(OS) Les Rejetons de Maglubiyet [RP]

Image

Modérateurs : Gluth, Gluth

Répondre
Avatar du membre
Gluth
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 16:37
Date de naissance : 17 sept. 1986

(OS) Les Rejetons de Maglubiyet [RP]

Message par Gluth » dim. 4 sept. 2016 12:19

Prologue:
Image
Eauforte est une ville-relais fortifiée d'environ 2000 habitants, à l’extrême Nord-Ouest de Faerun. Les caravanes et les embarcations fluviales qui y passent ont, jusqu'alors, profité à un groupe de fielleux Gobelins et leur Roi. Éclatés par les peuples Elfes de la Haute Forêt, une raison mystérieuse réunie les clans de Gobelins sous la bannière du Grand chef Ogre, inquiétant les peuples libres et grands nobles de la région.


Image

Mais aujourd'hui, le Seigneur Ogre n'est plus. Beaucoup de questions restes en suspends, et sa mort, encore fraiche, reste inexplicable pour le peuple vert et leurs invités...
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Background des Personnages

- Snozr (Uri) : Gobelin, Voleur
Image
Appartenant à l'un des clans gobelin de Lolth, Snozr est invité, tout comme ses frères des "Lames noires", aux funérailles du Roi Ogre. Comme eux, il connait moult chemins menant vers les sous-terrains de l’Outre-terre dans la région. Coupe-jarret impulsif, ayant, de plus, le don de parler et comprendre la langue des araignées, Snozr est considéré comme le porte-parole du clan de Batt, chef des "Lames noires".

- Tsysshïï (Modibus) : Araignée, Tisseuse
Image
Tsysshïï, comme toutes les araignées, est une fidèle de Lloth. Pourtant, elle suis Crâânia depuis que celle-ci a désertée les royaumes d'Outreterre. Elle est maintenant sa plus fidèle alliée et deviens un bras droit exceptionnel pour la demi-orque. Rapide, silencieuse et discrète, Tsysshïï peut devenir impitoyable sur les champs de batailles et ses compétences naturelles seront indispensable à qui ne la titille pas trop.

- Jaajush (David): Gobelin, Shaman
Image
Du haut de ses 20 ans, Jaajush a passé le plus clair de sa vie en tant qu'animal de compagnie auprès d'un groupe de nomade Elfe. De cette emprise, Jaajush en a fait sa force et a ainsi acquis, sous le nez de ses geôliers, une grande intelligence et un savoir elfique inestimable.
Parlant et comprenant ainsi la langue des premiers nés, cela l'aida de justesse à sortir de sa captivité quand un groupe de Drow terrassa le camps de ses tortionnaires, le rendant libre de retrouver les siens.
Jaajush tire maintenant partie de ses connaissances en tant que "Grand Shaman" auprès d'un des clans fanatiques de Maglubiyet, mettant ainsi son service à un seigneur Ogre avant que ce dernier ne meurt.


- Crâânia "Sang-Noir" (Cyndoriae) : Demi-Orque, Maître de Guerre
Image
Fruit d'une relation forcée "Drow-Orque", cette demi-orque au sang d'elfe-noir en a vécues de belles. Usant de ses aptitudes raciales exceptionnelles, son excellente vue est un atout redoutable pour qui entend siffler les carreaux de son arbalète.
Ancienne membre d'un clan fanatique de la Maîtresse Noire "Lloth", elle quitta la moiteur des profondeurs souterraines après la perte de son compagnon Lodwïn, Drow et ancien chef du clan de "La Patte Noire". Vagabondant alors avec un petit groupe de fidèles de son défunt mari, chassant et arpentant le monde de la surface, son courage forgea ses aptitudes à l'art de la chasse.
Après un raid sur un camp de nomade Elfe où elle perdit beaucoup de ses Drows, la robuste Crâânia s'est liée d'amitié pour un "nabot vert" parlant l'Elfique. Alliés aux gobelins sous les derniers jours du Roi Ogre, plus rien ne semble aujourd'hui attacher la Demi-Orque et ses fidèles aux nabots du Bois Sud... à moins que....


- Ussuziup "Feu-et-Glace" (Thomas): Gnome, Magicien
Image
Infatigable parleur, Ussuziup est un gnome passé dans l'art de la sorcellerie et du mensonge. Ayant fait ses classes dans la grande école d'Alchimie d'Eauforte, celui qu'on appel "Feu-et-Glace" vend, à son temps libre, de précieux renseignements de la cité aux fielleux gobelins des alentours, souvent en échange de quelques ingrédients plus ou moins magiques.
La mort du gros Ogre arrivée jusqu'à ses oreilles, cette nouvelle signe bien plus que la simple fin de ses manigances...
et sa spécialisation de la magie élémentaire pourrais être démontrée d'ici-peu.
MJ : ONESHOT D&D4 (Dimanche)

"Les amis d'aujourd'hui peuvent devenir les ennemis de demain"

~S. Leonhart

Avatar du membre
Gluth
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 16:37
Date de naissance : 17 sept. 1986

Re: (OS) Les Rejetons de Maglubiyet [RP]

Message par Gluth » jeu. 29 sept. 2016 17:05

Résumé de la session 1 (25/09/2016)
Hrp : Merci à Srogath pour le partage de son discours.
Image

L'heure est au recueillement. Nombreux sont les camps alentours ayant répondus à l'appel. Les Lames Noires sont les premiers sur place, guidés par leur chef Batt. La mort fraiche du Roi Ogre reste inexpliquée. Sur son cadavre inerte, aucune blessure ne semble mortel, aucune trace de morsure, de brûlure ni de poison quelconque... rien n'explique pourquoi ce gros tas de muscles et de graisses se retrouve là, à cet instant, mort sur cette planche. Les questions sont nombreuses dans l'assemblée pendant que le nouveau Shaman de Bois Sud lance un discours des plus émouvant et inspiré, soulignant son charisme et sa force autant que la terreur qu'il inspira à ses ennemis:

"Si nous sommes réunis ici aujourd’hui, c’est pour célébrer la mort d’un grand ogre.
Un ogre impatient, colérique, sadique, puant…un vrai chef de guerre
Je me rappelle encore lorsqu’il à manger Frizik par erreur en le confondant avec du pudding à la menthe…
Merci à tous d’être présent aujourd’hui, il aurait pris plaisir à s’empiffrer à vos coté.
Il a su nous rallier à sa cause quel que soit nos origines gobelins, orc, gnomes et autres créatures hideuses. Nous avons tous faillis mourir de nombreuses fois selon sa volonté et ce qui nous à unis.
Il nous a appris tellement de chose : toi Snozr tu as appris à esquiver….toi Ussuziup tu as appris à encaisser….
Grace à lui nous avons pu piller caravanes et embarcation avec une motivation renouvelée, tous les clans n’ont pas la chance d’avoir un chef plus effrayant que l’adversaire.
Mais la vie est comme un papillon qui virevolte doucement auprès d’un mage… juste avant de se prendre une boule de feu en plein tête….
Tu été encore jeune, mais la mort est venue t’arracher à notre monde dans un grand BOUM totalement inexpliqué….éparpillant différents morceaux de ton corps aux quatre coins du campement.
Mais sache que tu resteras à jamais dans nos mémoires….et comme tu me l’as confiés dans tes derniers instants juste avant ta mort….j’accomplirais ta dernière volonté….nous rallierons les troupes pour étendre le chaos et la destruction….et détruire ces maudits elfes.
Envole toi esprit puisse tu la haut, savourer le combat pour toujours….
Appel d’un esprit du loup pour hurler à la lune !"


Beaucoup ont encore en tête le massacre octroyé à Llorkh, une petite bourgade paysanne à l'Ouest de la rivière.
A peine le Shaman termine t'il son discours que quelques gobelins prolifèrent ouvertement des jugements et insultes envers les invités. Surpris de ces remarques sans fondements, le groupe de Drows commençait pourtant à bien s’intégrer à cette section gobeline de la Haute Forêt.
Sentant la une belle occasion, l'un des membres des gobelins des "Lames Noires", Snorz, en profita pour se faufiler dans la tente du Roi. L'odeur insoutenable ne permettant pas une fouille approfondie du lieu, ce dernier ressortit seulement avec une couronne imposante de feu le roi de Bois Sud.

Jaajush tentant de calmer les esprits, il parait inévitable que ceux des dieux et des morts sont beaucoup plus à son écoute que ceux bien vivant de son peuple. Sur le qui-vive, les Drows finirent par devoir se défendre contre la charge gobeline. Aidés par un allié inattendu, la retraite fût possible pour un petit groupe de cette étrange assemblée. La demi-Orque Crâânia dut abandonner sa troupe pour maintenir le clan des furieux gobelins à distance.
Sous les ordres de son chef Batt, Snorz emmena alors Crâânia et sa coéquipière à huit pattes vers le Nord.
Voyant également l'occasion de décamper d'ici, le marchand Gnome leur emboîta le pas pour sauver sa vie, étant lui aussi un étranger aux yeux des gobelins locaux. Une flèche se fichant dans sa fesse droite le confirma aussitôt. Le shaman quant à lui, ne sachant où se mettre et pris entre deux feux, courut sans réfléchir aux basques du gnome. Sa sauveuse s'éloignant de cette zone de guerre, son instinct l'incita à suivre Crâânia plutôt que de rester là, avec ses congénères devenus peut accueillant du jour au lendemain...

Le coupe-jarret ne dément en rien la réputation de son clan. Très professionnel, celui-ci les fait sortir du marais forestier sans mal et très vite.
Ayant un peu d'avance sur leurs poursuivant, tous se mettent d'accord pour tendre un piège aux gobelins à leurs trousses. Le gnome Ussuziup fait alors part de ses compétences assez surprenantes pour un être si petit fréquentant les "bonnes gens". Tous se mettent en place pour accueillir leurs anciens hôtes. La lame noire a tout de même un peu de mal à grimper sur un arbre, les premières branches étant assez hautes. Mais à peine le temps d'ajuster les dernières formations que les poursuivants montrent déjà le bout de leurs pustules.
Aussitôt, la mine inquiète du gnome laisse place à un visage effrayant, se tenant en face de la petite troupe de peaux vertes. Ses mains luisent alors d'une lueur bleuté avant qu'une vague froide en sorte des paumes de ses mains et gèle le terrain sous les pieds des guerriers gobelins. Tous tombent à la renverse, deux d'entre eux finissent avec les jambes gelées... qui cèdent et cassent aussitôt sous le poids du reste de leur corps. Malheureusement, Snorz est aussi touché et tombe également sur le sol glacé.
Trois gobelins échappent à la vigilance du gnome, contournant le piège par l'Ouest et tombant nez-à-nez avec une tête familière : leur Shaman. Ce dernier leur faisant comprendre qu'il n'est en rien avec eux, réussit à avoir un peu de répit pour faire appel à une aide éphémère, prenant la forme brumeuse d'un crapaud.

Le combat fut tout de même rude malgré la piste glissante. Après quelques tentatives à stabiliser ses tires sur les cibles en perpétuel tentative d'équilibre, la demi-orque parvint à faire mouche et tuer un premier gobelin. Le gnome Ussuziup, tout en maintenant la zone glaçante, parvint à tuer sans mal un gobelin ayant échappé à son piège et voulant en finir avec le magicien. L’apparition du crapaud permit à son invoqueur de se téléporter auprès de lui et de se joindre à la bataille en tentant d'éliminer un archer. Ce dernier esquive les coups du Shaman malgré la prise en tenaille évidente, parvint à ce que la dague, lui étant destinée, touche l'imposant crapaud et finisse par le faire disparaitre. Tout un coup, la zone glacée deviens soudainement en flamme, mettant feu aux vêtements de deux gobelins sur la piste gelée. L'un deux succombe alors a ce nouveau sort du magicien.
L'Araignée, quand à elle, bondit sur l'un des gobelins encore au sol et s'y accroche férocement pour empêcher celui-ci de se lever. Tentant alors d'en finir, le gobelin se débat assez pour s'en défaire et se relever. Le couteau pointé vers l'araignée, il s'apprête alors à tuer Tsysshïï quand.... un carreau se fiche entre ses deux yeux.
Le guide malchanceux tente de se relever, voyant un archer le tenant en joue. Malheureusement, Snorz glisse de nouveau, sur l'une de ses dagues, mais parviens à envoyer la seconde dans le bras de son agresseur. Entendant le Shaman en difficulté, Ussuziup met un point d'honneur au harceleur en lui envoyant un rayon de givre bien placé. Le voleur finit par se lever et parvint à se déferre du dernier, non sans mal, terminant alors le combat en soignant ses plaies ouvertes.
Ce piège tendu fut une réussite assez longue et amère.

Image

Les cris d'autres gobelins se faisant de nouveau entendre, il était tant de filer. Aucun mort n'est à déplorer, mais s'attarder dans les parages serait une mauvaise idée, vu l'état de certains. Le gnome, assez fier de la démonstration de ses pouvoirs, aurait bien continué à en découdre avec eux, histoire d'aller voir un peu du côté ouest, là où le squelette d'un homme sacrifié domine les environs.
Il fallait se hâter. La rivière au loin sembla alors une bonne idée pour tenter de cacher leurs traces et la direction prise. Marchant alors dans et aux abords de la rivière, la marche fut longue et éprouvante, mais les railleries et insultes gobelines disparurent au loin, derrière le groupe d'infortunés... et laissèrent place peu de temps après au son guttural d'un chant, comme celle que l'on peut entendre dans les tavernes citadines des citées humaines. Rien d'inquiétant en somme... si ce n'est un rayon de soleil étrange provenant des cieux et semblant éclairé l'origine de cette chanson à boire.
MJ : ONESHOT D&D4 (Dimanche)

"Les amis d'aujourd'hui peuvent devenir les ennemis de demain"

~S. Leonhart

Avatar du membre
Gluth
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 16:37
Date de naissance : 17 sept. 1986

Re: (OS) Les Rejetons de Maglubiyet [RP]

Message par Gluth » dim. 2 oct. 2016 23:52

Résumé de la session 2 (02/10/2016)
Image

Se pensant quelques instants à l'abri du danger, le groupe hétéroclite prit le temps de bien réfléchir afin franchir un nouvel obstacle. La rivière déboucha sur une cascade dont le débit forma un petit lac assez profond. Les falaises, pourtant haute que d'à peine quatre mètres, semblèrent réellement infranchissables pour les deux gobelins et le gnome. Lasse de réfléchir à comment leur faire contourner les butes rocheuses, l'araignée prit les devants et montra l'exemple. M'enfin, ce n'était pas comme si elle le faisait tous les jours !
Aidé par la demi-orque et l'araignée, Snorz grimpa sans mal pendant que le gnome Ussuziup tenta de le faire sans aide, grâce à l'un de ses sorts. Trop confiant en ses derniers, l'enchantement envoya son lanceur directement dans le lac. Première malchance de ces dernières vingt-quatre heures qui faillit faire de lui un gnome noyé si le Shaman n'était pas intervenu, l'esprit crapaud répondant favorablement à l'appel malgré le précédent fiasco. Trempé, le magicien alchimiste grimpa, exténué, avec l'aide de Crâânia et de sa fidèle acolyte à huit pattes.
Une fois les derniers membres sur la corniche verdoyante, trois paires d'yeux s'étaient tournées vers l'araignée et ses comparses. Le chant se tue bien plus tôt et la fumée d'un feu de camp semblait bien loin dans la tête de Tsyshïï.

Image

Trois lapins fraichement capturés et entamés se posèrent lentement sur le sol. Là, un elfe, un homme en armure et une petite femme encapuchonnée se dressèrent sous la surprise, ne sachant comment accueillir cette liaison raciale totalement improbable. L'elfe saisit son arc et le bandât tout en s'avançant vers le groupe, très méfiant et alerte aux moindre gestes de chaque personnages en face de lui.
"Que faites-vous ici ? Faites demi-tour avec votre araignée et vos gobelins !"
S'apprêtant à recevoir une réponse de n'importe qui, ce dernier fût surpris, au point de perdre l'équilibre, quand l'araignée lui eut adressé un long sifflement... elfique !
"Nous cherchons à fuir un groupe de gobelins. Le Roi Ogre est mort et son clan est à nos trousses."
Sous les paroles de la créature et se reprenant, l'archer elfe la tient en joue avant de lâcher sa flèche à quelques centimètres d'elle, sans doute en guise d'avertissement.
"Vous ne semblez pas vous apercevoir que vous êtes entourées de gobelins ! Vous savez ce qu'il en coûte à ceux se fichant de nous ?!"
Suspicieuse de la présence du petit marchand alchimiste, l'Halfelinne fit part à son complice aux oreilles pointues de la présence de ce dernier. Il faut dire qu'Ussuziup "Feu et Glace" est une tête connue de la région, pour peu qu'on entende ses exploits dans les villes socialement bonnes. Celle-là en tout cas semble très inhospitalière dès la vue du dit personnage. Sans pouvoir se contenir, une dague vole et égratigne le gnome, soulignant sa haine envers lui. Crâânia, n'acceptant pas de se faire insultée d'orque, tenta tout de même de faire preuve de diplomatie et trouva une oreille attentive auprès de l'elfe, mais fut coupée dans ses paroles par une ruse du Shaman qui marchait souvent.

Jaajush pointa donc une direction au hasard pour détourner l'attention, mais désigna malencontreusement un groupe de gobelin sur l'autre rive. Se sentant effectivement pris en embuscade par deux groupes ennemis, l'elfe, l'halfelinne et le paladin passèrent à l'offensive. Tsyshïï esquiva une nouvelle flèche et ne tarda pas à se défendre en lançant une de ses toiles, engluant l'archer et la voleuse, immédiatement suivie par Ussuziup qui lança un rayon givrant touchant la petite femme de plein fouet !
Crâânia profite de sa distance avec les gobelins du Bois Sud afin de mettre fin au harcèlement des archers verts pendant que Jaajush fit attaquer l'esprit du coin sur le reste.
Cependant, pris en flagrant délie de vole, Snorz se fit tirer vers le feu de camp par l'elfe, mais parviens à esquiver l'atterrissage brûlant.

Le carnage venant de toute part et même de son propre groupe, il ne fallut pas très longtemps pour que l'elfe termine le corps inerte sur le sol. Le magicien manqua de bruler son comparse au totem. Totem qui d'ailleurs, finit par se coincer dans le joli minois de la voleuse. Grandement aider par les coups du paladin, les gobelins du Bois Sud trépassèrent également assez vite sous les coups et les carreaux. Il ne resta alors plus que l'homme en armure à vaincre. Mais genoux et arme à terre, le paladin se rendit et attendit sa sentence. Sentence qu'il ne comprit pas. Sans attendre un sort plus expéditif, il reprit son épée et pris ses jambes à son cou dès la première occasion.

Enfin tranquille, Crâânia ramassa quelques carreaux et petites flèches tandis que Snorz trouva des herbes et des pièces d'or sur l'elfe. Jaajush finit avec la cape de l'Halfelinne sur le dos tandis qu'Ussuziup fut, depuis longtemps, focalisé sur la couverture dans la barque laissée à leur bonne grâce, ne pensant qu'à se sêcher de sa mésaventure sous la cascade.
Pas très rassuré de monter à bord d'une barque, Tsysshïï accepta avec réticence d'être à bord, de la place étant laissée par Jaajush, qui lui se joncha sur l'esprit crapaud. Après presque deux bonnes heures à suivre la rivière de plus en plus profonde, le gobelin des Lames Noires signa la fin de la traversée une fois dans les gorges des Pics Gris. L'accostage dans la crique fut sans encombre, mais signa le début d'une marche longue et certainement bientôt éprouvante pour tous... du moins tous... sauf sans doute l'araignée.

A peine les premiers pas sur la route montagneuse furent franchis qu'un halètement, puis un hurlement de loup, se fit entendre. Pensant à une bête fatiguée, le groupe continua son avancée, mais se retrouva tout un coup encerclé par des elfes encapuchonnés, dont l'un fut accompagné d'un loup... le flattant d'avoir donné l'alerte.
MJ : ONESHOT D&D4 (Dimanche)

"Les amis d'aujourd'hui peuvent devenir les ennemis de demain"

~S. Leonhart

Avatar du membre
Gluth
Pégase
Messages : 190
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 16:37
Date de naissance : 17 sept. 1986

Re: (OS) Les Rejetons de Maglubiyet [RP]

Message par Gluth » mar. 18 oct. 2016 15:35

Résumé de la session 3 (16/10/2016)
Image

L'animosité des elfes envers les intrus fut très palpable, même pour qui comprenait le langage des elfes. Ce n'étais pas les premiers gobelins qu'ils voyaient et la présence de la demi-Drow n'y changea rien.
Tsysshïï et Snorz n'attendirent pas plus longtemps pour se cacher dans l'ombre des rochers tandis qu'Ussuziup lança les hostilités vers l'elfe et son loup. La pierre devint alors glaçante et recouverte de givre si bien que, très vite, les deux adversaires se retrouvèrent à terre, glissant sur ce sol soudainement gelé. Crâânia comprit très vite qu'une nouvelle fois, la discussion n'était plus possible, et décocha un carreau vers l'un des autres rangers aux longues oreilles et fit mouche. Le second ranger, lui, vit la dangerosité du gobelin chaman et lui tira une flèche d'une précision incroyable. Touché en plein estomac, Jaajush se retrouva immédiatement à terre, comptant sur l'esprit Crapaud pour se venger des agresseurs.
Les coups furent bien placés dans les deux camps, mais grâce aux carreaux bien placés de la demi-drow, deux elfes, l'un toujours à terre, ne mirent pas longtemps à succomber sous les carreaux, les sorts et les lames, non sans avoir mit fin à l’apparition du Crapaud du chaman.
Ussuziup mis fin aux glapissements du loup par un autre sort givrant tandis que Jaajush finit par se venger du dernier, grâce à l’apparition d'une nuée éclatante de papillons elfiques.

Combat éreintant pour un maigre butin. L'araignée eut tout de même la décence de déboutonner deux capes elfiques et de s'en prémunir. Attifé comme... un araignée encapuchonnée, Tsysshïï partit en éclaireuse en cas d'une nouvelle surprise de ce genre.
Un coup en monté, et un autre en descente, la marche devint vite fatigante. Après un énième lacet sinueux, d'étranges échos résonnèrent autour des randonneurs hétéroclite. Des cris et des bruits de batailles intriguèrent l'araignée, si bien qu'elle dégringola de sa parois rocheuse. Le reste de son groupe, lui, se trouva devant une toile robuste, résistante à la moindre tentative de la couper. Crâânia et Jaajush prélevèrent quelques échantillons de la substance suintante de la toile avant qu'Ussuziup puisse tenté de cramer tout cela, en vain. Le chemin se trouvant derrière était définitivement infranchissable... du moins, avant que TsyshïÏ ne découvre un étroit passage à quelques mètres plus aux sud.

L'éclaireuse encapuchonnée est vite rejoins par le chaman, qui a put faire une nouvelle fois appel au Crapaud fantomatique. Surplombant les alentours, une bataille fit bien rage plus loin en contre-bas. Un nouvel obstacle risqua tout de même de bloquer la progression des autres : juste sous eux, trois archers elfes vide leurs carquois sur des guerriers gobelins, tout de noirs vêtus.
La substance de la toile ayant prouvé sa résistance de combustion face aux flammes, le gobelin descendit de son crapaud et se servit de sa dague pour l’enflammé pendant que Tsyshïï rata un coup de bluff évident. Tentant une prouesse des plus héroïques, une couverture enflammée vola en direction de l'elfe le plus proche... qui esquiva aisément l’atterrissage de l'objet d'un pas de côté. Les intentions furent alors très clair et les trois elfes se détournèrent de la bataille pour s'occuper de cette nouvelle menace.

L'araignée voulut fondre sur ce ranger habille mais il le fut un peut trop à ses yeux, l'esquiva tout aussi aisément que la couverture tout en lâchant son arc pour se munir d'une petite épée dont il usa pour repoussé la bestiole. Le second archer visa le chaman et toucha la grenouille tandis que le troisième fut surpris par un carreau venant du nord. Le combat fut de nouveau long et difficile.
Tout un coup, un bruit effroyable se fit entendre à quelques mètres plus en hauteur. Crâânia eut tout juste le temps d'esquiver une pierre lisse et sphérique qui se dirigea sur elle. Cette boule de roche put ainsi continuée sa descente, surprenant l'elfe en prise avec la demi-drow et qui n'eut pas le temps de prévenir ses collègues. La boule prenant de la vitesse, elle percuta l'un des archers de plein fouet, l'envoya en contre-bas à une vitesse tout aussi vertigineuse. Profitant de ce drôle effet de surprise, l'araignée et le chaman eurent le pas sur le ranger, bien que Jaajush se retrouva une nouvelle fois plié en deux de douleur. Le dernier elfe en profita pour se mettre à l’abri de l’arbalétrière. Après quelques esquive, le retour du gnome mis fin à sa planque.
Le groupe profita du combat continuant de faire rage plus loin pour se soigner et mettre une nouvelle fois à jour leur inventaire. Le butin fut encore plus maigre que précédemment.

L'écho du rocher infernale attira tout de même la curiosité d'autres créatures : En surplomb sur un rocher, quatre araignées observèrent l'étrange groupe.

Image
MJ : ONESHOT D&D4 (Dimanche)

"Les amis d'aujourd'hui peuvent devenir les ennemis de demain"

~S. Leonhart

Répondre

Retourner vers « D&D 4 "Chroniques Psychiques" par Gluth »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité