Samantha Peacock

Image
Répondre
Avatar du membre
Nael
Markjaniste Dément
Messages : 1074
Enregistré le : mar. 5 juil. 2011 01:00

Samantha Peacock

Message par Nael » mer. 24 août 2011 22:00

Samantha Peacock est née le 23 mars 1916 à Worcester, Massachusetts, d'un père professeur d'Archéologie, et d'une mère institutrice.
Elle est le deuxième enfant de la famille; son frère, Brian, est né 4 ans plus tôt. Sa mère, cajun de la Nouvelle-Orléans, lui apprit très tôt le Français, langue que Samantha se mit à apprécier particulièrement.
Sous l'impulsion de son père, la petite Samantha se passionne vite pour l'archéologie, mais décidera par la suite de s'orienter vers l'étude des sciences, et plus particulièrement la chimie. Brillante étudiante, elle obtient en 1939 une licence de chimie au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge, dans la banlieue de Boston. Mais au fond d'elle, une autre passion l'anime depuis quelque temps déjà: elle veut devenir détective privé, et ce contre l'avis même de ses parents qui pensent que ce n'est qu'une lubie.
Pour elle, ce n'est pourtant pas le cas, c'est ce qu'elle pense tout au moins. L'ouverture récente de l'"Ellroy Spencer Agency" à proximité de son quartier a ravivé sa passion. Elle y a déposé sa candidature dès le mois de février dernier, et, à force d'harceler le patron, John Ellroy, elle vient d'y être engagée, depuis le mois de mars en tant qu'assistante et secrétaire. Mais elle le sait, ce n'est que le début, elle deviendra sous peu détective, il suffit qu'elle se montre tenace. Elle est là pour apprendre, et pour prouver à tous ces machos qu'une femme peut être une bonne détective. Contre la violence, elle pense que toute situation peut s'arranger par la discussion. Néanmoins, elle s'est récemment achetée un petit automatique en calibre .32 avec lequel elle s'entraîne régulièrement; elle sait qu'il faut aussi en passer par là pour gagner ses galons de détective...

FOR: 11 CON: 12 TAI: 12 DEX: 17 APP: 15 INT: 15 POU: 16 EDU: 18
Bonus aux dommages: 0 Points de Magie: 16 Points de Vie: 12
Compétences Martiales ( arme(s) possédée(s)):
Armes de Poing (40%)
Compétences Générales:
Archéologie (40%) - Baratin (40%) - Bibliothèque (65%) - Biologie (25%) - Chimie (55%)
Comptabilité (25%) - Conduire Automobile (25%) - Discrétion (30%) - Droit (15%)
Ecouter (50%) - Esquiver (35%) - Histoire (30%) - Langues Etrangères, Français (60%)
Langue Natale, Anglais (90%) - Persuasion (50%) - Premiers Soins (45%) - Psychologie (25%)
Se Cacher (30%) - Trouver Objet Caché (55%)
Personnalisation des compétences: 150% à distribuer dans n'importe quelles compétences par le joueur
Possessions:
- Armes: Browning M1910 Automatique, cal.32 (1D8, portée: courte, cadence 3, munitions 8 )

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » dim. 28 août 2011 20:40

Samantha Peacock

Image
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Avatar du membre
St Anger
Lamia
Messages : 287
Enregistré le : mar. 10 mai 2011 01:00
Date de naissance : 17 août 1970
Localisation : 92
Contact :

Re: Samantha Peacock

Message par St Anger » dim. 28 août 2011 22:21

Yes :D !
La proximité du gouffre rappelle à l'homme qu'il possède le pouvoir de voler.

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » mar. 30 août 2011 08:02

Identité : Samantha Peacock
Nationalité : Américaine
Date de naissance : 23/03/1916
Lieu de Naissance : Worcester, Massachussetts, U.S.A.
Résidence : Edgeworth Street, 153, Worcester, Massachusetts
Etudes : Licence de Chimie (MIT)
Profession : Assistante

Surnoms :
- ''Menouche'' (pour sa mère – ''petite main'' en cajun)
- ''Toffee'' (pour son père)
- ''Sam'' (pour son frère)


Historique :
Née Peacock, à Worcester (état du Massachussets), le 23 mars 1916, la petite Samantha grandit dans un cocon familial aimant et protégé. Son père (Ethan Peacock – ou "Daddy"), est professeur d'archéologie au Prescott Collège (comté d'Hampshire), tandis que sa mère (Estelle Peacock née Dugas – ou "Moiselle"(Libellule en Cajun)) est institutrice à la Quinsigamond School de Worcester. Cadette, Samantha a longtemps voué un véritable culte à son grand frère Brian, né le 4 septembre 1912. Ils se sont éloignées il y a quelques années, après le mariage de Brian (avec Bethany, l'ainée des soeurs Keynes), la venue de son premier enfant (Phillips) et son déménagement pour New-York, ou il exerce au sein d'un cabinet d'architecte. Sa mère, cajun de la Nouvelle-Orléans, lui apprit très tôt le Français, langue que Samantha se mit à apprécier particulièrement. Elle en développa également un solide attrait pour la nouvelle-Orléans et par dessus tout pour cette France, qui semble si lointaine et qui ne cesse de la faire rêver depuis son plus jeune âge. Sans aucun doute le premier voyage qu'elle entreprendra lorsqu'elle aura l'occasion de sortir des Etats-Unis. La situation actuelle de ce pays, plongé dans la ''drôle de guerre'' l'émeut au plus haut point, et elle cherche désespérément dans les journaux, toutes nouvelles du vieux continent en ces heures tragiques.

Sous l'impulsion de son père, la petite Samantha se passionne vite pour l'archéologie, et plus particulièrement pour les cultures Amérindiennes. Sous l'égide de son père, elle apprit peu à peu de bonnes notions d'Algonquin, et l'accompagna à plusieurs reprises sur des sites de fouilles, ayant mis à jour d'anciens camps de la tribu Nimpuck, composante de la grande Nation Algonquine. A plusieurs reprises donc, les vacances ont été l'occasion de suivre Daddy sur le terrain et de mettre à jour poteries et autres reliefs des camps semi permanent de ce peuple. Elle eu également l'occasion de séjourner plusieurs fois au sein de la réserve Nimpuck de Chaubunagungamaug près de Webster (à 25km au sud de Worcester), fondée en 1680. La communauté Nimpuck au sein de cette réserve est principalement le fait d'une famille étendue (Morse) pour laquelle elle se prit vite d'affection. Même si aujourd'hui sa passion d'adolescence pour l'archéologie et l'histoire à cédée le pas à d'autres préoccupations, elle garde de cette période de vibrants souvenirs. C'est sur ces terres, auprès de ces gens à l'âme pure et solide, qu'elle aime à aller se ressourcer pour un week-end, lorsque les vicissitude de la vie se font trop fortes. Un séjour proche de la nature, ou les journées filent au grès de promenades nautiques dans de petits canoës, de cueillettes de baies sauvages et de confections d'artisanats traditionnel.

Sous la pression familiale, elle entame un cursus scientifique au Massachussetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge, dans la banlieue de Boston. Brillante étudiante, elle obtient l'année dernière sa licence en chimie. Sa scolarité se déroule sans encombre, et à part Alyson, une camarade de classe, elle ne garde aucun contact universitaire, ayant fuit les organisations étudiantes et les soirées canailles, quitte à se retrouver rapidement mis à l'écart. Malgré ces études brillantes, dès son diplôme discerné, elle sait déjà au plus profond d'elle même le devoir accompli, que sa vie est ailleurs. Depuis quelques années déjà, et même si elle n'aborde plus le sujet avec ses parents que cela désespère, elle veut devenir détective privé. Servir la communauté en arrêtant les méchants, résoudre les énigmes, mener les enquêtes, confondre les coupables et les empêcher de nuire plus avant. Un temps attirée par une carrière dans la police, elle a rapidement délaissée cette solution. Comprenant que la pression machiste y était bien trop forte, et doutant fortement d'avoir la capacité à suivre les ordres en cascade sans presque jamais n'avoir de liberté d'action.

C'est l'ouverture récente de l'agence Ellroy Spencer à proximité de son petit appartement qui a ravivé sa passion. Très vite, elle y a déposé sa candidature dès le mois de février dernier. L'attente d'une réponse étant insoutenable, elle a littéralement poursuivie et harceler John Ellroy, le patron de l'agence, jusqu'à ce qu'il cède. Impossible encore de dire si c'est sa détermination qui à jouer en sa faveur, ou s'il a céder pour retrouver une certaine tranquillité. Le fait est qu'il l'a engager en mars en tant qu'assistante et secrétaire.

Le pied désormais dans la place, elle est bien décidée à se montrer tenace et à tout faire pour devenir elle même détective. Elle prends son rôle d'assistante particulièrement au sérieux. Une manière pour elle de remercier Mr Ellroy de lui avoir donner sa chance et de lui prouver qu'elle vaut beaucoup mieux. Avide d'apprendre, elle ne perd pas une miette des conversations qui se déroule au sein de l'agence, et étudie le soir les traités de criminologie du Professeur Bertillon et de quelques autres experts. Contre la violence, elle pense que toute situation peut s'arranger par la discussion. Néanmoins, dans ce milieu macho qu'elle a décidée de faire sien, elle s'est récemment acheté un petit automatique de calibre .32 avec lequel elle s'entraîne régulièrement. Elle sait qu'il faut aussi en passer par là pour gagner ses galons de détective et impressionner la gente masculine.

Décidée à progresser rapidement, Samantha multiplie actuellement les initiatives. Outre les ouvrages qu'elle étudie le soir dans son petit appartement, et tout ce qu'elle peut glaner comme informations au bureau, elle suit de prêt les affaires criminelles du comté. Articles de presses, informations radiophoniques, audiences publiques au tribunal du comté, archives judiciaires publiques, bibliothèques, tout est bon à prendre. Pour s'entretenir physiquement, elle s'est dernièrement inscrite dans une salle de sport ou elle s'entraine trois à quatre heures chaque semaine. Sa dernière trouvaille : rejoindre en tant que bénévole, l'association pour les anciens de la police du comté. Là, tout en organisant quelques soirées et activités pour les anciens membres des forces de police du comté, elle est amenée à fréquenter les commissariats de Worcester. Elle y glane parfois quelques informations intéressantes sur les enquêtes en cours, et développe peu à peu un petit réseau de connaissances.


Plaisirs coupables :
Elle peut être surprise de temps à autre, plongée dans la lecture d'un roman de gare de Dashell Hammett (Le faucon Maltais, la clé de verre, l'introuvable...) ou son dernier coup de coeur : Le grand sommeil de Raymond Chandler sorti l'année dernière.
Depuis qu'elle a appris que le cinéaste Français Robert Florey préparait l'adaptation à l'écran des aventures de ''Boston Blackie', transformant le héros en détective privé en lieu et place du personnage de roman qui était un monte en l'air, elle l'assaille de courriers et d'appels téléphoniques pour obtenir un rôle (même secondaire) sur le tournage qui devrait débuter dans quelques mois à New-York.
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » sam. 3 sept. 2011 14:37

Image

Image

Image
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » dim. 4 sept. 2011 22:01

Image
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Avatar du membre
Nael
Markjaniste Dément
Messages : 1074
Enregistré le : mar. 5 juil. 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nael » lun. 5 sept. 2011 19:55

Énorme :)

Où as-tu trouvé le papier à lettres ?

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » lun. 5 sept. 2011 20:22

Ne cherche pas bien loin, c'est une simple copie écran de mon traitement de texte ;)
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Avatar du membre
Nestophidius
JudgeDeathien Vengeur
Messages : 177
Enregistré le : sam. 6 août 2011 01:00

Re: Samantha Peacock

Message par Nestophidius » sam. 10 sept. 2011 14:11

Assise sur le bord du fauteuil, encore sous le choc, Samantha a les yeux perdus dans le vague.
Ses mains tremblantes s'accrochent à un verre de scotch, une larme coule sur sa joue.

Si seulement je ne lui avait pas dit de planquer seul dans la maison, si seulement...
...surtout ne pas penser à ça ma fille ! Pas maintenant. Reprends toi idiote. Les policiers seront là d'une minute à l'autre !
Dennis est mort c'est sur maintenant. Oh mon dieux les yeux de Lee lorsqu'il a regarder dans la chambre...

et tu n'y peux plus rien désormais, pense à Anne. Focalise toi sur l'enfant. L'enfant du démon.

Mon dieu la voiture ! Il faut récupérer les clés, les policiers voudront savoir comment nous sommes arrivés là !
Et ce sang, tout ce sang sur Lee et John.
Les coups de feu ont du alerter toute Locust Street.

Anne est en sécurité, la petite va bien. Tu l'as sauvée elle au moins...

Qu'est ce que cette chose répugnante dans le jardin à avoir avec le Dr Quigley ?
Pourquoi cacher deux vieux livres et quelques lettres ?
Quigley, la cave, Katarina, le démon au pied des escaliers...

Anne est en sécurité, la petite va bien. Les Nimpuck en prendront soin.

Cette peau... cette coloration... Quigley...le démon...

... et si Anne était comme son père !
Oh mon dieu !!!
Jeu de rôle : Imagination, plaisir et partage

Répondre

Retourner vers « Appel de Cthulhu par Nael »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité