouver des réponses, et dans l'espoir de peut être trouver Chloé. Nos amis décident alors de s'équiper de manière à répondre aux futures attaques dont ils seront les victimes. (Tazer, hache, pied de biche, pistolet simple).

Arrivés sur le Lady's Night, nos amis découvrent un groupe d'universitaire travaillant sur les photos des sites archéologiques pris en photo par Theodore. Joy identifie alors ce site comme étant la Tombe de Zacharie, monument situé dans la vallée du Cédron à Jérusalem, au pied du cimetière juif du mont des Oliviers.

Ne disposant toujours pas de la clé magnétique, Eliot décide de faire la courte échelle à Black Sad afin que ce dernier observe ce qui se cache derrière la fameuse porte. Surprise, Black Sad découvre Chloé. Cependant cette dernière semble endormie et en petite tenue.

Theodore fonce alors afin de la récupérer, empoignant le pied de biche emportée par Joy. Nos amis passent alors devant les universitaires, qui en profitent pour allumer une alarme secrète. Theodore assène alors une violent coup au responsable pendant que Black Sad taze les derniers opposants. La porte étant défoncée, nos amis récupèrent alors Chloé. Cette dernière est faible et présente de multiples morsures... les mêmes que l'on peut observer dans le coup de Theodore. Ce dernier, au sein de la chambre retenant captive Chloé, en profite pour récupérer une coupe de champagne remplie d'un liquide épais rouge.

Revenus chez Joy, Eliot, dans un premier temps, constate que le liquide au sein de la coupe n'est pas de l'alcool mais du sang. Theodore et Joy sont au chevet de Chloé, tandis qu'Aimé et Black Sad débutent une célébration vaudou dans le but de réveiller Chloé. C'est alors qu'apparait de nul part, Alexander, un grand homme barbu orné de multiples colliers, indiquant à nos amis que la célébration n'aidera pas Chloé...
"Look at what she did to my Gibson - Only Lovers Left Alive"

Avatar du membre
3choes
Elfe Solüniste Cobalien
Messages : 87
Enregistré le : lun. 30 juin 2014 11:11
Date de naissance : 03 janv. 1990

Re: Journal de Campagne

Message par 3choes » jeu. 5 nov. 2015 15:55

Si j'avais su où tout cela nous mènerait. Mais comment aurais-je pu le savoir ? Toute cette aventure n'eut été qu'une descente aux enfers, la promesse de ce chemin qui vous mène dans les ténèbres les plus sombres. Cette obscurité, je peux la sentir du bout de mes doigts engourdies. J'y plonge, glacé par l'étreinte de l'inéluctable, l'étreinte du néant, l'étreinte de la mort.
Alors que je sens la vie me quitter, je me demande alors qui était réellement cet homme, qui, alors que je me remettais de cette confrontation avec cette chose, cette horrible chose qu'est Francis Calage, est venu nous tendre une main amicale, la première depuis l'enlèvement de Chloé, si on exclu les forces de police. Il a dit d'appeler Alexander, et bien que son aide nous ait été fort utile, il n'était pas tout à fait honnête avec nous.
Quelle était sa relation avec Francis ? Qui était-il vraiment ? Ou plutôt, qu'était-il vraiment ? Je ne sais s'il s'agit de mon ultime sursaut de lucidité avant la fin, mais je sais qu'ils ne sont pas humains. Ma chaire me le souffle que trop. Il s'agit des mêmes frissons que lors de nos découvertes, ceux que l'on a quand la vérité s'impose à nos yeux aveugles, à notre compréhension biaisée par le mensonge et l'illusion.

Maintenant je comprends pourquoi il nous a dit de fuir, de nous cacher. Je comprends pourquoi il nous a proposé de nous cacher dans ce loft luxueux. Il avait raison, et c'est parce que nous avons été trop audacieux, que notre chute a été précipitée. Nous aurions dû rester enfermés dans ce loft, le temps que cette purge dont il parlait s'achève. Je me rends bien compte que même cette balade au cimetière avec Aimé aurait pu nous couter cher. Nous y avons croisé l'une de ces petites frappes qui nous ont attaqués chez Ronald. Je regrette de ne pas lui avoir réarrangé le portrait maintenant, d'autant plus qu'il a brûlé MON bar. Mais je ne pouvais pas mettre tout le monde en danger pour cela.

Puis il y a eu la visite de ces gens ; Les Joanes. Je ne sais pas ce qu'Alexander leur a fait, mais ils sont persuadés que leur loft est un motel. Théo m'a fait part de ce que lui avait dit leur petite. Je n'ose imaginer sa terreur et maintenant, je me trouve bien égoïste de ne pas leur avoir révélé la vérité. M'auraient-ils seulement cru ? D'après Théo, Alexander leur avait imposé sa volonté en les hypnotisant. De toute manière, cela n'a plus d'importance désormais. Même le réveil de Chloé n'a plus d'importance. Pourtant j'avais de l'espoir pour la petite. Merde, que lui ont-ils fait pour qu'elle se soit levée, amorphe. C'était comme si son âme avait quitté son corps, comme si toute volonté avait disparu chez elle.

Même les plans de ce maudit évangéliste n'ont plus d'importance. Je ne souhaite qu'une chose : sa mort. Un type comme lui est beaucoup trop dangereux pour vivre. Toutes ses recherches d'illuminés sur la lignée d'Eve. Il n'y a qu'un fanatique pour être obsédé par cela. Ce que Joy a trouvé était juste effrayant. Cette traduction de ce récit sur Caïn et son frère... ces arbres généalogiques parmi lesquels figurent leur nom à elle et à Chloé. Et toutes les autres, mortes, ou disparues. Toutes, sauf cette madame Dumeine. Cette sale garce. Nous aurions dû nous renseigner un peu plus sur elle avant de nous rendre chez-elle et découvrir qu'il s'agissait de cette femme qui accompagnait Francis le soir où nous avons tenté la première fois d'investiguer sur le Liberty.
Elle l'a appelé... et ce monstre... Oh mon dieu. Ce fut si rapide. Je n'ai rien pu faire. D'abord Aimé. Puis Théo et Blacky. Et enfin moi. Je donnerai tout pour oublier ce visage, dégoulinant au milieu du feu qui l'embrasait, enfonçant ses dents dans ma jugulaire.

J'espère que Joy a pu fuir. J'ai froid, mais je ne tremble pas. Non, je ne tremble plus. Est-ce donc cela mourir ?
"Quand on tire, on raconte pas sa vie !"

Avatar du membre
Puce
Satyre
Messages : 235
Enregistré le : lun. 26 oct. 2015 22:22
Date de naissance : 22 sept. 1989

Re: Journal de Campagne

Message par Puce » jeu. 12 nov. 2015 16:54

[table][tr][td]
Sexe, drogue et blues !
  • Chers lecteurs,

c'est une semaine bien compliquée qui a agitée notre bonne vieille Nouvelle-Orléans. Vous vous êtes barricadés chez vous et vous avez eu bien raison ! Car une vraie guerre des gangs a mis les rues de notre chère ville à feu et à sang. Nous avons eu le plaisir d'être intégrés dans une prestigieuse équipe d'investigation du commissariat du Quartier Français. Et nous avons suivi, pour vous, les événements au cœur du danger.

Les premiers pas de l'enquête se sont tout d'abord orientés vers le mystérieux pyromane qui avait déjà à son actif l'embrassement de deux établissements réputés : le Cross Roads puis le Lady's Night. Un groupe de cinq personnes constituaient les principaux suspects : Maria, Basile, William, Cesar et Sebastian. Il s'agirait d'une rivalité entre des habitués des deux bars. Toutefois, la piste est rapidement écartée car la clientèle diffère : l'un est un bar paisible de quartier où se produisent quelques groupes de blues, l'autre est une discothèque très sélecte.
[/td][td]
En épluchant les dossiers, le Lady's Night se révèle bien moins clean : nous trouvons le propriétaire de cette boîte mondaine dans les quartiers chauds de la Big Easy... dans un appartement imprégné d'une fumée que la décence ne nous permet pas de décrire, mais que nos lecteurs avisés auront identifiée. L'individu visiblement détendu ne colle pas à l'image du LN : une clientèle prestigieuse, une tenue des comptes irréprochable... Il n'en faut pas plus à vos fidèles enquêteurs pour comprendre la supercherie : l'homme est en fait le prête nom d'un plus gros bonnet !

Et le gros bonnet en question, qui projetait -quand même !- de liquider notre équipe d'investigation se sentant dérangé par l'enquête, n'était autre que Francis Calage, le célèbre télé-évangéliste, organisateur de soirées pour le moins étranges. Luxure, débauche et drogue semblent être l'apanage de l'irréprochable Lady's Night... Nous avons trouvé des documents l'impliquant dans un viol et de nombreuses tentatives d'homicides ! Personnage peu fréquentable et on ne peut plus dangereux qui s'est attiré les foudres d'un de ses compères dont nous ignorons à ce jour l'identité... Une guerre a en effet été déclenchée pour punir Calage, guerre autrement nommée la purge !

Des émeutes ont donc éclaté çà et là entre les deux bandes rivales... La ville a été le témoin de scènes chaotiques : passants malmenés, voitures brûlées, magasins vandalisés, échanges de tirs... On se serait cru le jour du jugement dernier, les quatre venant punir Calage de tous ses crimes !
[/td][td]
Nous profitons de cet article pour mettre à l'honneur la police de notre ville qui a essuyé de lourdes pertes. Les vandales ont investi les locaux du commissariat du Quartier Français et ont privé les honnêtes gens de leurs meilleurs agents en les arrosant de pluie de balle tels des bêtes sans dignité.

Les officiers qui faisaient partie de notre équipe d'investigation ont redoublé de courage et ont mis leur vie en péril pour protéger nos vies et celles des cinq amis du Cross Roads, victimes de Calage. C'est grâce à deux policiers, Bob Johnson et Remy Smith, que nous pouvons vous relater ces faits. On peut aisément dire qu'ils sont la fierté de la police : une prise de décision rapide, un sens du dévouement hors pair, des interrogatoires pertinents et un maniement de la voiture de service et des armes qui fait froid dans le dos ! Chers citoyens, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles !

NDLR : Les prénoms des victimes ont été modifiés pour assurer leur sécurité.

Votre fidèle serviteur, Y. North
[/td][/tr][/table]
"Give a man a mask and he will become his true self."

Nemrod
Chimère
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 24 mai 2007 01:00
Date de naissance : 07 oct. 1988

Re: Journal de Campagne

Message par Nemrod » mer. 18 nov. 2015 00:36

Prise de note de la séance du 17 Novembre 2015 : Le réveil


Les compères du crossroad se réveillent au milieu du parc au son de musique du mardi gras.
La décision commune est prise de retourner à l’appartement pour retrouver Chloé.
Alors que nous croisons un groupe d’étudiant aviné c’est à ce moment que Blacksad décide de fondre sur le quater back afin de se nourrir le laissant quasiment exsangue.
Blacksad va très rapidement regretter son geste avant de finalement reprendre ses esprits c’est alors que le père John Marlowe vient se débarrasser du cadavre et nous accueillera dans sa chapelle afin de répondre à nos questions sur notre nouvelle condition, après une demi-heure de prière. Alexander entrera dans la chapelle afin de venir nous chercher. Il nous conduira dans les beaux quartiers afin de nous enfermer dans une cave en attendant l’arrivée du prince dans la nuit prochaine.

Le père John Marlowe pratiquera un rituel des cendres du christ avant que nous rencontrions le prince, Aimé, Theodore et Eliott éprouve une peur panique à la vue de ce dernier.
Le prince nous demande de résumer ce qui nous est arrivé et demandera a Joy de retranscrire les documents et nous avons taché de débriefer et de nous décider sur l’emplacement de notre futur domaine. Nous allons passer à la morgue pour chopper des poches de sang afin de nous nourrir.

Et nous nous rendons chez les Joannes afin de retrouver Chloé Price qui est toujours inerte. Après des déboires avec les Joannes pour essayer de les jarter de leurs appartements. Nous décidons de nous rendre à mardi gras, afin de défiler et nous rencontrons Eric Ford fort bourrés qui semble-t-il a perdu sa plaque après 30 ans de de service et Theodore sous l’impulsion de la colère qui finit par tuer Éric par une plaque a la force démesuré. Nous récupérons les clefs, l’argent et son agenda, planquons le cadavre dans le coffre et nous dirigeons, Joy, Aimé et Blacksad vers l’appartement de Théodore. Nous avons un nom, Sarah Linderman, nous allons nous rapprocher de notre objectif, retrouver nos sires comme nous l’a ordonné le prince.

angeldust
Pourfendeur Thyrien
Messages : 1413
Enregistré le : ven. 3 févr. 2012 11:10
Date de naissance : 05 déc. 1988

Re: Journal de Campagne

Message par angeldust » mer. 2 déc. 2015 08:53

Mon site

MJ Qin (Campagne TianXia)
MJ Appel de Cthulhu (Campagne Les Masques de Nyarlathotep)
MJ Warhammer (La Campagne Impériale - Hammer of Fate)
PJ Pathfinder (L'éveil des Seigneurs des Runes)
MJ Vampire (Campagne "Géhenne" - "Le Faiseur de Pluie")
MJ SENS

Avatar du membre
Samash
BenScottiste obstiné
Messages : 472
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 14:53
Date de naissance : 01 févr. 1991

Re: Journal de Campagne

Message par Samash » sam. 5 déc. 2015 02:54

Les Cendres de la Pénitence III :


Maldonato fait face à nos amis, révolver à la main. « Vous avez outrepassé vos droits. Vous êtes dans dans un domaine qui ne vous appartient pas ». Eliot, protecteur, se place devant ses amis en essayant de calmer Maldonato en lui rappelant le but premier de son appel. Maldonato insiste cependant sur le fait que les nouveaux nés ont élus domicile sur son territoire et qu’ils auraient aussi chassé sur ce dernier. Aimé sent alors son cœur se serrer et prend la parole afin de mettre en avant le manque d’expérience du groupe, tout en essayant de flatter Maldonato. Ce dernier insensible, regarde Aimé d’un air condescendant. Malgré les efforts de Richard, Maldonato enchaine à nouveau sur le statut de nos nouveaux nés et demande aux nouveaux nés de payer le prix de leurs erreurs. A ce titre, Richard propose les informations sur Sarah Linderman. Maldonato souhaite alors visiter la cave de Theodore afin d'en discuter. Theodore l’incite à rentrer et nos compagnons se retrouve au sein de la cave froide et terne de Theodore.

Après avoir refermé la porte, Maldonato s’adosse contre elle. Du fait que les nouveaux nés ne disposent finalement d'aucune information sur Sarah Linderman, Maldonato propose alors de divulguer ces dernières. Le prix de la dette augmente. Theodore se propose pour payer la dette. Maldonato et Theodore acquiesce de cette dette en se serrant la main.

Après avoir fait les cent pas, nos amis posent leurs questions à Maldonato. Pourquoi ce dernier s’interesse t’il autant à Sarah Linderman ? Selon lui, Sarah Linderman, allié de Francis Calage, est la cause de la purge. Elle fait partie d’une faction distante et opposé à celle du prince Vidal. Par la suite, Maldonato s’empare d’un paquet de patte et explique le fonctionnement de la géopolitique vampirique du fait, selon lui, de l’innexperience « prononcé » des nouveaux nés lui faisant face.

Maldonato présente ainsi la Camarilla, faction ayant prêté allégeance au prince Vidal, le Sabbat, groupe acceptant la bête comme faisant partie intégrante de leur être, faction de Francis Calalge, ainsi que les non alignés, faction de Sarah Linderman. Maldonato explique alors que ces deux dernières factions se sont réunies, cause de la purge lancée par le prince Vidal.

Dans le but d'obtenir le plus d'informations possible à propos de leurs sire, Aimé et Theodore décide de montrer la photo du groupe que ce dernier a trouvé dans la derniere gallerie ou Sarah Linderman a exposé ces oeuvres. Maldonato reconnait certaines personnes dont Sarah Linderman. L’homme anachronique se prénomme Nathaniel, vampire ancré dans son époque, celle des plantations et de l’esclavage. Ce dernier vit reclus au sud-ouest de la N.O.

Moldonato pointe ensuite du doigt José Vasquez, vulgaire humain au service des non-alignés.

Ensuite, ce dernier pointe Marie, prostitué du quartier du Tremere, n'ayant jamais pratiqué le Vaudou. Maldonato lance un regard plein de vérité à Black Sad et Aimé. Ce dernier explique que la pratique du vaudou n'a pas sa place selon le Prince Vidal. Theodore essaye alors de rassurer Maldonato à ce sujet.

Black Sad, exaspéré par la façon dont Maldonato traite ses amis, demande si le schéma de Maldonato ne va pas se complexifier. Maldonato y repond par la positive. Maldonato explique aux nouveaux nés que le quartier français est détenu par un vampire très puissant, issu du Moyen-Age, Antoine de Savoy, qui selon lui, comploterait contre le prince.

Aimé insiste ensuite afin de pouvoir rester dans la cave. Maldonato accepte pour une semaine sous certaines conditions : L’interdiction de chasser et un droit de passage illimité. Ce dernier décidera un peu plus tard, du loyer…

Maldonato dévoile également l’objectif du Sabbat, le non respect de la mascarade. Les non alignés, quant à eux, se prennent pour les égos des humains, se prennent pour des hippies.

Black Sad demande alors à Maldonato comment Le clan du Prince Vidal protège la Camarilla. Maldonato pointe du doigt Aimé et indicte à Black Sad que son ami est un autodidacte en la matière et qu'il n'a qu'à lui demander.

Theodore, quant à lui, essaye d'obtenir plus d'information vis à vis de Nathaniel …Sans succès…La boussole pointe seulement au sud-ouest de la Nouvelle-Orléans, environnement plus que dangereux selon Maldonato.

Moldonato réclame ensuite ses dettes auprès de M. Caufield, auprès de Theodore Caufield, « l’orphelin, la vedette de notre petite société vampirique » comme l’indique Maldonato. Après avoir mis sa main sur l’épaule de Theodore. « Quel est la personne à laquelle tu tiens le plus ? » demande ce dernier, sourire sadique aux lèvres, plongé dans l'esprit de Theodore. Ce dernier, hypnotisé, répond alors sans hésitation : « Joy ».

Maldonato tend alors la main vers Joy et lui «propose » de lui accorder une danse. Cette dernière, sans pouvoir résister, rejoint alors Maldonato. Theodore, filet de bave aux lèvres ne bouge plus. Nos amis voient alors Maldonato, accompagné de Joy, quitter la cave de Theodore.

Black Sad tente alors désespérément d’arrêter Joy pour l’empêcher de partir avec Maldonato. Ce dernier, alors qu'il téléphone à Alexander, est interpellé par Black Sad. Il demande alors pourquoi Joy doit payer les dettes de Theodore ? Joy s’approche alors de Richard, rapide et déterminée, et lui assène un gifle : « Pars, laisse-nous » . « Joy Réveille toi, ce n’est pas toi, je ne te laisserai pas partir comme ça, c’est Theodore qui doit payer les dettes, tu n’as pas à payer ses pois cassés ». « Pars ». Joy se retourne ensuite et rejoint Maldonato. Affecté par la réaction de Joy, Black Sad reste transit.

Alors qu’Eliot essaye de secouer Theodore, toujours le filet de bave au coin des lèvres, Black Sad retourne dans la cave et se dirige droit vers ce dernier. Il plaque alors Theodore contre le mur : « Qu’est ce que tu as marchandé avec lui, qu’est ce qu’il se passe, pourquoi Joy paye tes dettes ?!?». Theodore, encore sous le choc, lui répond droit dans les yeux : « Il m’a demandé qu’elle était la personne à laquelle je tenais le plus dans cette pièce ». Black Sad ordonne alors à Theodore de faire tout ce qui est possible pour aller récupérer Joy. Aimé, se sentant coupable, soupire : « Black Sad arrête c’est ma faute… ». Theodore prends alors la parole : « Il a sondé mon esprit Richard, il m’a forcé à dire ce que je voulais pas dire, pourquoi crois-tu que je voulais prendre toutes les dettes pour moi ».

Fou de rage, Theodore prend ensuite un carton dans sa cave, le balance et s'agenouille. Ce dernier essaye de partir. Eliot, figure paternel de Theodore le retient et lui indique son souhait de traquer Maldonato. Theodore, malgré la sincérité d’Aimé se sent coupable. Black Sad transmet alors l'information qu'il a observé, à savoir que Maldonato et Alexander semble être de mèche. Eliot essaye alors de téléphoner à Alexander pour savoir dans quelle direction est partie Joy. Theodore en profite également pour réconforter Aimé.

Après cette longue soirée, Aimé demande à ses amis s’ils peuvent faire un tour au cimetière. Arrivé sur la tombe, Aimé et Richard se rapproche de la tombe de Marie Laveau. Aimé s’aperçoit que ses offrandes ont été accepté et rappelle à Black Sad le non gout du Prince Vidal pour le vaudou. Pendant sa prière, Aimé ressent une paix de l’esprit, une paix maternelle. Ce dernier, sourit, pendant que Black Sad, accompagne sa prière par une chanson. Le soleil se levant, Aimé, Black Sad, Eliot et Theodore retourne à la cave de ce dernier.

Après un début de sommeil, Aimé, Black Sad et Theodore ne sont pas réveillés d'une manière naturelle. En effet, plusieurs personnes tapent à la porte : « Ouvrez ! Ouvrez ! Police de la Nouvelle Orléans, cette cave est en perquisition, ouvrez ou nous allons entrez à la force ». La porte explose. La lumière du jour rentre dans la pièce. Cette dernière bloque Theodore, Richard et Aimé alors que Eliot semble pris d’un sommeil de plomb. Theodore essaye de transporter Eliott vers le mur, rien n’y fait.

Avec une magnifique roulade l’inspecteur Remi Smith entre en scène. Aimé essaye de le faire partir en invoquant la présence de Francis Calage serait dans la pièce. « On nous as dit de manière anonyme qu’il y avait des morts ici, et lui il a l’air bien mort » indique un policier en pointant du doigt Eliott. Theodore essaye vainement de parler à Rémi Smith, cependant ce dernier reconnaît Theodore et montre fièrement le mandat de perquisition. Theodore incite alors Remi Smith à venir près de lui afin d'insérer une idée au sein de son esprit. Rien ne fonction,e et ce dernier passe les menottes à Theodore. Les autres policiers tentent également de menotter Aimé et Black Sad. Aimé arrive à résister tandis que Black Sad se fait menotter. Eliot quant à lui ne bouge toujours pas…

Theodore passe alors les menottes autour de Rémi Smith et commence à boire au coup de Remi Smith. Ce dernier s’effondre au sol. Les policiers commencent alors à tirer sur Theodore. Une balle perdue fracasse la fenêtre. Aimé, Eliot et Theodore subissent le soleil et voient des cloques se former sur leurs peaux...

Alors qu' Eliot était plongé dans sa torpeur,ce dernier commence à sentir une vive douleur et voit les cloques se former sur son corps. Il ouvre les yeux. La bête prends le contrôle. D’une manière surnaturelle, il se jette comme un animal sur le policier en face de lui. Les restes du policier gisent encore dans la cave de Theodore...

Black Sad, voulant imiter le patron du feu Crossroad essaye de mordre le policier en face de lui. Cependant, il trébuche et s’étale de tout son long près des éclaircies de lumières. Des cloques se forment sur le dos de sa main, éclairée. Aimé essaye aussi de mettre à mal le policier en face de lui. Cependant, ce dernier est toujours terrifié par la lumière du jour. Theodore essaye alors de mordre l’assaillant de Black Sad, mais, toujours sous le choc des balles et de la lumière, trébuche sur le mur près de la porte.

La réponse des policiers ne se fait pas attendre. Un des policiers tire sur Aimé tandis que l’autre essaye de mettre un coup de boule à Théodore. Le premier rate et le second se retrouve, après avoir échoué, à la place de Theodore, contre le mur. Eliot essaye alors de protéger Aimé. La bête à pris le dessus et Eliot ne se contrôle plus.

Alors qu’un des policiers fuit, Richard essaye d’apporter son aide à Theodore. Cependant, ces derniers font face à un professionnel du karaté et de la Self Defense. Pendant qu’Aimé se débat, Théodore en profite pour insérer une idée dans l'esprit du policier en face de lui. Ce denier est maintenant un lapin. Le policier s’exécute, les deux dents en avant et commence à sautiller. Eliot, malgré son exposition à la lumière, se jette sur le dernier policier présent. Le direct du gauche d’Eliot fait mouche. Sa tête explose dans un afflux de sang. Black Sad, couteau en main, achève le dernier policier aux grandes oreilles.

L’horreur de la bataille se dissipe. « Putin il nous a balancé ce con » lance Théodore. Eliot pendant ce temps, s’abreuve à la gorge d’un des policiers. Black Sad fait de même en se nourrissant de l’inspecteur Rémi Smith. Aimé, quant à lui, refuse de se nourrir. Theodore prend alors les couvertures présente dans la cave afin de couvrir le flux de lumière.

Eliot, Richard, Theodore et Aimé cherche ensuite une solution pour s'enfuir de la cave. Aimé n’est pas rassuré par l’idée de se recouvrir de couverture afin de se protéger de la lumière du jour. Du fait de la fuite d’un des policiers et de la possibilité de la venue de renforts. Black Sad propose de déguerpir au plus vite.

Eliot, pris de conscience, se vautre contre le mur et regarde ses mains pleines de sang : « mon dieu mais qu’est ce que j’ai fais? ». « Tu n’avais pas le choix Eliot, On avait pas le choix » lance Théodore. « Tu nous as sauvé » continue Aimé. « Tu nous as tous sauvé » lance Richard. « On ne serait pas là si tu n’avais pas été là » conclut Theodore.

Pour Richard, « C’est cette enflure de Maldonato ». Theodore, quant à lui, s’inquiète du sort de Joy. Théodore exprime alors toute sa colère envers Maldonato. Théodore propose ensuite à Richard de rejoindre le château d’eau au sein de son immeuble. La porte étant crochetée, Black Sad, par une vitesse inouïe, disparaît, crochète la porte, et revient dans la cave, permettant à Aimé, Eliot et Theodore, après avoir fait les poches des policiers, de se diriger vers le château d'eau. Du bruit, des sirènes et des gyrophares prennent possession des lieux. Black Sad reste à l’afflux et écoute les rapports des policiers au niveau des cadavres. Le policier a fuit et a donné le signalement de Theodore, Richard, Aimé et Eliot. Ces derniers sont désormais des fugitifs. L’inspecteur Rémi Smith est mort. Nos amis décident alors d’attendre que la police quitte les lieux. Theodore propose alors de se rendre sur leur domaine. Le groupe acquiesce. Theodore confirme alors sa non confiance en Alexander. Le groupe est alors prêt à en découvre avec lui si ils le retrouvent dans leur nouvelle maison.

Aimé, Eliot, Black Sad et Theodore arrive alors devant la maison de type coloniale, à Terrytown. Aimé se propose pour faire le tour et regarder à travers chacune des fenêtres. Aimé aperçoit Joy, assise dans un fauteuil, les cheveux tombés raide devant elle. Aimé partage alors cette information avec le reste du groupe.Theodore se rue dans le salon à la rencontre de Joy.

Le manoir, plongé dans la pénombre, est figé dans le temps. Les meubles datent de deux siècles et au sol des tapis reflètent la flamboyance de l’époque ou ils ont été crées. Théodore arrive devant Joy. Cette dernière est assiste dans un fauteuil, une grosse couverture sur elle et les jambes plaquées contre son ventre. Joy a les paupières fermées. Théodore essaye alors de parler à Joy mais cette dernière ne fait que murmurer. Theodore ne comprend pas ce qui se passe, ne comprend pas ce que Maldonato a fait à Joy... Black Sad s’approche également de Joy, des traces de sang sont présentes sur son visage, des traces de pleurs ainsi que des traces autour de la bouche et autour des yeux. Eliot comprends tout de suite ce qui s'est passé. Les autres comprennent également.

Theodore s'empare alors de la chaise la plus proche de lui, la détruit, et monte à l’étage. Black Sad prend Joy dans ses bras et la serre tendrement. Il commence à chanter une des chansons du répertoire de Joy afin de la consoler : « Joy tu m’entends » ? Les murmures de Joy continuent. « Qu’est ce que ces salauds ont pu lui faire ? » demande Black Sad. « Ils lui ont arraché la langue…et les yeux... » répond Eliot. Black Sad tremble de rage, tout comme Eliot. Aimé est sous le choc.

Eliot se précipite dehors en direction du quartier français afin de traquer Maldonato. Aimé propose cependant à Eliot de trouver de la nourriture pour Joy. Joy acquiesce en levant le pouce. Eliot, soupire et fait demi tour afin de trouver de la nourriture pour Joy. Ce dernier lui ramènera un jeune étudiant trouvé près d'un arrêt de bus. Joy déchire alors la peau de l’étudiant et s’abreuve de ce dernier. Certains bleues, certaines contusions s’évaporent. Eliot récupère le jeune et le ramène, inconscient, là ou il l'a trouvé.

Joy se lève et se dirige vers l’étage. Black Sad souhaite l’aider mais Joy l'a refuse. Aimé murmure alors à l’oreille de Black Sad : « je crois qu’elle a envie d’un peu d’intimité ». Joy se dirige alors vers la source du bruit, vers Theodore. Theodore est au sol, les yeux en sang, les meubles explosées, d’une tristesse infinie. Joy essayant de se rapprochant de Theodore tombe par terre. Theodore s’avance et rattrape Joy. Les larmes de Théodore coulent sur le visage de Joy. Dans un murmure accompagné de Sanglot, Joy discerne les mots de Theodore : « Je suis désolé ». Joy serre Theodore dans ses bras, et Theodore lui rend cette étreinte tout en pleurant en sanglot. Theodore relève alors Joy et propose à cette dernière de descendre, la prenant par la main.

Black Sad assit au piano, caresse amoureusement ce dernier tout en restant muet. Eliot s’est isolé et joue avec le zippo récupéré sur un des policiers. Theodore installe Joy a coté de Black Sad et en profite pour la réconforter, la masser, la protéger. Joy mime un geste. Cette dernière souhaite trouver du papier afin de pouvoir communiquer. Black Sad lui tend alors du papier et un crayon.

Cette dernière demande alors si ses amis ont pu continuer la recherche des sires. Black Sad fait part des précédents éventements. Eliot en est affecté et Black Sad lui présente ses excuses. Theodore, quant à lui, exprime son désir de vengeance. Cependant, comme l’indique Joy… « La dette est payée ». Theodore propose alors à ses amis de laisser Joy se reposer et d’ensuite réfléchir au chemin à prendre. Theodore aimerait se rendre chez les Joannes pour régler quelque chose. Black Sad insiste pour que ce dernier reste, tout comme Joy. Theodore explique qu’il souhaite régler avec Chloé. Pour Joy et aux vues des événements, il est nécessaire d’aller récupérer Chloé. Cependant, cette dernière étant sur le territoire d’Alexander, Black Sad suppose que cette dernière est certainement maintenant un otage. Aimé, Black Sad, Eliot, Joy et Theodore décident alors de continuer la recherche envers les sires et se jurent vengeance auprès de Maldonato, ensemble.

Black Sad propose alors de se rendre à Tremere pour trouver Marie. Aimé aurait voulu récupérer plus d’information auprès de Nathaniel. Cependant, la solution « Marie » semble plus envisageable. De plus, Nathaniel est surement resté bloqué dans son époque, celle de l’esclavage…Pendant que Joy et Theodore reste au manoir, Aimé et Black Sad se dirigent alors vers le cimetière, dans l’espoir de trouver Marie, accompagné par Eliot, souhaitant faire des courses.

Aimé est sûr d’être dans la bonne direction pour trouver son sire. Inquiet par rapport à sa foi, ce dernier se confie cependant à Black Sad. Aimé inquiet par rapport à sa foi dans le vaudou se confie à Black Sad. Ce dernier en profite pour le rassurer et décident d’explorer Tremere ainsi que son cimetière.

Aimé sent une aura très forte vers la direction du cimetière. Arrivé sur place, Aimé et Black Sad observe une femme devant la tombe de Marie Laveau. Aimé s’adresse à cette dernière : « Vous avez reconnu ma prière ». Alors que Black Sad reste en retrait, une jeune femme, très maigre, la peau noir ébène, avec une intensité dans le regard malgré toute la fragilité que son corps dégage et habillé d'une manière assez suggestive, se jette dans les bras d’Aimé. Ce dernier fond en larme et la serre très fort dans ses bras. Une certaine émotion passe au travers du regard des deux protagonistes et Aimé embrasse alors Marie, avec dévotion. « Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te voir, grâce aux Loas tu es en vie ». Aimé à trouvé son sire, Marie.

Marie et Aimé invite Black Sad à les rejoindre. Marie demande alors où sont les autres nouveaux nés choisis par Sarah. Marie demande alors à Black Sad et à Aimé de se retrouve là ou elle se cache. Après avoir communiqué l’adresse à Eliot, ce dernier va chercher Theodore et Joy pour que tout le monde puisse rejoindre Aimé et son sire, Marie.

Arrivé sur place, bâtiment écroulé ayant succombé aux flammes, Marie se glisse sous un passage dans les décombres et invite Aimé, Black Sad, Eliot, Joy et Theodore à les rejoindre. La pièce centrale est a moitié brulée, en ruine et les murs sont effondrés. Au sol se trouve de nombreuses bougies allumées. Des meubles de fortunes accompagnent aussi la pièce, le tout dans une ambiance mystique et vaudou.

La conversation débute alors entre Marie et les nouveaux nés, notamment autour des sires restants. Marie ne les connaît que de vue et comme elle l’indique : « certains semblaient plus vindicatifs que d’autres ». Sarah Linderman est cependant le lien. Cette dernière est la protection de Marie et lui a proposé de participé à une expérience à travers la transformation d'Aimé. Sarah Linderman a demandé à Marie de transformer Aimé en échange de la protection d'un homme très puissant. De plus, les nouveaux nés seraient la clé d'une prophétie lié au livre de Nod.

Sarah Linderman pense que les écrits du livre de Nod sont vrais, que les signes de la géhenne, de la fin du monde pour les vampires, vont bientôt se manifester. D’après Sarah Linderman, la Géhenne apporterait la rédemption pour les vampires, une fin des vampires mais également une résurrection. Joy demande alors où se trouve Sarah Linderman. Marie indique que cette dernière se cache. Richard demande alors s’il est possible de la contacter. La seule information dont Marie a connaissance c'est qu'elles doivent se retrouver le jour de la Géhenne.

Theodore demande alors si le nom de Nathaniel évoque quelque chose à Marie. Ce nom parle effectivement à Marie. Cette dernière indique aux nouveaux nés que cette personne à participer aux festivités, aux transformations. Balck Sad, inquiet des répercussions que la précédente discussion avec Maldonato pourrait avoir vis à vis de Marie, lui indique que ce dernier a maintenant connaissance qu'elle est en vie. Marie rassure ce dernier en lui indiquant qu’avec l’accord passé avec Sarah, elle se trouve sous la protection d’Antoine de Savoy.

Aimé demande alors comment entrer en contact avec Antoine de Savoy. Marie indique que pour ce faire, il est nécessaire d'aller parler au père John Marrow.

Theodore demande alors ensuite à Marie depuis combien de temps elle a été transformée. Depuis 15 ans répond elle. Il lui demande également quelle est la place de Francis Calage. Marie indique dans un premier temps que Sarah ne l’appréciait pas beaucoup. Pourtant, en apprenant les plans de Sarah, Francis Calage a décidé de prendre part à l’expérimentation, à une des transformations. Aimé, Black Sad, Eliot, Joy et Theodore tombent sous le choc ( :shock: ). Francis Calage est l’un des sires. Theodore serre les poing très fort : « On est pas dans la merde ».

Pendant qu’Aimé reste avec Marie et que cette dernière assume son rôle de sire auprès de son enfant, les autres se demandent si il ne serait pas nécessaire d'aller récupérer Chloé. Ils proposent alors à Aimé de se retrouver au manoir afin de décider du chemin à suivre...
Modifié en dernier par Samash le sam. 12 déc. 2015 03:28, modifié 1 fois.
"Look at what she did to my Gibson - Only Lovers Left Alive"

Avatar du membre
Samash
BenScottiste obstiné
Messages : 472
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 14:53
Date de naissance : 01 févr. 1991

Re: Journal de Campagne

Message par Samash » sam. 12 déc. 2015 02:52

Les enfants de la nuit (I)

Théodore, après consultation du groupe, décide d’aller chercher Chloé chez les Joanes. Sur la route, son état d’esprit est nuancé et il ne sait toujours pas quelle sera sa réaction vis à vis de Chloé.

Pendant ce temps là, Joy et Black Sad décident d’aller faire les magasins, après s’être empressé de voler une voiture. Les deux compères de toujours se rendent alors en centre ville et forcent une petite boutique de vêtements. Joy demande alors à Black Sad de lui choisir des vêtements pratiques ainsi que des vêtements pour la mettre en valeur. Black Sad se refait également une garde robe, prend des vêtements pour ses amis et vole l’argent du magasin. Après cet épisode relooking, Black Sad et Joy se rendent chez l’antiquaire afin de voler la guitare que Black Sad avait repéré avec Aimé. Il en profite également pour voler des sabres anciens.

Eliot, de son coté, pragmatique, décide d’aller faire du repérage pour dénicher les futures proies pour les jours à venir.

Théodore arrive donc chez les Joanes et sonne à la porte. Alexander lui ouvre la porte. Au sein de l’appartement, Théodore reconnaît la voix du Prince Vidal. « Attendons-nous d’autres invités? » demande le Prince à Alexander. « Il s’agit de Théodore Caufield » lui répond Alexander. Théodore demande alors audience au Prince. Ce dernier l’invite. Dans la salle, quelques hommes du prince sont présents dont Maldonato, ainsi qu’une jeune femme, Pearl. Théodore s’agenouille afin de saluer le Prince Vidal. Assis en tailleur dans un coin, se trouve toute la famille Joanes. Le Prince invite alors Théodore à se nourrir auprès d'eux. Théodore s'exécute.

Vidal s’interroge alors sur la présence de Théodore. Ce dernier lui répond qu’il s’inquiète du sort de sa meilleure amie, Chloé Price. Coïncidence, le Prince et ses amis sont venus discuter affaire, à propos de Chloé. Cependant, cette dernière n’est toujours pas disposée à communiquer. Pearl, après un échange de regard avec le Prince, va chercher Chloé. Elle en profite pour lancer des regards aguicheurs à Théodore. Le Prince invite ensuite Théodore à prendre place auprès de lui. Théodore s’exécute.

Le Prince explique à Théodore que l’esprit de Chloé est enfoui dans son inconscient suite aux traitements que Francis Calage lui a fait subir. Le Conseil mis en place par le Prince, désireux de connaître le subconscient de Chloé, a décidé de faire de Chloé un vampire et demande à Théodore si il souhaite la transformer. Ce dernier rappelle alors le but de son requiem à Vidal. Il souhaite dans un premier temps ramener son sire et ensuite, si cela est nécessaire, transformer Chloé. Le Prince explique alors à Théodore qu’il souhaitait simplement mener une expérience. Le Prince laisse alors le destin de Chloé entre les mains de Théodore. Théodore refuse la proposition du Prince. Suite à ce refus, Pearl jubile et Maldonato lance des regards de défis à Théodore. Alexander reste froid et impassible. Le Prince invite alors Théodore à quitter les lieux. Après que Théodore soit sorti de l’appartement, Vidal demande à Alexander de sacrifier l’un des Joanes.

Après qu’Aimé soit rentré au manoir, Théodore en profite pour raconter la parenthèse politique dont il a été victime. Après avoir mentionné Pearl, Joy fronce les sourcils. Théodore en profite pour la rassurer tandis que Black Sad ne sait pas quoi penser de tout ça. Ensuite, Black Sad et Joy distribuent à leurs amis les vêtements volés dans la boutique. Aimé est fou de joie et ne perd pas un instant pour essayer toutes ses nouvelles tenues. Nos compagnons décident ensuite de se reposer le temps que Joy puisse se rétablir.

Pendant ce temps de repos, les enfants de la nuit évoquent la possibilité d’aller espionner les messes de minuit de John Marrow.

Eliot va profiter de ce temps de repos pour récupérer de ses blessures. Il en profite également pour aller courir la nuit afin de dompter et de comprendre ses nouvelles capacités vampiriques. Eliot remarque notamment des venues récurrentes de Bikers. Ces derniers, humains, stationnent et boivent des bières. De plus, pendant une de ses sorties, Eliot aperçoit une affiche d’un combat d’anciens boxeurs. Parmi les deux combattants se trouve l’un des anciens amis d’Eliot, un ancien compagnon de joute. Eliot en profite également pour se remettre à boxer et propose à qui le veut des séances de boxe. Cet entrainement sera suivi par Black Sad et Théodore. Le premier dans un but martial pour pouvoir se défendre et défendre ses amis, le second, pour apprendre à exprimer ses sentiments.

Joy, pendant ces deux semaines, ne va pas beaucoup sortir du manoir en vue de récupérer des sévices que Maldonato lui a infligé. Après que la langue de Joy est repoussée, Joy reprend ses activités vocales. Elle va également réparer toutes les blessures qu’Eliot infligera à Théodore et à Black Sad. Joy en profitera aussi pour se rapprocher Théodore et mieux comprendre ses sentiments. De plus, Lors d’une des nuits, Joy entend à la télé qu’une alerte enlèvement a été lancée par sa famille et que des colloques de scientifiques sont institués afin de comprendre l’origine du phénomène météorologique dans le ciel.

Black Sad, de son coté, va profiter de ce temps de repos pour se confier à Eliot vis à vis de ses excès de violence. En effet, ce dernier souhaite les canaliser. Il en profite également pour s’adonner à son vice, le cambriolage. Ce dernier cherche aussi à savoir comment sa grande mère se porte. Cette dernière est en grande peine et cherche à le joindre. Black Sad utilise alors ses connaissances occultes pour faire passer un message rassurant à sa grand-mère. Ce dernier rapporte également sa platine et les vinyles présents dans son appartement.

Théodore, pendant ce temps, va s’attarder à deux occupations. Dans un premier temps, Il va se consacrer au rétablissement de Joy et exprimer ses sentiments envers elle. Dans un second temps, il va en profiter pour s’adonner à la boxe avec Eliot et apprendre à communiquer ses sentiments. Après une forte séance, Théodore craque et évoque alors sa volonté de vouloir changer. Eliot lui conseille de se laisser aller. C’est alors que Théodore profite d’un manque d’attention et assène un crochet dans le ventre à Eliot d'un air coquin.

Aimé quant à lui, en profite pour se rapprocher de Joy. Il souhaite l’aider à mettre en valeur sa féminité après les sévices que cette dernière à subit. Aimé reste également en contact avec Marie, son sire et cherche alors à comprendre et à utiliser cette faculté. Ces notamment après la plupart de sorties nocturnes qu’Aimé s’entraine. Lors d’une nuit, Aimé observe dans ses rêves des scènes très violentes. Nuit après Nuit, Aimé cherche alors à savoir qui est cette personne. Après l’avoir identifié, Aimé raconte cette expérience aux autres. Ce dernier ayant du mal à s’exprimer, Théodore l’encourage à prendre la parole. Aimé partage alors son expérience. Aimé comprend qu’il aura surement à régler le problème lui même. Black Sad en profite également pour encourager Aimé à travailler sur cette nouvelle capacité vampirique en vue de faire passer un message à cette personne. Il lui demande également s’il peut essayer de transmettre un message à sa grand-mère. Aimé, très ému par la demande de Black Sad, lui indique qu’il s’en occupera dès que possible.

Eliot et Théodore vont ensuite observer les messes de minuit du Père Marrow. Theodore propose également à Eliot d’aller jeter un coup d’œil au fameux combat de boxe. En ce qui concerne les messes, ces dernières comportent un grand taux de participation vampirique. Pearl y est notamment présente et en profite pour faire des yeux sulfureux à Théodore. Le Père John Marrow serait apparemment quelqu’un de neutre cherchant à arrondir les angles tout en étant la passerelle entre le Prince, Antoine de Savoy et les autres vampires.

Après ce temps de repos, les nouveaux nés cherchent à retrouver Nathaniel, le sire anachronique. Après quelques recherches sur internet, ils trouvent un manoir à Jean Lafitte, à 45 minutes de la N.O. qui semble concorder avec les précédentes informations collectées. Aimé, Black Sad, Eliot, Joy et Théodore décident alors de se rendre dans ce manoir dans l’espoir de trouver Nathaniel.

Sur la route et après être passé près d’un camp rempli de caravanes, un pincement au cœur saisi les enfants de la nuit. Arrivé à la propriété et après avoir caché la voiture. Les nouveaux nés escaladent les grillages en direction du manoir Greenwood.

Pour ne pas froisser leur nouvel hôte, les nouveaux nés décident d’aller frapper à la porte. Après avoir toqué, un jeune garçon blême et livide, chaine au cou et aux pieds, apparaît devant eux et refuse de les faire entrer pour ne pas déranger le « maître ». Théodore tente alors de s’immiscer dans l’esprit du jeune homme mais échoue après s’être confronté à un mur mental. Alors qu’Aimé et Black Sad essaye de communiquer avec le jeune homme, César, les nouveaux nés passent en force. César demande alors sous quel nom il peut les annoncer. Eliot lui demande alors d’annoncer l’enfant de Nathaniel.

Nathaniel entre alors dans la pièce avec ses cheveux laqués, son air froid, sa barbe bien taillé et son air inhumain. Black Sad, terrifié par la puissance de Nathaniel, dégaine son sabre et s’en va pour l’attaquer. Sa célérité empêche ses amis de le retenir et Black Sad porte un coup à Nathaniel en plein torse, d’un coup violent et précis.

« ET C’EST COMME CA, COMME CELA QUE VOUS RESPECTEZ L’HOSPITALITÉ » indique Nathaniel. Les rictus de son visage se déforment, des vers apparaissent. Ce dernier fixe Black Sad d’un air très mauvais et brise son esprit. Nathaniel se retourne alors vers Aimé et Eliot et de sa main gauche tend la main vers la sortie. « JE NE VEUX PLUS VOUS VOIR ICI, SORTEZ DE MA MAISON ». Aimé acquiesce se rappelant de l’importance d’un sire pour comprendre son état vampirique. Au contraire, Eliot refuse catégoriquement. « VOUS AVEZ 10 PUTIN DE SECONDES POUR SORTIR DE CHEZ MOI » lance Nathaniel. Théodore évoque alors la raison de la transformation d’un nouveau né et convint Nathaniel de marchander les informations après qu’Eliot, sous les conseils de Théodore en vue de protéger ses amis, retourne au camping car accompagné de Black Sad et d’Aimé.

Nathaniel souhaite alors connaître la raison de la présence des nouveaux nés. Théodore lui explique que Nathaniel serait le sire de l’un d’entre eux. « Apparemment oui » répond Nathaniel. Ce dernier achète le silence des nouveaux nés pour une question. Théodore accepte et demande alors à Nathaniel qui est son enfant. Ce dernier lui répond que Sarah Linderman à apporté le corps de Joy et que ce dernier lui a « accordé la grâce » à travers un acte purement mécanique.

Nathaniel, en échange de la réponse au pourquoi de la transformation, demande à garder Black Sad. Théodore refuse et pointe le manque d’ambition et la peur de Nathaniel. Théodore est certain que Sarah Linderman a promis quelque chose à Nathaniel. Ce dernier raconte alors son histoire avec Sarah Linderman. S’il transforme Joy, Sarah Linderman tuera la personne que ce dernier déteste le plus. Nathaniel propose alors de donner plus d’informations contre la mort de la personne que Sarah Linderman devait tuer, ce qu'elle n'a pas fait.

Après des tentatives de propositions des deux cotés, Nathaniel souhaite marchander ses terres contre la mort de cette personne. Joy, exaspéré, refuse. Théodore met fin à la transaction et Nathaniel rit de l’influence de Joy sur Théodore. Théodore en profite cependant pour pointer la faiblesse de Nathaniel qui persiste à indiquer que cet acte de transformation n’était que mécanique.

Nathaniel souhaite avoir une preuve écrite du silence des nouveaux nés. Théodore propose alors à ce dernier de passer un contrat, un contrat de sang entre Nathaniel et Théodore. Les deux parties s’entendent sur les termes suivants : Le silence des nouveaux nés ; Revenir dans 23 jours ; Apporter du sang humain en preuve de bonne foi pour réparer l’acte de Black Sad. Théodore s’entaille la main et verse une goute de sang sur le papier.

De leur coté, Black Sad, Aimé et Eliot, sont de retour au camping car. Eliot s’inquiète pour Black Sad qui semble très affecté après son échange avec Nathaniel. Ce dernier est désolé d’avoir causé du tort à ses amis. Eliot le rassure et Black Sad en profite pour se confier à propos de son amie imaginaire, Wendy. Aimé, tout aussi inquiet, décide de passer une crème sur les bras de Black Sad, qui continue à se gratter d'une manière compulsive.

Pendant qu’ils sont entrain de discuter, une vielle camionnette s’approche du camping car. Deux jeunes amérindiens sortent du véhicule, accompagné d’un vieil homme et demande de l’aide au trio. Eliot prend l'initiative. Un des amérindiens questionne Black Sad et Aimé sur l’identité du propriétaire du manoir. Ces derniers nient la connaître.

C’est après avoir signé le contrat que Joy et Théodore entendent des coups de klaxon.

L’amérindien en face d’Aimé commence à se transformer en loup garou. Il sera suivi par son compère mais pas par le vieil homme. Black Sad cherche alors à protéger Aimé mais échoue et l’envoi loin derrière. Aimé en profite cependant pour tirer sur le vieil homme. Eliot, de son coté, laisse parler la bête en lui. Il touche la créature mais le coup ne semble pas faire broncher la bête. Pendant que le vieillard lance des incantations, les deux loups attaquent et touchent, respectivement, Eliot et Black Sad.

Théodore et Joy entendent ensuite les coups de feu. Théodore prend alors le bras de Joy et le duo commence à courir vers le camping car. Une quinzaine d’ombres débarque sur le manoir. Théodore et Joy contournent alors le manoir par les écuries. Une odeur infecte se dégage de cette écurie. Théodore observe le cadavre de nombreux esclaves…saignés à blanc…

Après avoir communiqué l’information à Joy, ces derniers se dirigent vers le camping car.
"Look at what she did to my Gibson - Only Lovers Left Alive"

Répondre

Retourner vers « Vampire le Requiem by Angeldust »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité