FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Répondre
Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:05

Les TERKHANS :
"Les légendes ne sont jamais que l’image que l’on veut bien donner aux milles reflets de l’histoire. Les faits ne sont jamais qu’une vision limitée de notre existence. Il en va de même pour ceux qui nous guident…

Faire des légendes et de l’histoire une mascarade pour convaincre de la nécessitée du meurtre de son frère…

Avant bien avant les jours sombres, que la déchirure entacha du sang divin.
Du temps où les enfants de Yel étaient unis dans leur quête d’équilibre.
C’est au fond de la mémoire des âges que commence mon histoire.
Cette histoire est celle de notre peuple, oui « notre », car un jour nous fûmes unis !
Que les générations qui suivrons nos traces ne s’égarent pas dans les forêts infectées, gardez vous de la perfidie de vos aïeuls.


Par une nuit sans lune Yel vint voir Eurmal en songe. Il lui fit partager le rêve qu’il nourrissait depuis des millénaires. Eurmal en serait le porteur ainsi que ses autres enfants. Ensemble ils accompliraient le rêve de Yel, un monde parfait.

Pour cela les Terkhan devait ralier l’arbre d’éternité des Felysss.
Et c’est en partant de la forêt du silence que Yel permettrait au monde d’accomplir sa destinée. Destinée déjà rejeté par Brandhe et ses draconian quand ils en eurent l’occasion. Les dragons avaient refusé de prendre le risque de changer « l’ordre naturel des choses ». Alors se sera les enfants de Yel et les êtres magiques de la forêt du silence qui le feront !

Le lendemain Eurmal partagea le songe avec Inora et Daral.
Daral perdu dans sa contemplation préféra une fois de plus tourner le dos à la réalité. Daral se rangeait du côté des dragons : le monde n’était pas prêt.
Daral prophétisa que poursuivre dans cette voie trop tôt ne pourrait qu’engendrer la destruction du peuple terkhan. Et Daral s’envola, mais cette fois ci vers les hautes montagnes du Turkesclan ou vivent les dragons…

Inora écouta longuement Eurmal, passionnée. Mais elle le jalousa tellement que Yel le choisisse, lui la mante, pour porter son œuvre. C’est elle seule qui aurait du en être digne.
Résignée à suivre Eurmal elle attendit que tous soient au fait de ce songe.

Eurmal fit venir Kolat et Arkat et leur en parla. Arkat dit qu’il fallait écouter le père et qu’il ferait tout pour aider Eurmal à réaliser le songe de Yel, même si côtoyer le peuple de la forêt du silence ne lui plaisait guère.

La légende veut que Brandhe et Kashrag sont venu donner à Eurmal un médaillon, une relique magique d’une très grande puissance : il s’agissait d’un fragment du souffle de Yel qui donna vie en toute chose.

En partant ils dirent à Eurmal : « Ne l’utilisez que lorsque vous serez prêt, ou le destin de votre peuple sera scéllé ».


Kolat tout comme Inora ressentait lui aussi une grande jalousie envers Eurmal.

Il s’empressa de mettre au point un plan qui mettrait Eurmal hors course et qui lui donnerait les rênes. Il savait qu’il pouvait compter sur Inora, mais jusqu’où ?
Et quel était cette relique sensée appartenir à Yel? Kolat n’avait d’yeux que pour ce médaillon qu’Eurmal cachait jalousement.

Il mis au point un plan pour forcer le destin.
Il désirait qu’Eurmal tue Inora plus faible. Ainsi Arkat vengerais la mort de sa sœur et en sortirait affaiblit.
Et c’est lui Kolat qui deviendrais le guide des Terkhans.

En commettant ce crime Eurmal se montrerais ainsi indigne du rêve de Yel et c’est lui Kolat qui en serait désormais l’élu. Et si cela échoué, il armerait Inora pour qu’elle tue Eurmal. Son plan ne pouvait que réussir.

Avant tout Kolat devait montrer qu’Eurmal, séduit par le pouvoir qu’il obtiendrait du rêve de Yel, délaisserait le Conseil pour œuvrer pour lui-même. Il pu faire croire à son frère et sa sœur que le pouvoir grandissant d’Eurmal créait un déséquilibre dans les différentes sociétés et menaçait de briser l’équilibre.

Lorsque Inora réuni ses frères dans un conseil sensé régler les différents et pour que tous retrouvent la voie du Haut Seigneur. Kolat en profita pour monter Eurmal contre Inora et Arkat.

De manigances en manigances Arkat arriva à provoquer l’irréparable : Eurmal attaqua Inora avec une longue dague effilée et courbe comme une patte de mante, il la blessa au sein gauche. Mais Arkat ayant entendu le cri de sa sœur sauta sur Eurmal et l’enserra, Eurmal plongea sa dague profondément entre les côtes d’Arkat mais il tint bon et sans relâcher son emprise lui brisa le bras gauche qui tenait la dague, Eurmal hurla tant la douleur était intense ; il réussi à se libérer de l’emprise de l’Ours mais sa dague était restée fichée dans son flanc, hors d’atteinte. Arkat tomba au sol et Inora retira doucement la dague du corps de son frère et pour la première fois pris l’arme pour combattre, elle blessa Eurmal à la main droite d’une plaie qui ne s’est jamais complètement cicatrisée tant Inora était furieuse.
Kolat resta à admirer son œuvre.

Eurmal dû s’enfuir car ses frères arrivaient. Il fallu deux saisons et tous les soins d’Inora pour qu’Arkat se remette de sa blessure. Les Serpents n’ont jamais pu pardonner aux Insectes cet acte ignoble. La dague d’Eurmal a été donné à Inora par Arkat car c’est elle qui devra exécuter la dernière décision du Conseil : Tuer Eurmal.

C’est ainsi que le désir de puissance du loup à détruit le rêve deYel et a laissé entrer la mort dans le bosquet de l’alliance. Songe qui porté par ses enfants devait faire éclore le monde vers la perfection de l’équilibre.

Mais c’est finalement lui le vainqueur, il a affaiblit Inora et Arkat, à fait chasser Eurmal. De plus il a armé son frère Arkat et sa sœur Inora pour tuer Eurmal. C’est désormais Eurmal qui porte tous les maux du monde…

Les anciens dragons avaient raison et la prophétie de Daral s’est réalisée, le peuple terkhan est désuni, affaibli par des luttes fratricides.

Et maintenant qu’elle est le fondement de vos combats ? Qui est le traître ? Quel est l’enfant maudit de Yel ?"


La création du monde selon les Terkhans :

Le Haut Seigneur, Dieu des Dieux naquis au milieu du Chaos. Il créa le monde puis le peupla de ses enfants. Il appela ensuite Cinq de ses Enfants, les premiers : les Jumeaux Arkat et Kolat les Puissants, Inora la Sage, Eurmal le Beau et Daral l’Eveillé.

Il leur dit de veiller sur le Monde, de l’observer dans ses changements, de tenir conseil et d’agir pour rétablir l’équilibre si fragile. Ainsi ces cinq Premiers régulent les populations et les équilibres. Ils s’installèrent dans différentes places et au Solstice d’Hiver ils tenaient Conseil.

Arkat, le plus fort, l’Ours. Il s’installa dans les Marches du Nord avec les clans des Fjords ; là, il devint vite le chef d’un clan et ainsi naquit la lignée des Terkhans Ours.
Kolat, le plus endurant, le Loup, prit place dans les Marches Septentrionales et unifia les Lands.
Inora la Sage, le Serpent et médita sur les actions à mener, son Pouvoir ne prit pas siège dans un lieu fixe mais trouva ses agents principalement chez les érudits de toutes contrées.
Eurmal le Beau, l’Insecte Mante et s’insinua dans les cités grâce à la vermine afin d’observer les dirigeants.
Daral l’Eveillé, l’Aigle pris place dans les Hauts Monts d’Ambrosia.

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:11

Les Enfants d'Hantesylve :
Il s'agit d'une confrérie de bardes et de druide qui fut crée il y a plus de 5000 ans par l'impulsion d'un certain Linwe Lohezoaz.

Hantesylve est le nom de la foret se trouvant au Sud-Est du continent ou siège l'antique cite elfe de Caras Gul : la cite de la vie. Cette meme cite fut fondée proche des ruine de cite blanche ou l'ordre des "Enfants d'Hantesylve" semble provenir.

Hantesylve est le berceau de la civilisation elfique.

La reine de Caras Gul se nomme : Laeral Selendaë de Lohëzoaz.

L'ordre des enfants d'Hantesylve est donc très lie au peuple elfe et a pour mission officielle de protéger la nature et de maintenir les liens entre les peuples elfes et humains.

Il n'y a malheureusement pas plus d'informations sur cet ordre bardique dans la bibliothèque de Frauzer.

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:19

Les Fees :

Danse des fées

Lorsque la lune jette sur la lande sa précieuse lumière,
Et qu'au fond des jardins les lutins sautent la barrière,
Lorsque dans les champs, elfes et farfadets
Chantent les rois des forêts et les reines des orchidées,

Alors je sors sur la pointe des pieds
Pour jamais Oh grand jamais déranger ces petits pieds,
Qui dansent tous en cercle comme par le passé,
Et invoquent les dieux d'un monde enterré!

L'un d'eux me fait des signes, je m'en sens bien indigne,
Et pourtant il m'entraîne et puis tout se déchaîne,
Le réel n'est plus là,
La magie prend sa place
Et nous entamons donc
Une gigue pleine de grâce!

Que deviendrait le monde
Si jamais de rêver,
Il nous était donné
Par les soirs de marées?

Que deviendraient les hommes
Si au lieu de guerroyer
Ils chantaient et dansaient
Ignorant du présent?

Les querelles à jamais bannies de tout circuit!
Les moqueries en vain, plus de prise sur aucun!
La guerre enterrée, l'atome écrasé,
Les jalousies féroces réduites en amitié !

En un mot, sous l'emprise
Du rêve et des trêves,
Nous serins plus heureux,
Mais voilà qui le veut?



Melmiriel.

« Le chemin est si étroit que sa lumière nous traverse sans nous faire profiter de son éclat…
Les esprits de la forêt guident même les âmes perdues vers leurs destinées qu’elles soient sombres ou vives, alors que les dryades et les faunes soufflent, pervers, aux voyageurs égarés de doux chants pour les désorienter un peu plus…
Je me souviens…
Les puissants centaures refusent l’autorité des Sylvaniens, sages séculaires, qui prônent – et imposent - le respect de toutes les formes de vie, tandis que les fées virevoltent au grès de leurs malices futiles…
Je me souviens…
La vie suit son cours, et la mort lui emboîte le pas si l’on ne fait pas attention. Tel est le destin de ceux qui s’aventure en Synatir…Tel est le cycle immuable. Dans la Forêts des Songes noirs comme ailleurs. Plus qu’ailleurs…
Je me souviens…
De ma naissance sous ce grand chêne, de mes moult facéties lors de mon enfance, de mes combats contre le mal…Comme le temps alors était léger, les jours s’égrainaient avec l’insouciance de la jeunesse et de ses vains et stupides combats. Comme j’étais inconscient…
Je n’ai guère de souvenirs…
Ce que je sais en revanche, c’est que par ma faute est née la forêt du cœur noir…
C’est avec moi et les Elfes de Gaethlunthar qu’elle est née. Ma faute ? Non, je m’égare… Je m’égare… »

Des infos en vrac :

- Les fées sont des créatures magique par essence
- Elles sont dotées de nombreux pouvoirs.
- Le peuple fée rassemble de nombreuses créatures : comme les satyres et les centaures...
- Elles n'apparaissent qu'a certaines personnes ce qui rend leur existence incertaine.
- Elles sont malignes et aiment jouer et faire des farces
- Elles vivent dans le cœur des forets antiques de notre monde
- Elles peuvent être bénéfiques ou maléfiques avec les humains
- Elles vivent en rapport avec la nature et les forets et leur essence est affectée si leur foret d'origine l'est... peu importe la manière.

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:20

La famille Ale Mikiel et l'histoire d'Eshgor :


A VENIR

« Le destin de l’homme n’est pas de faire la guerre, la destin de l’homme est de faire la paix avec la conscience de Yel. La Guerre n’est que le résultat de notre rejet de l’âme que Yel nous a donné. L’Elu ne nous apportera pas la dernière Guerre mais la première Paix »
3ème évangile Apocryphe de Henavle

L'histoire de la famille Ale Mikiel remonte aux fondations de l'empire et meme bien avant du temps des grandes guerres contre les troglodytes... Le premier Ale Mikiel selon les textes fut Balthus Ale Mikiel.

Balthus Ale Mikiel :

Bien avant la fondation de l'empire, Balthus était le leader des armées de Yel contre les Trogs. Il recut un jour la visite de Yel qui lui confia les saintes reliques du culte : Un gant, Un sceptre, un bouclier et une épée.
« Selon les paroles de Yel », Balthus devait garder le sceptre afin qu’il l’aide à diriger ses armées et vaincre les troglodytes, le gant et le bouclier devaient être emmenés dans deux grands temples, l’un au nord l’autre au sud, afin qu’ils soient vu de tous. Enfin l’épée devait être donnée aux elfes disciples de Correlon en symbole de paix et de fraternité.

Les grands prêtres écoutèrent Balthus avec attention et exécutèrent les ordres de leur dieu que le grand général en chef leur avait transmis.

Le Bouclier fut emmené au nord dans une cité grandissante qui deviendra plus tard la cité de Jetz Moran. Le Gant fut emmené au sud dans une cité qui deviendra plus tard Primabord. L’épée fut emmenée à Palan Cirdan et comme prévu offerte aux elfes.
Baltus lui garda le sceptre...

Dravam Ale Mikiel :

Peu avant la creaction de l'empire... un jeune chef de clan des cotes orientales, Dravam Ale Mikiel, décida que ces guerres (contre les trogs et les terkhans) n’avaient que trop duré et qu’il fallait y mettre un terme. Il rassembla son clan et parti pacifier et unir les humains, pour lutter contre les créatures qui surgissaient de l’ombre et des tréfonds de la terre. Au cours des années qui suivirent il s’allia aux elfes et il remporta victoires sur victoires. Son courage, son charisme et sa détermination en firent un chef légendaire.

La Guerre de l’Ombre éclata alors qu’il approchait d’Englebach pour en prendre le contrôle.

La Cité Etat de l’archimage Ambrehas était la plus grande cité du monde, toutes les conditions étaient réunies pour en faire la capitale de la magie qui attirait même les elfes et les autres peuples...
Ambrehas avait protégé sa cité d’un puissant rituel qui empêchait quiconque non autorisé d’y entrer : le mur d’Ambrehas. L’Archimage invita Dravam à prouver sa valeur en défaisant l’Armée des Ombres, Dravam jura sur le nom de Yel de sauver l’humanité et d’entrer dans Engelbar comme unique seigneur.
Il parti en quête du Cor des anges et de l’épée de Yel avec les « Gardiens de la Lumière » (de légendaires guerriers). Nul ne sait ce qui c’est passé durant les 3 mois d’absence mais Dravam est revenu accompagné de 3 Gardiens. Sous le patronage de Yel, dieu de la Lumière et de la Justice. Dravam retourna au centre du nouveau royaume et Ambrehas lui ouvrit les portes d’Engelbhar, les terres étaient unifiées et Dravam les baptisa Eshgor, le Cœur de Dieu. Alors qu’il appelait Yel à bénir ces terres il perdit connaissance, s’éleva dans les airs et se transforma en Ange...An 1 de l’Empire d’Eshgor.

En l’an 25 ans, Dravam franchit la Porte d’Ombre Terre pour porter la Lumière de Yel là où n’existent que les ténèbres.
Il nomma le premier Grand Commandeur en lui confiant l’épée de Yel qui se transmet depuis à chaque Grand Commandeur de l’Eglise de Yel. Il ramena des tréfonds des entrailles de la terre le Bouclier de Yel après avoir défait son gardien, un Titan des anciens temps.


La lignee imperiale des Ale Mikiel

An 32 : Gunther Ale Mikiel devient le nouvel empereur

An 69 : Friedrich Ier - Friedrich Ale Mikiel devient empereur

An 87 : Les descendants de l’archimage Ambrehas, premier mage d’Englebach, fondent officiellement la guilde de l’Arcanum.

An 112 : Friedrich II - Gerhart Ale Mikiel devient empereur

An 135 : Gunther II - Gunther Ale Mikiel devient empereur

An 153 : Venceslas Ier

An 189 : Sigismond

An 208 : Venceslas II

An 217 : Jobst Ier de Suurhusen

An 234 : Jobst II

An 257 : Sigismond II

An 288 : Sigismond III

An 304 : Venceslas III

An 308 : Venceslas IV

An 331 : Jean Ier

An 347 : Jean II

An 375 : Othon Ier

An 396 : Othon II

An 420 : Fondation de la cité d’Arzo.

An 454 : Valdemar Ier

An 471 : Valdemar II

An 499 : Valdemar III

An 519 : Heinrich Ier

An 529 : les terres de l’Est sont attaquées par une multitude de créatures difformes venues des grandes terres marécageuses. Début de la deuxième guerre de l’ombre.

An 532 : Avènement de l’empereur Ranulf Ier.

An 541 : Création de l’avant post de WieOlund pour arrêter l’avancée des « créatures des marais ».

An 548 : Friedriech Ier

An 560 : Des mages renégats se rendent dans le désert de Méaris et se tournent vers la nécromancie.

An 563 : Une armée de morts-vivants envahit les marches sud d’Eshgor avec à leurs têtes les anciens mages de l’Arcanum devenus de puissantes liches.
Début de ce que l’on appellera « la révolte des nécromants ».
Un chapelain, Mériatan, lève une armée de tueurs de morts faite d’anciens soldats et de jeunes qui n’avaient pas encore accompli leur service car Englebach était incapable alors d’envoyer le moindre millenium, trop occupée à combattre le mal venu des marais.



La Révolte des Nécromants et l’apparition des Mears.

En 560, un groupe d’érudits de l’Arcanum décida d’étudier la nécromancie pour vaincre a mort. Afin d’échapper aux questions et à la curiosité des archivistes suite à leurs premières expériences réussies, la Société des Morts parti pour le désert Meari au sud d’Eshgor pour mener à bien des projets à plus grande échelle.
C’est dans le désert Meari qu’ils trouvèrent de vastes nécropoles d’un autre âge à moitié enterrées et ils réalisèrent là bas d’indicibles rituels pour atteindre l’immortalité en utilisant les morts.
Quelques années plus tard une armée de morts vivants envahit les marches sud d’Eshgor avec à leurs têtes les anciens membres de la Société des Morts devenus de puissantes liches. Alors qu’Eshgor faisait face à des assauts répétés de Trogs, il fallait affronter de nouveaux ennemis.
Un chapelain, Mériatan l’Invincible, leva une armée de tueurs de morts faite d’anciens soldats et de jeunes qui n’avaient pas encore accompli leur service car Englebach était incapable alors d’envoyer le moindre millenium.
La guerre contre les liches dura un siècle. L’armée des Tueurs de Morts se renouvella dans le désert Méari et ceux qui virent la fin de la guerre n’avaient jamais vu Eshgor. Mériatan animé d’une foi infaillible et d’une force inhumaine ne mourut qu’à la fin de la guerre après avoir tué le dernier Seigneur Liche.
Les guerriers s’installèrent donc dans ces terres hostiles pour combattre les morts vivants qui subsistaient, ils développèrent une société adaptée au désert et à ses contraintes tout comme une prêtrise taillée pour lutter contre ‘sans vie’.

An 564 : La guilde de l’Arcanum est fermée par les autorités religieuses. Tous les mages sont passés à la torture et beaucoup sont exécutés.

An 567 : La longue guerre de l’ombre sépare l’empire en deux… Les terres de Venezie, Jetz Moran et Liriomel en profitent pour faire sécession et prendre leur indépendance.

An 589 : Fin de la deuxième guerre de l’ombre.

An 666 : Avènement de l’empereur Ranulf II.

An 667 : Après plus d’un siècle de guerre, Mériatan surnommé l’invincible en raison de sa longévité anormale finit par abattre le dernier seigneur liche et met fin à la guerre. Il meurt de « vieillesse » juste après…
Fin de la révolte des nécromants.

An 668 : Les suivants de Mériatan et leurs descendants restent dans le désert de Méaris afin de combattre et de détruire les nécropoles laissés par les seigneurs liches. On les nommera les « Mears ».

An 685 : L’empereur Ranulf II autorise l’Arcanum à rouvrir ses portes. Un représentant de l’empereur et de l’église est nommé pour surveiller le conseil.

An 711 : Création de l’inquisition.

An 890 : Apparition du « prophète » Henayle en Méaris.

An 892 : L’église de Yel et l’Inquisition déclare le faux prophète Henayle hérétique. Henayle est tué de douze coups d’épées. Sa mort entraîne un schisme entre Eshgor et les habitants du désert qui ne reconnaissent plus l’autorité d’Eshgor mais continue à prier Yel.
L’empire essaye de réprimer ce schisme par la force mais les combattants Mears se montrent plus coriaces que prévu et la répression est un échec.

An 1041 : Naissance d’Arnulf von Dortingen

An 1083 : Mort d’Arnulf von Dortingen tué par les soldats du comte Alaster d’Hollowind.
Le comte Alaster d’Hollowind est condamné à mort par la sainte inquisition. Celui-ci résiste et fait sécession en créant le territoire libre d’Hollowind.

An 1084 : Après un an de guerre contre le comte Alaster, l’empereur accepte la sécession du territoire d’Hollowind. Le compte fait pénitence pendant 30 jours pour le meurtre d’Arnulf et une cinquantaine d’hommes sont exécutés pour calmer les foudres de l’inquisition.

An 1097 : Le territoire d’Hollowind se déclare laïque. Yel n’est plus la religion officielle mais elle reste grandement majoritaire.

An 1121 : Les « créatures du marais » reviennent sporadiquement à l’Est et provoquent quelques dégâts. Renforcement de la citadelle de WieOlund et des postes frontières de l’Est.

An 1151 : Début du règne de Siegfried Ier

An 1171 : Debut du règne de Siegfried II

An 1173 : Formation du canal de Gehenmine à l’initiative de l’empereur.

An 1203 : Début du règne de Siegfried III. Il est alors âgé de 19 ans.

An 1217 : Mort et Canonisation de Saint Gerhard à WieOlund.

An 1233 : Le Haut inquisiteur Heinrich reçoit le commandement du bastion de Dortingen et se nomme donc Heinrich von Dortingen. Il raidit tout de suite les relations avec les elfes et les territoires d’Hollowind.

An 1235 : La pression exercée par le Haut Inquisiteur Heinrich von Dortingen sur le gouvernement d’Hollowind porte ses fruits : Yel est reconnu comme religion officielle et seule tolérée sur les territoires d’Hollowind.

An 1240 : Mort de Siegfried III, avènement de Markus 1er. Debut de la guerre contre les Valambris de Rivaine

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:21

Aliflex Brume-argent et ses compagnons :
Pas grand chose sur votre père et ses compagnons dans la bibliothèque publique de Frauzer. Cependant on peut apprendre quelques détails :

- Ils étaient les trois apprentis d'Ambrehas. "Kazar" ou "Kasar" fut le premier, puis Aliflex et enfin Leomund.
- A la mort d'Ambrehas c'est Kasar qui prit la tête de l'arcanum mais il démissionna de son poste rapidement et laissa la place a Aliflex. On dit que Kasar a disparu soudainement et que personne ne l'a jamais revu.
- Aliflex dirigea l'arcanum pendant une quarantaine d’année.
- Leomund a spécialisé ses recherches sur les enchantements et les illusions.

Rylthar
BenScottiste obstiné
Messages : 475
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010 01:00

Re: FRAUZER - Recherche en Bibliotheque

Message par Rylthar » mer. 1 juin 2011 01:22

Les grands phénomènes climatiques et autres :


Dans les 10 dernières années, aucun phénomène climatique majeure n'a été relevés...

Cependant, on note plusieurs choses dans des textes divers et varies :

- Une grande tempête s'est abattue sur les cotes ouest de l'empire il y a environ 10 ans. Des vagues sont remontées par le canal jusqu’à Gehenmine et ont cause quelques dommages.
- des tremblements de terre réguliers surviennent dans les montagnes du prophète.
- des pluies diluviennes se sont abbatues sur le sud du continent il y a 7 ans.

Rien d'autre... il faudrait chercher autre part :)

Répondre

Retourner vers « Ambrosia par Rylthar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité