Les carnets des magistrat d'obsidienne

Image
Verrouillé
shurat
Manticore
Messages : 189
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Les carnets des magistrat d'obsidienne

Message par shurat » lun. 3 févr. 2014 17:20

Préliminaire au rapport de l'agent K

Les noms si après ont été changés pour certain volontairement afin de garder secrète l'identité de certains informateurs.
Les noms véritables sont connus du Champion d'obsidienne et sont consignés dans la grande bibliothèque noir.
Pour le reste utiliser les codes habituel.


Affaire n° 11141199

Cela fait un mois que Kureen-sama et moi même avons pris la route depuis Toshi Ranbo pour nous rendre au Kyuden du chêne pale.
Nous portons alors avec nous une missive du champion d'émeraude lui même.
Arriver au Kyuden et après nous être rafraîchi nous nous présentons comme il se doit à Asako Shizu, maître en ces lieux.
Une cérémonie d'ouverture le matin avec pour message la paix entre les clans. Pour célébrer cela une sculpture avec les mon de chaque clan Majeur est mis en évidence et voyagera dans les kyuden principale de famille, d'année en année.

Des invités présent se trouve Isawa Sachi, karo de Shizu homme affable et gardien des règles dans le kyuden.
Mirumoto Rai, Bushi du Dragon à l'air fier voir arrogant, présent alors que les relations entre Dragon et Phénix sont tendue.
Asako Sokuto et Asako Kai les enfants de Shizu
Asako Keiko jeune historienne et Maître du Savoir, les rumeurs disent qu'elles fut accusé de Maho.
Isawa Hitsukawa, Maître élémentaire de l'air il semble issue d'un autre âge.
Shiba Reikun officier militaire vindicatif prônant l'affrontement entre Dragon et Phénix.
Doji Yujiro grand artiste et juge des épreuves du tournoi qui vont suivre
Doji Aiko épouse de Doji Yujiro, femme pétillante et énergique en apparence ainsi que d'une grande beauté.
Mirumoto Rai, Bushi du Dragon à l'air fier voir arrogant, présent alors que les relations entre Dragon et Phénix sont tendue.
Ikoma Katsu, grand homme de connaissance il n'est néanmoins pas très favorable à cette paix proposé par les Phénix
Bayushi Eijiro
Hida Fuya
Shinjo Agui
Shinjo Shujiri
Kitsune Emerarudo
Kitsune Retsu


Je ne vous ferais pas l'affront de vous décrire les épreuves de poésie, de danse, de peinture ou encore de cérémonie du thé.
La première journée fut donc des plus calme entre la cérémonie le matin et deux des épreuves l'après midi.
Seul événement notable, j'ai donné à Fushichou-sama ses insignes de magistrat d'émeraude.
Derrière il m'a présenté ainsi que Kureen-sama auprès de :
Matsu Aya, sacro-sainte pupille de l'Empire.
Hida Shiro Bushi du crabe accompagné d'un serviteur.
Norishi moine illuminé du Dragon

Qui deviendront par la suite ses yoriki avec Kureen-sam et moi-même.



L’événement qui nous intéresse c'est passé en fin de soirée.
Asako Shizu as été assassiner dans sa chambre retrouvé par une heimin,alors qu'il écrivait une lettre a son fils.
La plaie est petite et provient surement d'un wakizashi ou arme de même calibre.
De plus la plaie semble avoir été appliqué avec force, ce qui semble exclure les femmes présentes parmi les invités.
Après une inspection méticuleuse de la scène de crime, le seigneur Shizu semble avoir réussi a avoir arracher un bout de kimono vert à son assaillant.

Enfin la plupart des invités présent semble avoir un alibi car en présence d'autres samourai.
Après quelques questions ils semblent que trois samourai ont été absent lors du temps du meurtre:
Mirumoto Rai, Shiba Reikun et Doji Aiko.
Les heimins ne sont pas à exclure mais un groupe de samourai composé de Kureen-sama, Ikoma Katsu et Hida Fuya ont vu un homme habillé de vert avec un voile vert sur le visage partir du couloir des quartiers du daimyo et aller vers l'aile des Bushi.
Mirumoto Rai semblant être le coupable idéal il est donc mis aux arrêts jusqu'à ce que l'enquête arrive a son terme.
Après une quelques questions posés à des heimin et des indices au vu des comportements de Mirumoto Rai et de Doji Aiko semble indiqué que ces deux personnes ont une liaison.
Ne voulant pas entachés leurs honneur, Fushichou-sama n'a pas voulu révélé/utilisé ce genre d'informations comme moyen de pression sur ces personnes.
Néanmoins afin d'utiliser au mieux mes compétences Fushichou-sama souhaita dès le lendemain que je fouille les appartements de Shiba Reikun.
Dans cette chambre j'ai donc retrouvé le kimono vert taché de sang dont il manque une partie de l'étoffe.
Par mesure de précaution je n'ai pas bougé la preuve afin de ne pas alerté le coupable.
Le temps d'en parlé à Fushichou-sama et qu'il demande à Masahiro-sama, Reikun-sama à eu le temps de partir avec la preuve dans un paquet.
Malgré mon empressement pour l'arrêter ne fut pas assez preste et donc la preuve fut détruite par le feu dans un sous-bois non loin du kyuden.
Revenant vers le kyuden, j'ai voulu créer une fausse preuve mais Hida Shiro m'en as empêcher, préférant que Fushichou assume ses responsabilités.
Masahiro-sama voulu les conclusions de notre enquête afin de pouvoir mettre le corps de Shizu-dono en bière.
Fushichou-sama a donc voulu confronter Reikun-sama directement qui nia alors tout en bloc.
Devant la véhémence et la vindicte de Reikun-sama qui demandait un duel d'honneur, j'ai pousser Matsu-sama a relevé ce défi.
Après les cérémonies d'usage Matsu-sama expédiât rapidement le duel en tuant Reikun-sama
La "justice" divine ayant été rendu, Mirumoto Rai fut libéré, son honneur ayant été rétabli.

Fin de l'enquête.
Modifié en dernier par shurat le mar. 4 févr. 2014 15:36, modifié 1 fois.

shurat
Manticore
Messages : 189
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Re: Les carnets des magistrat d'obsidienne

Message par shurat » mar. 4 févr. 2014 15:32

Note n°26141199

Note: Ceci est un addenda à l'affaire n°11141199

A la suite de l'affaire précédente, le Daymio eu sa cérémonie d'enterrement.
Une cérémonie avec les quelques invités présent plus quelques autres personnes dont Isawa Hajimé, inquisiteur phénix de son état.
Lors de la cérémonie le corps de Shizu-sama est revenue d'entre les morts.
Soupçonnant directement un acte de mao non-autorisé j'ai charché le prévenant parmi les invités.
Les autres Yoriki, le magistrat et l'inquisiteur ont réglé le problème du non-mort.

Une fois les esprits calmés, nous sommes partis sur la base que les samouraïs devaient être hors de cause, ayant déjà enquêter un peu sur eux.
Je me suis atteler à la tache "d'interroger" les heimins. Ceux-ci m'ont révélés que plusieurs d'entre eux avaient disparu ces trois derniers jours.
D'autres informations sont revenus; visiblement le maho a utiliser un procédé alchimique en faisant enduire d'un baume le corps de Shizu-sama
par les deux heimins qui s'occupait des corps (qui d'ailleurs sont dans les portées disparus).
Le nombre d'heimins est donc portées à 7 ce qui semble important pour un Kyuden de cette taille.
A cela vient se rajouter la disparition d'Asako Keiko, ce qui est troublant c'est qu'elle fut accusé par Hajimé-sama de maho il y a 3 ans.
En recherchant dans la bibliothèque où elle officiait nous avons trouver un passage secret. Le temps de rassembler les yorikis et quelques samouraï supplémentaire nous nous engouffrâmes dans le sombre corridor.
La porte se referma derrière nous, et ce qui ressemblait a une fermeture automatique assez commune pour ce genre de passage se révéla être un piège.

Au bout du couloir se trouvait une pièce enchanté avec les 7 heimins disparu revenue à la non-vie ainsi que Shiba Reikun.
Asako Keiko était allongé sur un autel et prêt à être sacrifié.
Il se trouve que c'était Isawa Satsuki-sama, l'épouse Isawa Masahiro-sama qui était la maho-tsukai.

Après un combat des plus rude, satsuki fut défaite et ses zombies détruit par le feu.
Asako Keiko fut finalement sauvée et soignée.
Isawa Masahiro-sama, afin de laver son nom, son honneur, celui de sa famille et de son clan, se fit seppuku devant le Chêne Pâle.

Fin de la note
Modifié en dernier par shurat le mar. 11 févr. 2014 14:15, modifié 3 fois.

shurat
Manticore
Messages : 189
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Re: Les carnets des magistrat d'obsidienne

Message par shurat » lun. 10 févr. 2014 15:55

Note n°36241199

Pas vraiment très important, presque une Note que j'aurais du rajouter, ce fait notable c'est dérouler dans le village du Tournesol.

Alors que nous faisions halte, le village c'est fait attaquer par un groupe de ronins voulant détruire le village et se venger apparemment de Fushichou-sama.
Nous les avons occis non sans quelques dommages matériel (une maison et un temple d'Inari ayant brûlé entièrement) et physique (un certain Yokai est mort dans l'affrontement).
Néanmoins deux fait sont à noter:

1/Isawa Hajimé suit notre groupe alors que nous nous rendons à la capital Matsu ce qui embêtant car j'ai "peur" qu'il ne me gêne dans ma misssion.
2/Le deuxième fait, plus intéressant est que Isawa Yoma-sama et sa femme vivant en ces lieux ont eu la chance de voir naître une petite fille. Il se trouve que cette fille est le don pour devenir Shugenja et soit béni des Kami du Feu. Une puissante Shugenja en devenir donc. A voir quels mesures peuvent être prisent afin qu'éventuellement elle nous rejoignent.

Fin de note

shurat
Manticore
Messages : 189
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:02
Date de naissance : 08 nov. 1990

Re: Les carnets des magistrat d'obsidienne

Message par shurat » mar. 11 févr. 2014 15:58

n°46341199

Verrouillé

Retourner vers « L5R par Sossnorkies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité