Début de votre histoire

Image
Répondre
Avatar du membre
Septimus
Golem Rouillé de thomassalibi
Messages : 495
Enregistré le : mer. 7 sept. 2011 01:00
Date de naissance : 03 sept. 1977

Début de votre histoire

Message par Septimus » sam. 28 sept. 2013 02:30

Que vous y soyez nés, ou tout simplement que vous y avez passé l'essentiel de votre existence, le village de Fizen a toujours été votre maison. Ce "grand" village d'environ 300 âmes est idéalement placé sur la route reliant les royaumes distants et presque inconnus de Grezik et Kharri : surplombant grâce à une petite colline la route traversant la plaine forestière de la région, un rivière nommée simplement "la vive" et orientée du nord vers le sud passe à son pied. Son enceinte constituée d'un remblai en terre tassé et d'une palissade finit de compléter le tableau qui rassure les voyageurs de la route. Ceux-ci font donc souvent le petit détour de 500 m depuis la route pour venir se reposer, et dépenser leur or, dans les deux auberges et la taverne de la ville. Accueillant, Fizen reçoit les quelques tribus barbares alentours, ainsi qu'il est la demeure de deux famille d'artisans nains, une famille d'aubergiste halfeling, et même, chose incroyable, un joaillier elfe et son enfant.

C'est ainsi que vous avez été bercés dans votre enfance au gré des légendes de pays lointains, soient venant de bardes itinérants, soient d'aventuriers aguerris. Les rares, mais très riches, convois diplomatiques entre les royaumes ont finit de compléter une image qui vous a convaincu depuis longtemps que votre avenir était en dehors de Fizen, peut-être même dans l'Empire si lointain, mais si riche selon les rumeurs.

Amis d'enfance, bon gré ou mal gré, vous avez décidé de partir à l'aventure ensemble, car l'union fait la force selon le prêtre du Dracon, le plus vieux, et sans doute le plus sage, ecclésiastique du village. Vous vous connaissez bien, et si certains traits de caractères de vos amis vous ennuient parfois, vous savez que vous pouvez comptez sur eux, comme la fois où vous avez dû aider votre ami à échapper aux griffes du Romain, jaloux à propos de la Marie que... mais c'est une autre histoire...

(Ce post sert aux joueurs pour y poser leur background, qui devrait respecter les quelques lignes précédentes)

Isawa
Manticore
Messages : 185
Enregistré le : mer. 17 avr. 2013 11:14
Date de naissance : 18 janv. 1978

Re: Début de votre histoire

Message par Isawa » sam. 28 sept. 2013 12:01

Gunthar est né de l'amour de passage entre un barbare du nord et une villageoise de Fize. De son père, il hérita la Force et la sauvagerie au combat. Cependant il fut éduqué par sa mère et il éprouve un grand respect pour elle. Toutes les nuits depuis qu'il est en âge de marcher il rêve de parcourir le monde, il faut dire que les aventuriers de passage racontent milles histoires passionnante par rapport à la vie à Fize. Pour gagner un peu d'argent pour sa mère Gunthar entrepris une formation chez le forgeron du village, bon il forgea plus souvent des fers à cheval que des armes, mais il vit son maître forger diverses ames pour les aventuriers de passage. Maintenant Gunthar est adulte et il prend son courage à deux mains et demanda à sa mère l'autorisation de quitter Fize pour soit disant accomplir so compagnonage.

Image

Avatar du membre
dante
Phénix
Messages : 731
Enregistré le : lun. 11 janv. 2010 01:00

Re: Début de votre histoire

Message par dante » sam. 28 sept. 2013 22:11

Image

"Bonjour messire! Bienvenue à l'auberge du Chien qui Fume! Merialin Tranchebec à votre service! Nous ne voyons pas souvent d'étranger par ici. J'espère que notre modeste cuisine vous satisfera. Si messire veut un peu de distraction en attendant le repas, je peux l'accompagner pour une petite partie de cartes. Je ne voudrais pas insulter monseigneur avec une mise ridicule. 10 écus la partie? C'est la maison qui offre la chope de bière locale. Vous ai-je déjà raconté comment mon ancêtre Phileas Tranchebec avait gagné son nom? En parlant de gagner, je crois que je vous dois 10 écus... Messire est coriace au jeu! Que dites vous de miser 100 écus?"

Merialin est le fils des aubergistes halflins de Fizen. Depuis son plus jeune age, on le voit aider ses parents à l'auberge, quand il n'est pas occupé lui-même à boire une chopine avec ses amis, animer une soirée avec sa flûte ou jouer aux cartes avec les clients. Il a même inventé un jeu populaire à Fizen qui consiste à sauter de table en table chopines en main et en sans reverser une goutte. Inutile de préciser qu'à ce jeu très bon pour les affaires et l'ambiance, il gagne toujours!
Très curieux, il ne manque pas une occasion de discuter avec les étrangers et d'explorer les environs. Il a à cette occasion appris plusieurs dialectes et de nombreuses histoires proprement incroyables. Certaines rencontres avec des petits groupes de pillards en maraude lui ont même appris à se défendre. Heureusement qu'il était avec sa bande d'amis!
Merialin sait également trouver n'importe quel objet, aussi exotique soit-il. Sa chambre est ainsi encombrée d'objets tous plus étranges les uns que les autres. Il a même déniché une monture curieuse qu'il appelle "lama" et qu'il prétend avoir acheté à un cirque itinérant. Certains villageois font cependant des rapprochements désagréables entre les découvertes de Merialin et des disparitions dans la région, mais personne n'a encore pu le surprendre tant il semble savoir disparaître à sa guise.
Ses parents prennent la chose avec philosophie: un jeune Halflin doit faire ses expériences avant de revenir plus sage dans son foyer. Aventureux et débrouillard, Merialin se sent prêt à affronter le monde!
Image
Modifié en dernier par dante le mar. 22 oct. 2013 22:27, modifié 1 fois.
Dante

Avatar du membre
Artamos
Drider
Messages : 346
Enregistré le : jeu. 17 mars 2011 01:00
Localisation : Chengdu, Chine

Re: Début de votre histoire

Message par Artamos » dim. 29 sept. 2013 06:14

Selbarbe et Ferfeu sont les deux familles naines de Fizen. La 1ere tiens son nom d’un étrange phénomène héréditaire qui fait que leur barde change en couleur poivre et sel assez tôt. Ça leur donne un air bourru avant l’heure.
Le clan Ferfeu fut fonde par Thorik Durfer lorsqu’il s’installa avec sa compagne dans un village tout fraichement créé par les humains, Fizen, il y a trois générations de cela. N’étant pas l’héritier de son propre clan, il préféra se séparer du clan Durfer. Mais cette décision ne fut pas prise sur un coup de tête.
Il arriva avec la famille de son meilleur ami, Barundar Selbarbe, et le clan Selbarbe. Le patriarche de cette famille cherchait un nouveau village qui accepterait son clan nain (devenu trop grand pour la localisation précédente). Ils sont tous artisans par tradition familiale, et furent accueillies à bras ouvert pour constituer la communauté qui deviendra Fizen.
Barundar Selbarbe eu un fils et une fille, Dorn et Belmara. Thorik Durfer, s’appelant désormais Thorik Ferfeu en devenant le maitre forgeron Fizenien, eu deux fils, Joyin et Rorin. Joyin, futur héritier du jeune clan Ferfeu s’unie avec Belmara, pour le plus grand plaisir de leurs parents respectifs. Rorin, quant à lui s’intéressait plus à ce qui se trouvait par-delà la région de Fizen, et rejoins rapidement une caravane marchande naine pour le découvrir.
Il revient quelques années plus tard avec une passion énorme pour la technologie nouvelle des armes à feu. Au grand déplaisir des Ferfeu. Mais par respect, lui permirent de partager sa passion à qui le souhaitait à Fizen. Cependant le gout pour l’aventure qu’il acquit l’empêchait de rester plus de quelques semaines avant de repartir pour une nouvelle région.
C’est dans cette communauté que naquit Artamos Ferfeu, fils de Joyin et Belmara. Benjamin de la famille derrière Khondar qui sera l’héritier à la suite de Joyin. Aillant ainsi la même dynamique que Thorik et Rorin, grandement affecte par leur influence, il ne rêvait que d’aventure, de se faire son propre chemin… Pire encore, il prit le gout des armes à feu de son oncle, écoutant chacune de ses histoires avec délectation, l’observant scrupuleusement lorsqu’il manipulait sa panoplie d’armes technologiques. Ainsi, sous la tutelle de son oncle, il conçut sa propre arme, ainsi que l’art de l’alchimie pour fabriquer les munitions.
Artamos n’est pas un ouvrier très discipline, mais ingénieux. Pour aider les fermiers le jour de travail dans les champs, il fabriqua ‘la taverne voyageuse’: un chariot tire par ses deux fidèles poneys (Chip et Dale) pour désaltérer les ouvriers de fraiche bière naine (cela causa quelques retards lorsque les ouvriers imbibés s’endormaient sous la chaleur ou se bagarraient joyeusement).

Image

dharry00
Neurasien Bruyant
Messages : 126
Enregistré le : sam. 5 sept. 2009 01:00
Date de naissance : 07 févr. 1974

Re: Début de votre histoire

Message par dharry00 » lun. 30 sept. 2013 01:36

L'histoire connue d'héléna ,au village de Fizen, débuta il y a à 21 ans, durant le mois encore glacial de Gruumsh. En pleine nuit, un guerrier mourant frappa à la porte du temple de Dracon du village. Le prêtre, Drocas, une jeune recrue, recueillit le guerrier dans son temple, probablement un noble étranger, entre deux âge, blessé mortellement à plusieurs reprise dans le dos. Ce dernier, avant son dernier souffle, confia un paquetage au prêtre et prononça ses dernier mot : « protégez héléna, pour l'amour de Draco....aaarrrrrggghhh........ ». Le jeune prêtre cloitré ferma la porte, pris le paquetage et découvrit un nouveau-né de un mois. Une fille, blonde avec une mèche blanche avec une marque en forme de dragon sous le mamelon gauche et un collier de belle facture : un dragon d'argent avec 2 saphir pour les yeux. Elle dormait paisiblement. La fin de la nuit fût agitée mais nul ne vint pénétrer dans le temple. La fille eut alors la vie sauve. Le prêtre décida de l'appeler Héléna Drachensfeld et de l'élever. Nul dans le village ne s'opposa à cette décision car cette enfant devenu adulte pourra aider puis remplacer le prêtre.

L'enfance d'héléna fut heureuse dans ce village, entouré par un père aimant et un groupe d'amis : des enfants du village. C'était une enfant toujours de bonne humeur, prête à aider et ne renonçant jamais aux différents labeurs. A ses 7 ans, le prêtre décida de la former, il lui appris à lire, l'anatomie, à soigner, la religion, l'herboristerie. Elle était très brillante dans ses taches mais cela ne suffisait pas à l'enfant car elle connaissait son histoire et ne se voyait pas simple prêtresse cloitré dans son temple. Dès ses travaux et ses prières quotidiens terminés, elle partait chez ses amis nains avec qui elle apprit l'art du combat et de la forge. Son adolescence aussi fut heureuse.

A ses dix-sept, elle était une belle jeune femme prête à marier. Elle eut de nombreux courtisans dans le village et ceux de passage, lui promettant moultes richesses et oisiveté. Cela ne l'intéressait point, elle voulait toujours aider son prochain et non profiter de lui. Un seul jeune homme du village tenta d'abuser d'elle lors d'un soir de fête, le fameux Romain, un grand gaillard plus âgé, vaniteux et pédant. Grâce aux leçons du maitre forgeron nain Joyin Ferfeu, Héléna mis en déroute l'impudent devant l'assemblée. Ce Romain chercha les faveur de la Marie et nous dûmes aider notre ami, le compagnon de Marie, mais ceci est une autre histoire.

Quelques mois plus tard, on amena un guerrier mourant au temple, on le déposa sur l'autel, agonisant avec de nombreuses plaies critiques. Comme à son habitude, le prêtre fit son maximum mais il était trop tard. Héléna pria son dieu à haute voix, implorant Dracon de sauver cette vie. Elle fut entourée d'une lumière argentée et le guerrier fut stabilisé. Heureusement pour elle, nul autre que le prêtre était présent, sinon on l'aurait brûlée pour sorcellerie. Cet homme, Bastian Bechele, était un paladin de Dracon, il resta au village, plusieurs mois, pour se rétablir grâce aux soins d'Héléna. Il lui raconta sa vie, son combat pour la justice et la bonté. Elle venait de découvrir sa voie. Elle sortit les armes : une splendide épée bâtarde, une masse d'arme lourde et une dague ainsi que l'armure de maître et un splendide écu en bois plus solide que l'acier de l'homme qui l'avait déposée dans les mains du prêtre. Le paladin étincelant lui enseigna ses préceptes, son art du combat à l'épée bâtarde puis il partit poursuivre sa quête.

Le temps passa, Héléna était plus forte, ne craignait plus rien, investie par sa foi. A ses 21 ans, elle sut que l'heure était venue de partir à l'aventure pour aider son prochain et surtout découvrir qui était-elle ? Ses seules indices : un dragon d'argent finement ciselle aux yeux de saphir, une marque de naissance.

Image

Avatar du membre
Xan
Ogre
Messages : 220
Enregistré le : lun. 5 sept. 2011 01:00
Date de naissance : 17 avr. 1987
Localisation : ANGERS

Re: Début de votre histoire

Message par Xan » jeu. 3 oct. 2013 14:36

Aren Nair est le chef de la milice de Fizen. Il est arrivé au village sur demande du bourgmestre, pour protéger les caravanes marchandes passant par le village des bandits. C’est un homme strict et droit. Il vint avec son fils encore nourrisson Iras, qui ne connut jamais sa mère. Dès le 10ème anniversaire d’Iras, son père le format au maniement des armes et armures, depuis, il ne sort jamais sans porter son armure et ses armes.

Iras se prit d’une passion pour les armes et devint un studieux disciple des préceptes de son père. Des nains, il acquit une parfaite maitrise de la hache. Il finit par rejoindre la milice du village dès ses 16 ans. Suivant les conseils de son père, le guerrier nocive éleva un jeune étalon, Killond, qu’il reçut en guise de présent pour son 18eme anniversaire "Il sera ton nouveau compagnon, prend en bien soin et il te guidera partout où tu iras".

A la fleur de l’âge, Iras fut un très grand, fort et beau garçon. De nombreuses jeunes filles rougissaient à son passage. Mais ce fut une courte période en compagnie de Marie qu’il se détourna de la voie qu’il suivait. Jusqu’à ce qu’avec ses amis, ils durent donner une drôle de leçon au Romain, mais ceci est une bien autre histoire.

Un jour une caravane marchande accompagnée de chevalier arriva au village pour faire du commerce. Iras fut impressionnée par la prestance de ces chevaliers, qui arboraient fièrement un symbole de dragon sur leurs armures et boucliers. Intrigué, le jeune milicien engagea la conversation avec eux et découvrit qu'ils appartenaient à l'Ordre du Dragon. Iras les questionna longuement sur cet Ordre. Ils lui apprirent que "Pour nous, rien n'est plus important que l'amitié, les Chevalier de l'Ordre ce doivent de défendre et de soutenir leur amis".

Ces préceptes furent une révélation pour Iras, il venait de trouver sa voie. Les Chevaliers de l'Ordre acceptèrent de le former pendant les quelques semaines que durerait leur séjour et ainsi Iras devint Apprenti de l’Ordre. Le jour du départ des Chevaliers, ils dirent à Iras "Continue ton entrainement pendant quelques années puis viens au siège de l'Ordre lorsque tu seras près pour prêter serment et alors devenir Chevalier à ton tour".

Au 21ème anniversaire d’Iras, son père Aren lui dit " Prend cette armure et ce bouclier et part avec tes amis, protèges-les et montres toi digne de l'Ordre".

Image

Répondre

Retourner vers « Pathfinder "Le monde de Charlios" par Septimus »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité