Présentation : Fyre and Blood

Répondre
Gilga
Beta Cygni en Toge blanche
Messages : 11
Enregistré le : ven. 19 nov. 2010 01:00

Présentation : Fyre and Blood

Message par Gilga » ven. 3 déc. 2010 17:53

Trône de Fer : Fyre and Blood
Résumé (pour lecteurs optimisant leurs temps)

- JDR Trône de Fer orienté RP, sans s'encombrer de trop de jets de dés
- Campagne libre hors maison, époque de jeu bien antérieure à la série (celle d'Aegon le Conquérant)
- Petit comité en simultané
- Style de jeu inspiré des livres-dont-vous-êtes-le-héros
- Personnages « semi-prétirés »
- Amnésie rétrograde du personnage en début de campagne pour pousser le joueur à être plus curieux et lui permettre de développer son personnage au fur et à mesure
- Campagne de MJ débutant

Support

- Msn + pour le RP : il a l'avantage d'afficher qui est en train d'écrire, de gérer facilement les discussions de groupe et permet de mettre en forme son texte facilement avec le module +
- Rolistik pour le partage d'images, de musiques d'ambiances et les lancers de dés, ainsi que le Hrp

Présentation

Je vais vous résumer en « quelques lignes » ce projet de campagne du Trône de Fer.
Le système de Jeu de Rôle que j'emprunte a des orientations médiévales très réalistes, et c'est à mes yeux une de ses grandes qualités. Toutefois, joué comme tel, sans mettre les règles à ma sauce, il m'est un poil « mécanique » et pas suffisamment comme je le voudrais.
Ce que j'apporte, en tant que MJ, c'est une version allégée en dés et en données chiffrées (dont je me sers plus comme étalon, pour juger moi de ma largesse ou de ma radinerie). Et ce dans le but de favoriser la construction d'histoires, d'aventures, d'intrigues... du background, à plus forte raison.
Mes attentes et mes expériences (comme mes inexpériences) du jeu de rôle sont sûrement responsables de la façon originale (pour ne pas dire hérétique) de m'approprier les règles. J'ai beaucoup été inspiré par le système des livres dont-vous-êtes-le-héros, et j'imagine que ça se ressentira un peu à la lecture de ce qui va suivre.

Le mode de jeu

Plutôt que d'opter pour le jeu en Maison (qui semble très intéressant quand le contingent de joueur est difficilement gérable autrement), je vais proposer à mes joueurs un jeu en petit comité sur un scénario plus libre, qui me permet difficilement de réunir plus de 3 joueurs simultanément. Il va s'agir de ne pas offrir au joueur de point de chute, et ainsi de le faire voguer de paris en opportunités.

Les particularités

Concrètement, les personnages seront « semi-prétirés ». En début de campagne, les joueurs n'auront pas connaissance du background de leur personnage.

Je souhaite simplement que mes joueurs n'aient pas à s'encombrer de l'histoire de leur personnage en début de partie, dans la mesure où ils ne font que découvrir, tout comme moi, le personnage qu'ils vont (dans le meilleurs des cas) incarner des mois si ce n'est des années.
Autant faire de ce concept un processus interactionniste entre le joueurs, ses compagnons, et le MJ.

Mes objectifs, en tant que MJ, sont de favoriser l'immersion et le RP de mes joueurs. Pour moi, tout le charme du JDR réside dans la découverte de l'univers et des protagonistes, dans le doute et l'incertitude qu'il peut y avoir à faire des choses anodines. Quand le joueur se force à se trouver des ancrages, se force à connaître des gens et un monde qu'il découvre, c'est un peu dommage. Autant exploiter cette douce ignorance.

Les personnages auront, pour employer le jargon, quelques soucis d'amnésie rétrograde en début de campagne. Des tas de facteurs pouvant entraîner de tels symptômes. Facteurs dont je ne ferais pas la liste exhaustive, par soucis de ne pas gâcher la surprise à mes futurs joueurs. Mais on pourrait parler des chocs émotionnels, des accidents vasculaires cérébraux, des empoisonnements (style lait de pavot), de l'alcoolisme chronique... ça en fait des choses.
Cette option permet par exemple au personnage d'évoluer avec une pesante part d'incertitude.
Bien entendu, tout ceci se conçoit intégré au scénario, pouvant servir la trame de l'intrigue, pouvant être un enjeu majeur du jeu de rôle comme un élément occulté par le joueur.

J'ai une discussion avec ce dernier pour qu'il décrive comment il s'imagine son personnage, quel type de personnage il s'imagine incarner, et pour qu'il aille traîner sur le net me trouver une image.

Ceci mis à part, peu de changements, ça reste le Jdr du Trône de Fer, allégé en lancers de dés.

L'univers et le scénario

Je prie tous les puristes de me pardonner les libertés que je pourrais prendre vis-à-vis de l'univers de Martin.
Je suis en train de construire une campagne qui se déroulera un peu avant le début du calendrier, autrement dit, avant la conquête de Westeros par Aegon le Conquérant. Vous savez, celui qui a construit Port-Réal y a plus de 300 ans ! Celui avec un dragon noir qui s'appelait Balerion ! Avec deux sœurs méga-jolies ! Non ? Bon, je vous le ferais découvrir alors.
À simple titre informatif, je me suis basé sur toutes les sources encyclopédiques à ma disposition (Garde de Nuit, site de GRRM) pour découvrir cette époque (et pour redécouvrir la série que j'ai lu il y a quelque temps, au passage). Si vous êtes un puriste, vous vous rendrez compte que dans ma campagne, la table de la tour Tambour est un poil plus grande qu'en vrai, qu'Aegon a quelques penchants Caligulesques, que Rhaenys n'a pas (encore) la même place que dans les archives, que certaines familles comme la famille Velaryon ou Sombrelyn ont une place plus importante dans l'histoire... mais aussi que j'ai dû me tailler un sentier entre les contradictions et les non-dits. Je ne compte pas ce que j'ai brodé et ce que je broderais par-dessus cette base, qui déjà sincèrement très riche (pour le passé d'un background sur lequel personne n'a vraiment écrit).

Pour ce qui est du nom de la campagne, c'est un jeu de mot avec la devise Targaryen (Fire and Blood) et la lame Valyrienne reine de leur maison, à savoir Blackfyre (Feunoyr en français). Le titre aurait été encore plus parfait s'il avait s'agit de la rébellion Feunoyr. :p
Je saurais tout de même lui faire honneur, à ce titre.

Nous rejoindre

Au jour où je poste cette présentation, nous ne sommes que trois, dont deux joueurs. Nous jouons en petit comité d'amis et cela conditionne sûrement un coté « cercle fermé introverti ». Ce qui est vrai, j'imagine. Toutefois, c'est à nuancer. Comme la communauté Rôliste (et comme j'ai eu l'impression d'être reçu sur ce forum), nous accueillons bras ouverts toute personne :

- intéressée par ce projet parce que pour elle, le rôleplay, c'est la classe américaine
- ayant un (grand) petit faible pour la fantasy
- qui se sentirait à l'aise avec des étudiants de la vingtaine
- qui serait un minimum averti (sans caser un viol et un démembrement par séance de jeu, il y aura un certain degré de violence, sans que ce soit extravagant)
- qui aurait la patience (et l'envie) de s'intégrer à un groupe

Voilà tout. :) Si la personne (autrui généralisé) en question a vraiment envie, il suffit de faire signe, le reste se fera. ^^

Au plaisir.

Gilga.

Répondre

Retourner vers « Trône de Fer - Fyre and Blood by Gilga »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité